Critique : "Mozart, l'opéra rock" au Palais des Sports de Paris

Critique : "Mozart l'Opéra Rock" au Palais des Sports de ParisLe très attendu Mozart est enfin sur scène, au Palais des Sports de Paris depuis le 22 septembre 2009 dans un premier temps, avant d'entamer une tournée dans toute la France.
Comme pour chaque spectacle produit par le tandem Attia/Cohen, cette grosse production était précédée par la sortie des singles presque un an avant la première du spectacle, et un plan de communication sans faille a permis d'assurer une promotion béton. Alors que les tubes que sont devenus "Tatoue-moi" ou "L'Assassymphonie" étaient présents dans tous les esprits, Musical Avenue découvre enfin ce spectacle. Toutes les promesses ont-elles été tenues ?

Opéra Rock


"Opéra rock" est une expression bien galvaudée. Les affiches à l'abord du Palais des Sports ont déjà rebaptisé Mozart "un grand spectacle musical pop rock et baroque" et le flyer qualifie lui le spectacle de "véritable film qui est joué en live sur scène" et de "spectacle musical populaire"...
Heureusement, dans le discours de sa promotion, personne ne nous parle de "comédie musicale" ou de "musical" car ce terme fait peur, et ce n'est pas du tout l'ambition affichée de Mozart, l'opéra rock.
Dans la lignée des productions précédentes du binôme Attia/Cohen (Les Dix Commandements et surtout Le Roi Soleil), Mozart se situe donc dans la catégorie des spectacles musicaux, à mi-chemin entre le concert à grand spectacle, le cirque itinérant, l'émission de télévision de variété et le ballet contemporain.

Les différents formats de la musique (dont nous avons déjà parlé ici) nous ont permis de découvrir un aperçu étendu de ce qui nous attendait sur place : une partition forte et bien construite malgré un cruel manque d'unité dramatique et de narration. La vertigineuse liste des compositeurs (ceux de Zazie, Christophe Willem, Nolwenn Leroy ou même Alabina…) n'augure certainement pas d'une œuvre cohérente, même si l’intention de la direction musicale de Dove Attia et Olivier Dahan devait assurer un minimum narratif qui se révèle assez approximatif, voire inexistant, dans les morceaux chantés.
Passant du classique (pour les intros) à la pop, les morceaux musicaux s'enchaînent sans grâce ni logique : un air en chasse un autre avec une rapidité déconcertante. "Tatoue-moi" en est une belle illustration.

Malgré les velléités de Dove Attia, la musique ne semble pas du tout intégrée au spectacle, et les paroles restent en complet décalage avec l’action. Morceaux choisis : "je suis un songe, un ectoplasme", "dors mon ange"
Des efforts sont pourtant visibles, telle l’intégration d'un groupe classique pour les musiques d'ambiance et d'une cantatrice pour certains morceaux du deuxième acte.
Seules quelques trop rares chansons se fondent dans le récit et participent à la narration ("Six Pieds Sous Terre" notamment, qui est un crêpage de chignons dans les règles entre sœurs).
Côté scénario, Dove Attia ne s’est pas attardé sur son final ! Dénouement est ici synonyme de dénuement. Les producteurs, qui souhaitaient aller plus loin dans le travail d’écriture du livret, nous laissent donc devant un spectacle avec un désagréable arrière-goût d’inachevé…

Un grand nom pour une mise en scène décevante

Autre défaut majeur : la mise en scène. Olivier Dahan est peut-être un bon réalisateur de clips et de films (le succès public et critique de La Môme en atteste), il n'a certainement pas été aussi visionnaire pour la mise en scène d'un spectacle musical de cette envergure. Une certaine superficialité transpire de cette mise en espace qui se résume à quelques déplacements à gauche ou à droite, et la direction d'acteur n'a rien de très convainquant.
Outre le problème de rythme beaucoup trop soutenu rencontré du début à la fin, Dahan respecte trop les conventions et manque de profondeur dans son approche. Mozart nous est vendu comme un spectacle audacieux où l'humour et l'émotion sont au rendez-vous : la déception est à la hauteur de ces attentes.

