Critique : "Harlem Swing - Ain't Misbehaving" aux Folies Bergère

Critique : "Harlem Swing - Ain't Misbehaving" aux Folies BergèreLes Folies Bergère accueillent l'étape parisienne de la tournée internationale du spectacle Harlem Swing – Ain't Misbehaving, consacré au compositeur de jazz Fats Waller.

Créé à New York en 1978 dans une production qui a quasiment rafflé tous les Tony Awards (équivalent des Molières) sur son passage, Harlem Swing – Ain't Misbehaving est une revue qui rend hommage aux compositions intemporelles du pianiste Thomas Wright "Fats" Waller, ainsi surnommé pour son physique imposant.
À travers la trentaine de chansons qui composent le spectacle, une troupe composée exclusivement d'interprètes afro-américains célèbre les musiciens noirs de la Harlem Renaissance, période de grande créativité et de fierté identitaire qui a vu l'émancipation de ces artistes dans les années 20 et 30 à New York.

La troupe de "Harlem Swing – Ain't Misbehaving"

Les compositions habiles et délicieuses de Fats Waller constituent l'atout principal de ce spectacle jukebox qui offre de découvrir ou redécouvrir ses plus belles créations. Parmi les textes tantôt drôles, tantôt touchants des divers paroliers avec lequel le compositeur a collaboré, on reconnaît notamment le standard "I Can't Give You Anything But Love" (de la comédie musicale Blackbirds), ou encore "Ain't Misbehavin'" (rendu célèbre par le film Stormy Weather) qui donne son titre au spectacle.

Sur scène, la troupe est menée par William Foster McDaniel, directeur musical et pianiste ayant dirigé une cinquantaine de productions du spectacle aux États-Unis dont la création à Broadway et la reprise qui, il y a plus de trente ans, avait déjà fait étape à Paris.
La distribution fait la part belle aux interprètes de Broadway, et c'est un plaisir trop rare que d'entendre ces voix sur nos scènes. Yvette Monique Clark (Hairspray ; Chicago) remporte tous les suffrages aux côtés de Patrice Covington (Dreamgirls ; déjà à l'affiche de Harlem Swing en 1988), Rebecca E. Covington (Mamma Mia! ; Thoroughly Modern Millie), et Wayne W. Pretlow (The Good Wife ; The Sopranos).

La troupe de "Harlem Swing – Ain't Misbehaving"

Si les chanteurs ne déméritent pas et livrent quelques interprétations tout à fait remarquables, on les sent moins à l'aise dans la comédie : bien que l'équipe créative originale du spectacle ait rempilé pour cette version, les saynètes humoristiques qui ponctuent le spectacle pour tenter de le dynamiser ne font guère mouche et sombrent dans la clownerie facile et barbante.
Milton Craig Nealy (Dreamgirls) s'en sort un peu mieux que les autres avec ses grimaces – qui ne sont pas sans rappeler les comédiens de vaudeville – et sa gestuelle unique.

Les profanes et les amateurs de jazz prendront plaisir à venir écouter le répertoire de Fats Waller mis en avant par cet Harlem Swing qui ne brille malheureusement pas pour sa mise en scène.


Harlem Swing - Ain't Misbehavin', The Fats Waller Musical Show

Aux Folies Bergère
32 rue Richer, 75009 Paris

Jusqu'au 30 octobre 2011
Du mardi au samedi à 20h, le dimanche à 18h30. Matinées samedi et dimanche à 15h.
De 27 à 60€

Musique : Fats Waller ; mise en scène : Richard E Maltby Jr ; chorégraphie : Arthur Faria.

Avec : Yvette Clark, Patrice Covington, Rebecca Covington, William Foster McDaniel, Milton Craig Nealy & Wayne Pretlow. Doublures : Starr Domingue, Terita Redd & Melvin Tunstall.

Commentaires

Pas une CM

Moi qui croyais voir une pure CM de Broadway.. j'ai quitté à l'entracte, soit au bout de 45 minutes. C'est un tour de chant (5 chanteurs et 6 musiciens). Pas d'intrigues, enfin les chansons racontent une histoire mais l'ensemble c'est juste une sorte d'hommage à Fats Waller. Une déception pour moi, car dans ce type de spectacle, il y a toujours une histoire, un fond et là c'est juste vide.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous êtes un lecteur afin d'empêcher l'envoi de messages indésirables automatiques (spams).
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image ci-dessus, sans espace.