Critique: "Métronome", par Cinq de Cœur au Théâtre le Ranelagh

Critique: "Métronome", par Cinq de Cœur au Théâtre le RanelaghNous avions repéré ce spectacle lors du dernier festival d’Avignon : le voilà arrivé au Théâtre le Ranelagh où il sera à l'affiche jusqu’au 21 Février.

La troupe Cinq de Cœur, au sein de laquelle nous retrouvons le talentueux Patrick Laviosa (Le Cabaret des Hommes Perdus; Panique à Bord) s'est taillé une jolie réputation pour ses spectacles a capella (Boîte Vocale; Chasseurs de Sons).
Leur nouvelle création, Métronome, joue sur les rapports de force entre des personnages ancrés dans une réalité sociale crispée.

Une histoire simple mais efficace

Cinq usagers du métro sont bloqués dans une station pour cause de manifestations dans les rues de Paris. Des personnages stéréotypés (parfois un peu trop) - la dépressive, le marseillais, la femme flic, la business woman et un chanteur qui aimerait percer - qui doivent se supporter durant l'arrêt des transports. L’histoire assez simpliste est ponctuée par l'arrivée de personnages célèbres hauts en couleur (Pacman, le poinçonneur des lilas….) qui vous feront passer un bon moment.

Pascal Légitimus, dont on commence désormais à reconnaître le travail de metteur en scène pour des œuvres théâtrales et des one man shows, signe ici une première mise en scène de comédie musicale originale et réussie.
L’utilisation de la vidéo pour reconstituer une station de métro est exploitée avec intelligence et égraine de petites surprises tout au long du spectacle.

Une prouesse vocale

Faire une comédie musicale a cappella est un pari osé mais le résultat est réussi grâce aux compétences techniques et vocales de ces 5 chanteurs bourrés de talents !

L’orchestre, base de la comédie musicale, est absent du spectacle. Pas de temps mort donc pour les comédiens qui, lorsqu'ils n'interprètent pas une chanson, en assurent l'accompagnement musical  !

Composé de chansons d’un répertoire très écliptique allant de l’opéra au rap en passant par la bande-originale de film, le spectacle, dont les artistes se montrent à l’aise dans tous les genres, fait preuve d'une grande maîtrise.
Leurs interprétations, tantôt sérieuses, tantôt caricaturales, nous font passer par toutes les émotions pour notre plus grand bonheur !

Métronome est, dans son genre, le spectacle à découvrir en cette début d’année tant pour son originalité que sa prouesse vocale !

Découvrez la bande-annonce de Métronome de Cinq de Cœur :

Si la vidéo ne fonctionne pas, cliquez ici.


Métronome, jusqu’au 21 Février au Théatre le Ranelagh.
www.theatre-ranelagh.com

Avec Pascale Costes (soprano) - Sandrine Mont-Coudiol (alto) - Karine Séraphin (soprano) - Patrick Laviosa (ténor) - Xavier Margueritat (baryton-basse).

Mise en Scène : Pascal Légitimus
Assisté par Juliette Moltes.

Commentaires

Gros coup de coeur

Gros coup de coeur effectivement pour ce spectacle : si ce n'est déjà fait, courez voir "Métronome" au Théâtre du Ranelagh découvrir une salle surprenante et un spectacle original et vraiment enthousiasmant, avec de belles voix et beaucoup d'humour : ou comment métro-boulot-dodo peut être transposé en rigolo, beau, bravos !!

prise de contact

Bonjour, Je souhaite prendre contact avec Cinq de coeur. Je suis metteur en scene d'un spectacle humoristique similaire (Il y en a assez peu) et c'est toujours très agréable d'avoir des échanges. Cordialement et bravo Serge POIZEAU http://www.youtube.com/watch?v=h9_K4XVU3RM&hl=fr