Les chorégraphies de Dan Stewart (crédité pour de nombreux succès à Broadway tels que la production Disney d'Aida) donnent du dynamisme. On continue cependant à regretter la structure trop classique de ce genre de spectacle où un chanteur (voire deux, trop rarement plus) est statique ou dans des poses dramatiques à l'avant-scène, alors que les danseurs s'agitent derrière dans un rôle purement décoratif.
Jouant sur un registre kitsch pas toujours assumé, l'esthétique de la pièce reflète de grands moyens. Les décors (d'Alain Lagarde), plutôt quelconques et sans inventivité dans le premier acte (on se croirait tour à tour dans Le Roi Soleil, Les Misérables, ou même Cindy...), sont un peu plus travaillés après l'entracte mais ne permettent pas de retrouver l'esthétique baroco-sulfureuse qui avait été si intelligemment explorée dans les clips.
L'habillage de la scène donne vite le tournis avec une surenchère d'effets (rideaux, projections, mouvements) qui peuvent lasser plus qu'ils n'impressionnent. Les lumières (Jacques Rouveyrollis) ne sont pas à la hauteur malgré quelques bonnes idées. Les stroboscopes, utilisés à diverses reprises, agacent rapidement et desservent le propos de la pièce : "L'Assassymphonie", un des moments les plus attendus, est ainsi massacré par des flashs rouges projetés sur une scène nue.

Les costumes de Gigi Lepage sont une des réussites de Mozart. On aurait peut-être souhaité une recherche plus poussée dans la noirceur de certains personnages pour insister sur le côté baroque de l'époque, mais la diversité et la richesse de ces tenues flamboyantes est cependant à souligner.

Des interprètes inégaux

La troupe de "Mozart, l'Opéra-rock"

Restent les interprètes. Même si leurs prestations (lorsqu’elles sont réellement en live – playback remarqué quelques fois !) sont assez inégales et peuvent parfois pêcher dans leur intention, la sincérité de leur jeu et leur interprétation des chansons font visiblement passer un très bon moment au public.

Mikelangelo Loconte crée un Mozart au charisme puéril mais attachant, compensant ainsi ses quelques faiblesses vocales sur les notes les plus hautes.
Florent Mothe, dans le rôle de Salieri, tire son épingle du jeu parmi les interprètes masculins. Son rôle n'apparaît qu'à la moitié de la pièce, on regrette de ne le voir arriver plus tôt.
A noter : l’intervention de Yamin Dib, dans un rôle de méchant très clownesque qui semble bien fonctionner auprès du public, une tentative humoristique appréciée.

Le cast féminin est encore un cran au-dessus. Le duo des sœurs Weber, formé par Claire Pérot et Melissa Mars, deux personnalités aux parcours bien différents, fonctionne pourtant à merveille. Certes largement sous-utilisée, Claire Pérot met toute sa fraîcheur au service de Constance, l'épouse de Mozart, alors que Melissa Mars, dans le rôle d'Aloysia, dépeint un personnage ambigu tout en douceur amère.

Un Mozart pas si rock’n’roll que ça…

Si Mozart reste un spectacle de variété honnête et facile d’accès avec de belles compositions et de bons interprètes, cette œuvre hybride est, malheureusement, encore loin de ce qu’un public avec un minimum d’exigence pourrait attendre d’un musical. On regrettera le manque d’audace et d’inventivité, les producteurs choisissant sûrement la voie confortable du succès formaté à celui d’un travail plus cohérent et plus profond autant sur la forme que sur le fond.

