Mamma Mia (Le Film)

 

 La note de la rédaction : MMMM



Un film de Phyllida Lloyd
D'après le musical "Mamma Mia"
Durée : 1h48

Scénario et livret de Catherine Johnson
Paroles et musique de Björn Ulvaeus et Benny Andersson

Avec : Meryl Streep; Pierce Brosnan; Amanda Seyfried; Colin Firth; Stellan Skarsgård; Dominic Cooper



L'été s'est achevé avant l'heure, mais rassurez-vous : Mamma Mia (Le Film) vous invite à repartir en vacances immédiatement ! Autant vous le dire tout de suite : une telle invitation ne se refuse pas, en particulier lorsque vos guides sont les chansons du groupe ABBA.

Le film suit fidèlement les traces du musical dont il est issu, et nous embarque donc dans un voyage frais et chamarré sur une petite île grecque. Les décors de Mamma Mia (Le Film) sont absolument sublimes : le soleil est éclatant, l'eau est azur, l'île est magnifiée alors que la pièce ne faisait que la suggérer… Bref : on nage en plein dans des vacances de rêves.
Ces décors viennent soutenir un film qui retranscrit très justement l'émotion de la pièce. On retrouve au cinéma des personnages attachants, qui gagnent même en profondeur pour leur passage au grand écran : la caméra donne au public l'opportunité de fréquenter de près les protagonistes de l'histoire, interprétés par une galerie d'acteurs vedettes et quelques inconnus qui se révèlent prometteurs.
Parmi ceux-ci, on retiendra particulièrement Amanda Seyfried qui incarne de façon très convaincante la jeune Sophie : pleine d'enthousiasme, de fraîcheur, d'espièglerie, et jouant à merveille sur un registre à cheval entre l'adolescence et l'âge adulte.

En revanche l'humour, parfois "tarte à la crème", dessert clairement tous ces acteurs, même les plus confirmés. Tous surjouent, et les figurants tombent totalement dans la caricature. Le syndrome touche même Meryl Streep, qui en fait souvent trop, jusque dans les émotions les plus profondes. Phyllida Lloyd, la réalisatrice, a vraisemblablement dirigé les acteurs de la même manière qu'elle avait dirigé les comédiens dans la pièce originale, mais l'exagération n'est malheureusement pas la bienvenue ici.

Ceci dit, ces petites clowneries ne viennent pas totalement gâcher le plaisir. Mamma Mia (Le Film) est un véritable hit, et les tubes d'ABBA y sont clairement pour beaucoup.
Retrouver les plus grandes chansons du groupe est un plaisir en soi, et l'intrigue développée autour d'elles par Catherine Johnson est pleine de charme et d'humour.
La grande réussite de ce film, ce sont ses arrangements musicaux qui n'ont rien à voir avec ceux de la pièce, qui sonnent parfois comme une vieille bande de karaoké… Ici, la production est impeccable et rend justice aux tubes d'ABBA. L'équipe musicale s'est même autorisé quelques petites inventions subtiles qui viennent apporter une touche de fantaisie à des hits que l'on connaît par cœur. Bien que certains titres aient disparu en passant de la scène au grand écran, on les retrouve (ainsi que quelques autres) cités dans les musiques de fond ou fredonnés par les personnages.

Les fans regretteront la disparition de la scène du cauchemar de Sophie, un des numéros musicaux les plus cultes du musical, qui subit les coupes douloureuses permettant au film de ne pas excéder la durée d'1h40.
Certains numéros ont quant à eux été intervertis, ou interviennent à des moments différents de la pièce, mais force est d'admettre que l'exercice se révèle concluant et a été exécuté avec beaucoup d'intelligence.

Pour être tout à fait complet, on ne peut occulter le fait que Mamma Mia (Le Film) n'est pas une simple transposition d'une pièce à l'écran : il s'agit d'un film, avec ses belles idées, mais avec aussi de nombreux défauts. Personne ne pourra éviter la quantité de faux raccords, le montage parfois hasardeux, l'éclairage et l'étalonnage souvent aberrants. On y trouve certes un grand nombre de jolis plans très graphiques, mais on ne peut s'empêcher de se demander pourquoi la réalisation d'un film aussi ambitieux a été confié à une réalisatrice novice, quand bien même elle a dirigé la mise en scène des productions londonienne et de Broadway de la pièce.
Le plus gros défaut du film vient de la séquence "Money, money, money" qui recourt à un onirisme inutile et gênant.

Néanmoins, que ceci ne vous dissuade pas d'aller voir Mamma Mia. Ce film est une véritable réussite car il amène avec talent le show aux yeux du grand public, et donne irrésistiblement envie d'aller voir ou revoir le musical sur scène.
N'ayez pas honte d'y aller : tout le monde aime les chansons d'ABBA, de "Dancing Queen" à "The Winner takes it all". Mamma Mia (Le Film) vous permettra de les retrouver dans un pur moment de kitsch tout à fait jouissif !

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous êtes un lecteur afin d'empêcher l'envoi de messages indésirables automatiques (spams).
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image ci-dessus, sans espace.