Un showcase, un deuxième single et déjà une tournée pour "Dracula, l'amour plus fort que la mort"

Une actualité bien chargée pour le spectacle à venir de Kamel Ouali Dracula, l'amour plus fort que la mort. Alors qu'un nouveau single s'apprête à envahir les ondes, les premières images du spectacle sont enfin dévoilées grâce au showcase présenté au prestigieux Théâtre du Châtelet. Parallèlement, la billetterie pour une tournée en province à l'horizon 2012 vient d'ouvrir...

Un impressionnant showcase au Châtelet

Le Théâtre du Châtelet, au cœur de Paris, a accueilli le 24 mars une première présentation publique de Dracula, l'amour plus fort que la mort. Sous les yeux des journalistes, une débauche de flamboyants costumes, de chorégraphies renversantes et d'effets spéciaux ont permis de saisir l'ampleur des moyens déployés pour donner vie à ce Dracula.

L'intégralité de l'album photo officiel est à découvrir sur la page Facebook de Dracula, l'amour plus fort que la mort.

"En Transe...ylvanie", le deuxième single, par Grégory Deck

Composé par Axel Bauer ("Cargo" ; "Eteins la lumière" ; "A ma place" avec Zazie), avec des paroles d'Adrien Gallo (le leader des BB Brunes) le nouvel extrait de Dracula, l'amour plus fort que la mort s'intitule "En Transe... ylvanie" (en attendant la sortie de l'album le 18 avril). Entre saturation de guitares et voies rauques, le titre distille également quelques sonorités électroniques sur son refrain.

Déjà disponible, le clip semble vouloir insister sur l'androgynie de son interprète et l'ambivalence des paroles. Evoluant dans une univers graphique très glam-rock, la vidéo se cherche une identité visuelle entre une esthétique néo-gothique à la Mozart l'Opéra Rock et et celle d'une Skins Party truffée d'ados sous subs-transe...

Tournée en province

Depuis le 28 mars, la billetterie pour la tournée française est ouverte. S'il est déjà possible de réserver pour le premier mois au Palais des Sports de Paris du 30 septembre au 30 octobre 2011, il est désormais possible d'acheter des places pour la tournée de 2012. Celle-ci passera par Lille (20 au 22 février), Amiens (25 février), Strasbourg (10 mars), Lyon (16 et 17 mars), Marseille (23 et 24 mars), Nice (31 mars), Montpellier (7 avril), Dijon (13 et 14 avril), Rennes (21 avril), Orléans (27 et 28 avril), Amneville (5 mai), Toulouse (11 et 12 mai), Bordeaux (18 et 19 mai), Cournon (26 mai), Genève (1er et 2 juin), Nantes (8 et 9 juin), Douai (16 juin), Rouen (16 juin), Caen (22 et 23 juin), et enfin Nancy (30 juin). De 39 à 65 euros.

Commentaires

...Pas mieux...

"Tu voudrais pas qu'on s'salisse, qu'on fasse les vendanges..."...Serieusement....???

copywriting service

Très intéressante mise en scène de Dracula! Les acteurs sont très bons!

Bouhouh

Bouhouh, mais pourquoi tant de haine... à l'égard du théâtre musical ?

Dracula, c'est du bon

Pour une comédie musicale, jtrouve l'idée de dracula loin d'etre has-been, bien au contraire !!! le rock au gout du jour, c'est bien le sombre limite gothique hard-rock, on a beaucoup entendu parlé cette dernière décennie d'un certain mouvement "néo-rock dit emo" dont une explosion commerciale des tokio hotel, pleymo et co ! coté rock on a vendu du evanescence en masse ya pas encore si longtemps et depuis c'est du nightwish du deathstars du marylin manson que l'on vend à gogo, meme au supermarché tu vas fouiner les répertoires rock tu vois que d'ça, donc l'horizon musical rock'n'roll se tourne bien vers les sons qui rappellent le prince des ténèbres, phénomène de mode !!! ALORS BRAVO !!! surtout que cette comédie musicale et sa reprise plein de superbe "éteins la lumière" valent bien mieux que toutes les abominations commerciales citées dans ces lignes, autant en spectacle et pour l'oreille musicale !

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous êtes un lecteur afin d'empêcher l'envoi de messages indésirables automatiques (spams).
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image ci-dessus, sans espace.