Critique : "1929, ou l'amour ne connaît pas la crise" à la Comédie Nation, à Paris

Critique : "1929, ou l'amour ne connaît pas la crise" à la Comédie Nation, à ParisAprès René l'énervé, Le Système de Ponzi, Gabegies, D'un retournement l'autre... Une énième comédie musicale sur la crise ? Pas vraiment. 1929, ou l'amour ne connaît pas la crise est davantage une sympathique bluette historique aux accents internationaux.

Prétexte à dépoussiérer le registre de la chanson française de l'époque, 1929, ou l'amour ne connaît pas la crise se présente comme une revue légère contant les aventures romantiques de Léonie, une jeune héroïne, véritable cœur d'artichaut, entre Paris, Londres et New York à la fin des années folles comme le titre l'indique.

Entourée de deux comédiens (dont une pianiste) incarnant sa conscience et ses tentations, Audrey Trost occupe le haut de l'affiche et se distingue par un chant réjouissant, insufflant une nouvelle vie à ces airs qui ne paraissent ni viellot, ni ennuyeux. Toutes écrites dans les années 1920 ou 30, ces chansons composées par Maurice Yvain, Moïse Simons, Raoul Moretti, Henri Christiné, Georges Sellers, Marcel Lattès, ou encore Victor Alix, constituent la force du spectacle, les passages de comédie souffrant parfois d'un certain manque de mordant.


1929, ou l'amour ne connaît pas la crise

Samedi 3, 10 et 17 mars à 21h00
Dimanche 04, 11 et 18 mars à 17h

Texte et mise en scène : Xavier Zavattero
Chansons : Maurice Yvain, Moïse Simons, Raoul Moretti, Henri Christiné, Georges Sellers, Marcel Lattès, Victor Alix…
Avec : Ernestine Bluteau, Xavier Zavattero et Audrey Trost

Comédie Nation
77 rue de Montreuil, 75011 Paris

Durée : 65 minutes
Tarif : 16 et 12 €

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous êtes un lecteur afin d'empêcher l'envoi de messages indésirables automatiques (spams).
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image ci-dessus, sans espace.