Rail en Folie

Rails en folies ! Alors qu'un conflit social ,qui est de savoir si il faut oui ou non faire passer une lois obligant les habitants de paris de se faire tatouer un code barre sur le poignet ,cinq personnes sont bloqués dans une gare de métro attendant un train qui a un peu trop de retard ! C'est avec cette intrigue simple que vas commencer ce spectacle haut en couleur. C'est ce sont ces cinq personnes , qui chacune d'entre elles , caractérisent un panel de la sociétés : tout d'abord le fameux Marseillais qui devient un touriste dès qu'il quitte sa ville , le chanteur raté qui se voile la face sur sa médiocrité , la dépressif qui tente de se convaincre qu'elle est capable de se suicidée en sachant pertinemment que quelqu'un l’arrêtera , la businesswomen bi-langue qui brasse des millions imaginaires et enfin la policière ,caricature même de la brut qui a plus de muscle que d'esprit . Et c'est grâce à ces personnages , exagérés dans leur personnalité que l'histoire vas se construire , ils vont apprendre a ce connaître dans ce quais de métro , à s'aimer , a se détester mais surtout à chanter ! Et oui , nous avons belle et bien a faire à une comédie musical d'un nouveau genre . Dépourvu d’orchestre ,de musique , c'est grâce à leur extraordinaire voix , voix impeccable et sans défaut que la musique va naître , avec pascal coste et carine seraphin en soprano , Sandrine Mont-Coudiol en Alto, et Xavier Margetitat en bariton . Il en faudra pas plus pour que tout un éventail du répertoire musical soit ressorti de nos mémoires , ainsi nous passons de Ravel à verdi , de Patrick Hernandez à Serge gainsbourg sans oublier diam's , Mickael Jackson ou encore les bee gees ! Nous pouvons que adoré ce spectacle , car en plus de nous refaire découvrir ces chanteurs célèbres , les cinq de cœur modernisent ces chansons en y ajoutant beaucoup de classique dans leur interprétations ! Bien sur la musique ne suffit pas pour enjouée nos cœurs , l'idée la plus originale repose sur la scénographie qui rend le spectacle extrêmement originale , car au fond de la scène un immense écran qui va accentué la touche humoristique de cette comédie . En effet au départ cet écran représenter , de façon très fidèle , une station de métro , puis peu à peu on plonge dans une excentricités délirantes , ainsi nous voyons défiler sous nos yeux pac-man , le fantôme du poinçonneur des lilas , plan du métro, paysages,reflet de l'imagination des protagonistes ,et surtout photos délirantes des personnages et vidéos de leur vie . L'histoire évidement ne s'arrête pas là , c'est en les écoutant chanter qu'on va découvrir leur faiblesse , leur histoire ,leur vie , s'attachant à ces être hors du commun. Avec eux on vas se poser des questions sur la société de consommation , l'immigration , sur l’existence tout simplement .Ainsi plus qu'un spectacle , un film ! Plus qu'un film , un regal audio-visuel ! Grâce au talent du metteur en scène , le célébre legitumus et des ces acto-chanteurs , et à une mise en scène extraordinaire qui nous auras fait rire a gorge deployer , sans se forcé , seulement en se laissant porté par la magie de ce spectacle spectaculaire , riche en émotion sur les rails de la folies :)

Pire que rien

Première impression : quels chanteurs! A capella, d'une justesse remarquable, d'un swing entraînant. Magnifique. Au delà du formidable attirail technique, on attend quelques minutes un fond digne du travail fourni. Bon... en attendant on rigole. Et puis moins, car rien ne vient. Un chanson après l'autre, les séquences se suivent, mais on commence à sentir que seul le vide soutiens cette démonstration de virtuosité. Des gammes, en quelque sorte, pour montrer qu'on sait les faire. On est un peu étonné que le Figaro ait pu congratuler ceci, quand surviennent les "Madame Yénépasdargent", "Madame plus étrangère que moi" qui déclenche des rires gras et là on comprend. Après un moment de colère, on interroge la forme, à défaut du fond : une forme ABA, close et traditionelle : A : prise d'otage par des grévistes et des manifestant B : contraste saisissant du vide et du racisme ordinaire A : vous avez compris, la mise en abîme de la prise d'otage? Elle est fine, il faut la souligner... Je crois que ce qui m'a le plus stupéfait c'est l'unicité de l'auditoire, transi, fasciné, presque gleichgeschaltet par le vide...

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous êtes un lecteur afin d'empêcher l'envoi de messages indésirables automatiques (spams).
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image ci-dessus, sans espace.