“And the winner for the Tony Award is…” : notre avis sur la cérémonie 2015

La 69ème cérémonie des Tony Awards s’est déroulée dimanche soir à New York au Radio City Hall. Musical Avenue vous donne son avis sur la cérémonie diffusée sur CBS et sur le palmarès des grands gagnants de l’édition 2015.

 
Comme nous vous l’avions annoncé précédemment, revoyons ensemble les critères de départ : An American in Paris partait aux Tonys avec 12 nominations à son actif, ex-aequo avec le spectacle Fun Home. Something Rotten avait réussi à obtenir 10 nominations, The Visit, quant à lui, comptabilisait 5 nominations, face à The Last Ship qui n’en comptait que 2 et Gigi seulement 1. Dans la catégorie des reprises de comédie musicale, The King and I partait grand gagnant avec 9 nominations, On the Twentieth Century, 5 à son actif et On the Town qui en comptait 4.
 
La cérémonie était présentée par Kristin Chenoweth et Alan Cumming avec un numéro d’ouverture beaucoup plus sobre, à la fois en effet et en humour, que ceux auxquels Neil Patrick Harris nous avait habitués. Ce dernier reprenait (trop) sagement des extraits parmi Cabaret, Into the Woods, Wicked pour raconter l'actualité de l'année écoulée sur la scène de Broadway. Le "show" n'a réellement décollé qu'avec la performance cocasse d'un extrait de Something Rotten, nommé dans la catégorie "Meilleure Comédie Musicale".
 
Pour les présentations de récompenses se sont enchaînés des artistes tels que Bradley Cooper, T. Hayes, Debra Messing, Rose Byrne, Boby Cannavale, Jim Parsons, Ashley Tisdale, Joel Grey, ou encore Marg Helgenberger, Bryan Cranston, Nick Jonas, Jennifer Lopez, Harry Connick Jr, Judith Light, Bernadette Peters... Josh Groban a, quant à lui, présenté le "In Memoriam", l'hommage aux protagonistes de la scène de Broadway disparus cette année dans une touchante interprétation de "You'll never walk alone" de Carousel, rejoint par une chorale costumée dans les spectacles représentés.
 
Entre les récompenses, le public a pu savourer les performances des spectacles tels que The King and I et l'admirable interprétation de Kelli O'Hara, l'entraînant "New York, New York" de On the Town, le numéro très "French Can Can" de Gigi, ou encore le très touchant "Ring of keys" de Fun Home par la très jeune Sydney Lucas, le très attendu magnifique numéro dansant d'Un American in Paris, la performance très jazzy de la troupe de On the Twentieth Century, la sombre et joyeuse prestation de "Love and Love Alone" par Chita Rivera dans The Visit, le numéro très visuel "Stronger" de la troupe de Finding Neverland, mais aussi It should have been you, et la troupe de Jersey Boys qui fêtait leur dixième anniversaire.

Retrouvez le palmarès de la 69ème édition des Tony Awards :

Meilleure Comédie Musicale
Fun Home

Autres nommés dans la même catégorie :
An American in Paris
Something Rotten!
The Visit

 

Meilleure reprise de Comédie Musicale 
The King and I
Autres nommés dans la même catégorie :
On the Town
On the Twentieth Century

Meilleur livret pour une comédie musicale
Lisa Kron, Fun Home

Meilleure partition pour une comédie musicale (musique et/ou paroles)
Jeanine Tesori et Lisa Kron, Fun Home

Meilleure performance d’actrice principale dans une comédie musicale
Kelli O’Hara, The King and I

Meilleure performance d’acteur principal dans une comédie musicale
Michael Cerveris, Fun Home

Meilleure performance d’acteur de second rôle dans une comédie musicale
Christian Borle, Something Rotten!
 
 
Meilleure performance d’actrice de second role dans une comédie musicale
Ruthie Ann Miles, The King and I

Meilleure mise en scène pour une comédie musicale
Sam Gold, Fun Home

Meilleure choréographie
Christopher Wheeldon, An American in Paris

Meilleures orchestrations
Christopher Austin, Don Sebesky, Bill Elliott, An American in Paris 

Meilleur design scénique d’une comédie musicale
Bob Crowley and 59 Productions, An American in Paris
 
 
Meilleur design de costume dans une comédie musicale
Catherine Zuber, The King and I

Meilleur Eclairage pour une comédie musicale
Natasha Katz, An American in Paris


A la surprise générale, et peut-être déception pour certains, le grand gagnant n’est pas celui que le milieu pronostiquait, et que la France espérait, avec An American in Paris, co-produit par le Théâtre du Châtelet. D'année en année, le genre, le thème, le style des spectacles récompensés varient sans cesse, ce qui prouve une fois de plus de la difficulté de prévoir les succès et d'espérer trouver la formule magique du spectacle parfait. Cette année, l'air était à la crise d'identité, aux relations familiales, à l'accetance de soi et des autres, à la tendresse et la douceur avec Fun Home. On souhaite une très bonne continuation aux troupes de Fun Home et de The King and I.

Retrouvez les vidéos des performances aux Tony Awards 2015 de Fun Home et The King and I :

 


 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.