Critique : "Mamma Mia!" à Montréal (tournée Canadienne)

Critique : "Mamma Mia!" à Montréal (tournée Canadienne)Pour la quatrième fois à Montréal, la comédie musicale Mamma Mia! a réussi son pari. Alors que le froid bat son plein au Québec, ce spectacle a embrasé la salle Wilfrid Pelletier de la Place des Arts mardi soir, réchauffant le cœur des nombreux spectateurs qui s’étaient déplacés pour l’occasion.

Des chansons indémodables

Depuis sa création en 1999, Mamma Mia! connait un succès monstre dans toutes les salles où il est présenté à travers le monde. Cette réussite impressionnante s’explique avant tout par les tubes d’ABBA qui sont toujours très demandés, des décennies plus tard.
Si les spectateurs ne se lassent pas d’entendre les chansons du groupe suédois, la grande force de ce spectacle réside aussi dans la réinvention musicale et scénique qui en a été faite. Ainsi, on ne peut qu’être satisfait de redécouvrir les tubes comme "Chiquitita",  "Voulez-Vous" ou "Take a Chance on Me" sous un autre jour. Certaines ballades de prime abord dramatiques sont en effet interprétées dans une mise en scène humoristique, doublée d’une chorégraphie ingénieuse qui nous met automatiquement le sourire aux lèvres.

Une comédie musicale entraînante

Alors que le début du spectacle nous fait découvrir les personnages et l’histoire au son de chansons comme "Honey, Honey" ou "Thank You for the Music", la comédie musicale gagne en intensité plus le temps passe au rythme des succès électrisants d’ABBA. L’orchestration est à son meilleur au point tournant des numéros "Super Trouper", "Gimme! Gimme! Gimme!" et "Voulez-Vous". On sent alors que ces chansons entraînantes interprétées et dansées à plusieurs sont ce qui fait l’essence de cette comédie musicale. Les artistes se donnent à fond et ça fonctionne ; le spectateur en veut plus et il sera servi.

Une distribution à la hauteur

Aucune fausse note pour la distribution qui s’est avérée excellente du début à la fin avec une mention spéciale pour Kaye Tuckerman (Donna Sheridan) dont la voix puissante et le jeu subtil arrivent à leur point culminant dans le morceau "The Winner Takes it All".
L’interprète australienne qui a déjà fait ses preuves dans d’autres productions comme Les Misérables et Jesus Christ Superstar est également très bien épaulée par le duo Mary Callanan (Rosie) et Alison Ewig (Tanya). La prestation de Mary Callanan est à ce sujet à souligner, particulièrement dans la scène avec John-Michael Zuerlein (Bill Austin) où les deux chantent "Take a Chance on Me" dans un jeu de séduction qui rend les spectateurs hilares.

Si le décor minimaliste (maisons grecques blanchies à la chaux) reste similaire d’une scène à l’autre, il parvient néanmoins à bien servir l’action grâce notamment aux divers éclairages qui le mettent en valeur.

Un excellent divertissement

Finalement, avec les problèmes financiers que rencontre actuellement la Grèce, on ne peut s’empêcher de voir le spectacle, dont l’action se déroule sur une île grecque, d’un autre œil qu’il y a une dizaine d’années. D’ailleurs, la chanson "Money, Money, Money" chantée par Kaye Tuckerman prend à présent une connotation différente vu la situation économique.

Malgré ces possibles comparaisons, Mamma Mia! reste avant tout un très bon divertissement où l’évasion est à coup sûr au rendez-vous. Cette comédie musicale positive est un excellent choix pour commencer la nouvelle année du bon pied !

Crédit photo : Broadway Across Canada


Mamma Mia! de Catherine Johnson, Benny Andersson et Björn Ulvaeus

À la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts de Montréal jusqu'au 8 janvier 2012.

Réservation au théâtre et dans les points de vente habituels.

Paroles & musique de Benny Andersson et Björn Ulvaeus, livret de Catherine Johnson

Mise en scène : Phyllida Lloyd ; chorégraphies : Anthony Van Laast ; conception de la production : Mark Thompson ; conception des éclairages : Howard Harrison ; Conception sonore : Andrew Bruce & Bobby Aitken

Avec : Kaye Tuckerman (Donna Sheridan), Chloe Tucker (Sophie Sheridan), Mary Callanan (Rosie), Alison Ewig (Tanya), Paul Deboy (Harry Bright), Christian Whelan (Sam Carmichael), John-Michael Zuerlein (Bill Austin), Happy Mahaney (Sky).

Musiciens : Bill Congdon, Lauren McGee, Andrew Zinsmeister, Darren Lucas, Michael Epperhart et Joshua Priest.

Commentaires

Une distribution qui laisse à désirer...

Mamma Mia est un spectacle sublime... par contre je suis en désaccord avec votre avis sur le cast.. Kaye Tuckerman - Donna - n'est pas à la hauteur.. sa voix, toujours sur le même ton.. et surtout sont jeux.. font cruellement défaut ! et que dire de Christian Whelan - Sam - beaucoup trop vieux pour le rôle. Oui il a une voix splendide.. mais encore là.. coté jeux.. bof Malgré quelques manque du coté chorégraphie... le reste de la distribution était excellente .. avec une mention pour Happy Mahaney - Sky et Stephanie Barnum - Sophie, qui ont été à la hauteur de nos attentes. malgré ça, Mamma Mia sera toujours un spectacle qui est à voir et re-voir avec un réel plaisir...

Christian Whelan

Merci André pour votre commentaire ! Nous ne sommes peut-être pas du même avis sur cette production, mais nous sommes au moins d'accord sur le fait que Mamma Mia! est une comédie musicale pleine d'énergie et très divertissante. En ce qui concerne Christian Whelan, d'après sa bio il aurait entre 45 et 50, ce qui n'est donc pas très éloigné de l'âge de son personnage, à quelques années près.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous êtes un lecteur afin d'empêcher l'envoi de messages indésirables automatiques (spams).
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image ci-dessus, sans espace.