"Mozart, l’opéra rock" : une captation 3D et deux dates à Bercy

Après une tournée triomphale et un retour à Paris avec une nouvelle version, Mozart, l’opéra rock semble avoir envie de marquer son passage dans l’univers de la comédie musicale dans le monde entier.

Un futur international

Mozart, l’opéra rock termine sa seconde série de représentations parisiennes au Palais des Sports de Paris et repartira ensuite pour une tournée française. Mais le spectacle ne s’arrêtera pas là. Dove Attia et Albert Cohen envisagent de faire de ce show un évènement international. Ainsi, le spectacle entamera bientôt une tournée mondiale.

Au vue des réussites relatives des spectacle musicaux français dans le monde anglo-saxon, nous sommes en droit de nous demander comment sera réajusté le spectacle, du point de vue du livret, des chansons et de la mise en scène (Pour certains de nos amis anglais,  notre version de Roméo et Juliette est une insulte à la comédie musicale). Importer le spectacle tel quel dans un théâtre de Broadway ou au Japon semble incongru. Il faut bien sûr se rappeler que dans ces pays-là, la concurrence ne se résume pas à un seul Mamma Mia!, mais à d’autres spectacles tels que Wicked, Les Misérables, ou The Phantom of the Opera, qui ont fait leurs preuves depuis des années. En plus des nombreux pays qui verront le spectacle en live, les deux producteurs invitent Mozart dans les cinémas.

Mozart en 3D

Ce ne sont pas moins de 22 caméras, et 70 techniciens qui sont arrivés de Séoul pour investir le Palais des Sports de Paris. Huit heures de tournage sont prévus pour filmer le spectacle dans une version 3D. Mozart créera l’évènement, car il s’agit d’une première pour un spectacle musical. Malheureusement les fans français ne seront pas les premiers à découvrir le résultat final. L’Asie bénéficiera des premières diffusions (la production du film étant coréenne) avant une sortie internationale. Souhaitons beaucoup de courage à l ‘équipe du spectacle pour cette journée qui s’annonce éprouvante. N’oublions pas pour autant la captation 2D qui est en vente actuellement en DVD et Blu Ray.

Les dernières représentations françaises

Après deux ans d’exploitation en France, le rideau tombera à Bercy les 8 et 9 juillet 2011 dans une version avec orchestre symphonique. A l’instar de ce qui avait été fait pour le Roi Soleil, Mozart jouera sa grande finale durant deux représentations, plus de 30.000 personnes sont attendus. Inconditionnels ou curieux, dépêchez-vous, les places sont déjà en vente.

Nous l’avons bien compris, Dove Attia et Albert Cohen souhaitent marquer le monde avec les spectacles musicaux français, et nous savons à quel point l’expérience est périlleuse. Souhaitons tout de même du succès à Mozart, l’opéra rock. Peut-être le spectacle connaîtra-t-il une renaissance qui lui permettra d'atteindre une nouvelle dimension, à l'image des Misérables qui connu dans les années 80 un lifting des plus réussis lors de son arrivée à Londres...


Mozart, l'opéra rock, produit par Dove Attia et Albert Cohen

Au Palais des Sports de Paris du 9 novembre au 9 janvier 2011
En tournée en France, Suisse et Belgique du 05 février au 02 juillet 2011
A Paris Bercy les 8 et 9 juillet 2011

Mise en scène : Olivier Dahan ; Chorégraphie : Dan Stewart ; Livret : Dove Attia et François Chouquet ; Paroles : Dove Attia, Patrice Guirao et Vincent Baguian ; Musique : Rodrigue Janois, William Rousseau, Olivier Schultheis, Jean-Pierre Pilot, Elio, Antoine Essertier, Liliyoy, Nicolas Luciani, Philippe Uminski, Apocalyptica, Socalled, Rémy Lacroix et Dove Attia

Avec : Mikelangelo Loconte (Wolfgang Amadeus Mozart) ; Florent Mothe (Antonio Salieri) ; Solal (Leopold Mozart) ; Maeva Méline (Nannerl Mozart) ; Diane Dassigny (Constance Weber) ; Mélissa Mars (Aloysia Weber) ; Merwan Rim (l'aubergiste et le clown)

Commentaires

Dommage...

Pour avoir assisté au spectacle je déplore un son "merdique" qui m'a empêché de comprendre les paroles des chansons ! Je précise que j'étais placé au centre de la salle et au parterre (et quand bien-même j'aurais été ailleurs j'estime que chaque spectateur doit pouvoir entendre). Par pitié Messieurs du son arrêtez de nous abreuver de basses dans les amplis ! Il y a aussi des aigüs dans la musique... Dommage car les interprètes sont plutôt pas mal malgré une mise-en-scène pas très bonne.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous êtes un lecteur afin d'empêcher l'envoi de messages indésirables automatiques (spams).
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image ci-dessus, sans espace.