Mozart, l'opéra rock - Production : Dove Attia et Albert Cohen
Mise en scène : Olivier Dahan - Chorégraphie : Dan Stewart - Livret : Dove Attia et François Chouquet - Paroles : Dove Attia, Patrice Guirao et Vincent Baguian - Musiques : Rodrigue Janois, William Rousseau, Olivier Schultheis, Jean-Pierre Pilot, Elio, Antoine Essertier, Lilitoy, Nicolas Luciani, Philippe Uminski, Apocalyptica, Socalled, Rémy Lacroix et Dove Attia

Avec : Mikelangelo Loconte (Wolfgang Amadeus Mozart), Claire Pérot (Constance Weber), Florent Mothe (Antonio Salieri), Melissa Mars (Aloysia Weber), Solal (Leopold Mozart), Maeva Méline (Nannerl Mozart)



Au Palais des Sport de Paris (22/09/09 au 27/12/09), Zénith Arena de Lille (04/02/10 au 13/02/10), Zénith Europe de Strasbourg (27/02/10 et 28/02/10), Galaxie à Amneville (06/03/10 et 07/03/10), Zénith de Rouen (12/03/10 au 14/03/10), Zénith de Caen (19/03/10 au 21/03/10), Antarès au Mans (27/03/10 et 28/03/10), Zénith de Nantes ( 02/04/10 au 04/04/10) Patinoire Meriadeck de Bordeaux (10/04/10 et 11/04/10), Zénith de Dijon (08/05/10 et 09/05/10), Halle Tony Garnier de Lyon (14/05/10 au 16/05/10), Zénith de Saint Etienne (22/05/10 et 23/05/10), Zénith sud de Montpellier (28/05/10 au 30/05/10), Palais Nikaia de Nice (05/06/10), Dome de Marseille ( 11/06/10 au 13/06/10), Zénith de Toulouse (19/06/10 et 20/06/09), Zénith de Limoges (26/06/10 et 27/06/10).
Le site internet officiel :
www.mozartloperarock.fr

Commentaires

Bonjour , Je ne suis pas

Bonjour ,

Je ne suis pas d'acord du tout avec vos critiques, Mozart etait genial !!!! J'y retourne une 2e fois !!! J'ai vu le Roi Soleil en 2006 et j'etais fan mais c'etait vraiment endormant !!! Trop de blabla alors que ds Mozart pa une seconde j'ai été blasé !!!!! Les chansons sont géniales, ainsi que les decors, costumes et vriament chapeau a FLORENT MOTHE car il assure !!!!!

Vive les comedies musicales ! Vive Musical Avenue et Vive GLEE !!!!!

Je voulais juste écrire un

Je voulais juste écrire un commentaire car je suis absoluement à tous points de vue d'accord avec votre critique, mais hélas tellement dépité de voir tous ces commentaires de personnes si contentes (à part la presse bien entendu), je pensais que vous alliez faire de meme! Je suis de voir les vrais problèmes de ce Mozart soulevés, surtout l'inexistante mise en scéne et inexistant livret! Fan de ce genre de spectacle et de pleins d'autres, je ne peux que ne pas recommander Mozart l'Opéra Rock, le succés peut etre la uniquement s'il le mérite, c'est loin d'etre le cas ici...

Critiques absurdes, Mozart l'O.R fait un triomphe !

Comme je suis contente pour Dove Attia et Albert Cohen, ils ont, une fois de plus réussi, par leur talent, à clouer le bec aux critiques les plus acerbes et ridicules ! Beaucoup de soi-disant "bien pensants" avaient annoncé un flop et bien je me réjouie de voir qu'après plus de 500 000 spectateurs présents à Paris et une tournée en France qui s'annonce sous les meilleurs auspices, plus un disque de diamant à la clé, que les français ont encore une fois de plus prouvé que ce sont eux qui décident s'ils aiment ou non un spectacle sans tenir compte des débilités écritent dans la presse par des pseudos journalistes incapables de reconnaître le talent des Auteurs et Interprètes ! A bon entendeur.....

