Critique : "Les Frangines chantent les Sœurs Étienne" au Vingtième Théâtre

Critique : "Les Frangines chantent les Sœurs Etienne" au Vingtième ThéâtreLe festival Tout le Mondiva, organisé actuellement au Vingtième Théâtre de Paris, bat son plein. Cette semaine, c’est le spectacle Les Frangines chantent les Sœurs Étienne qui occupe la scène parisienne et nous fait (re)découvrir un duo mythique des années 1950.

Autant le préciser tout de suite, afin de dissiper tout malentendu : il ne s’agit pas ici de comédie musicale mais d’un concert. Costumes et coiffures d’époque, instruments acoustiques, micros avec fil : tout est étudié pour nous replonger dans les folles années 1950 qui ont consacré le "swing".

Les sœurs Étienne ont connu une carrière éphémère qui les aura toutefois portées au sommet de la gloire. Reprenant des tubes venus tout droit d’Amérique, elles ont brutalement interrompu leur carrière suite à leurs mariages respectifs en 1953. À l’initiative de Jacques Martin, puis de Pascal Sevran, elles ont fait un retour remarqué à Bobino dans les années 1980, récompensé par la réédition de leurs plus grands succès en CD.

Rosalie Symon et Rachel Pignot (Les Misérables à Lausanne ; Coups de Foudre) incarnent donc Odette et Louise Étienne. Sympathique clin d’œil, elles sont sœurs dans la vie comme à la scène. Le spectacle est de toute façon une affaire de famille, puisque c’est leur mère Julie Ravix, qui signe la mise en scène.

Les deux artistes nous font découvrir un répertoire rafraîchissant, accompagnées par une formation de trois musiciens très talentueux. Alliant maîtrise vocale, humour, énergie et émotion, Rachel et Rosalie parviennent à faire fonctionner la machine à remonter le temps, pour le plus grand plaisir des spectateurs – jeunes et moins jeunes – présents dans la salle. Outre leurs chansons, les deux chanteuses nous gratifient à plusieurs reprises de réclames irrésistibles.

Parmi les 21 titres interprétés (dont deux en rappel), on retiendra notamment le très joli "Qui sait, qui sait, qui sait" ("Quizas, quizas, quizas"), l’émouvant "Nature Boy" ou encore l’entraînant "Embrasse-moi vite" ("I Wanna Love You") durant lequel les deux jeunes femmes réclament des bisous au public, faisant au passage quelques jaloux…

En bref, ces frangines nous proposent un moment bien agréable au Vingtième Théâtre. Les amoureux de la chanson ont jusqu’à dimanche pour applaudir ce charmant spectacle… en attendant la suite ?


Les Frangines Chantent les Sœurs Etienne

Au Vingtième Théâtre
7 rue des Plâtrières, 75020 Paris

Du mardi 5 au dimanche 10 juillet 2011
Du mardi au samedi à 21h30, le dimanche à 17h30

Mise en scène : Julie Ravix; Violon, flûtes : Laurent Valero; Guitare : Jean Joseph L M Villeval ou Jean-Pierre Beuchard; Contrebasse : Dominique Patris; Lumières : Eric Valero; Son : Gérard Trouvé; Maquillage et coiffures : Antoine Wauquier

Avec : Rosalie Symon (Odette Etienne), Rachel Pignot (Louise Etienne)

Site Internet : www.les-frangines.com