Bonjour je suis celui qui a

Bonjour je suis celui qui a écrit la critique juste au dessus de la votre, je tiens juste à rappeller que je ne suis pas un journaliste mais juste un amateur de spectacle et il me semble d'avoir le droit de ne pas aimer un spectacle, je suis capable d'avoir l'avis que la mise en scene est inexistance et que l'histoire l'est tout autant. Chacun son avis, pour ma part je regrette ce succés qui n'est pas mérité, ils existent beaucoup d'autres musicaux nettement meilleurs que celui la, aprés tant mieux pour les producteurs et le marketing qu'ils puissent renflouer le budget... Tout ca pour dire que ce n'est pas des débilités comme vous dites mais une critique CONSTRUCTIVE, mais juste admettez que chacun a sa propre vision des choses et tout le monde à le droit de ne pas etre d'accord avec vous...merci

j'ai beaucoup aimer le

j'ai beaucoup aimer le spectacle je les m'aime adore je ne suis pas du meme avis que d'otre

décevant

Un spectacle qui ne réflète pas le génie de Mozart, qui ne touche jamais un clavecin de tout le spectacle...Des comédiens jouant parfois faux, parfois de façon trop poussée. Une mise en scène tantôt agréable "à l'anglaise", tantôt star acquienne. Des situations en décalage avec les paroles. Le côté Rock et kitsch pas toujours assumé, on ne sait pas sur quel pieds danser avec ce parti pris. Les chanteurs manquent cruellement de charisme, mise à part l'intérprète de Salieri. Une fin bâclée.
Bref, quelques jolis tableaux, mais rien d'extraordinaire compte-tenu des moyens injectés dans cette comédie musicale. allez plutôt voir de plus petites troupes avec de plus petits moyens, mais qui, eux, ont vraiment du talent et sont de vrais acteurs de comédies musicales. Ras le bol des spectacles "poudre aux yeux" Des effets lumières et de gros décors ne suffisent pas pour offrir un spectacle de qualité.

Je trouve que la comedie

Je trouve que la comedie musical Mozart l'opéra rock est géniale, les musiques sont géniaux , les comédiens de même et la touche d'umoure est parfaite. Les décors sont géniaux, l'éclairage est génial! J'ai pût les voir qu'une fois malheureusement mais je serai retournée le voir sans problème! ( désolé pour les répétitions!)

Enfin une critique objective

Enfin une critique objective sur Mozart , je suis totalement d'accord avec l'article au dessus!! Mozart n'est pas si grandiose et génial que sa n'y parait!!!! elle est loin d'être une comédie musicales réussi!! se qui à fait son succès, se sont les médias pub émission TV qui on tout misé dessus pour que sa soit un succès!! mais en faite si on regarde bien sé juste un spectacle musicale sans rien d'exceptionnel comme la plupart des gens et des médias le disent! merci pour cette critique réaliste et objective!!! je me sens moins seul déja car je croyais que j'étais seul à avoir eu cette même critique!!!

pas d'accord

mozart l'opéra rock est vraiment genial je n'oublirai jamais ce que j'ai vue a se spectacle I LOVE YOU MOZART I LOVE YOU I LOVE YOU ......................................... .............................................................................................................. J'ADORE

tout a fait d'accord

j'y serais bien retourner moi aussi car c'était vraiment génial et la troupe de mozart chanter trop trop magnifiquement bien , tres bien organiser. jai chercher si y rester d 'autres places dans les autres villes mais non. par chance a la fin du spectacle javais pu les voirs de plus pres mais si seuleument on pouvait au moins avoir des dédicaces a la fin et des photos avec eux mais bon c'est tout jespere vraiment qu'il feront d'autres spectacles

commentaire

mozart l'opéra rock trop bien je vous aime et avec ma petite soeur je fait souvent constence et ma soeur alloisia pour la chanson "six pieds sous terre" vous êtes trop génial

repondre

et bah toi alors t'est un inbésille de première mozart l'opéra rock c'est génial et la comédie musical est super c'est toi alors qui n'as pas de coup et si mozart " " et pratiquement nul bah c'est toi

NON

Qui n'a pas encor compris l'intensité dans les chanson laisser de coter vos critiques et laissez nous revez et si vous en etes incapables je vous plaint !

et puis

si mozart ne vous a pas plus inutile de nous rabaisser celon nos préférances jai 13 ans et personellement quand j'écoute je dors sur des roses ou le trublion je reve et quand jai vu la comédie en dvd jai adoré ! en clair nos avis nous regardes meme si ils ne vous plaisent pas on a le droit de les exprimers

J'ai aimé Mozart

Comme les goûts sont dans la nature, je ne critiquerais pas ceux qui n'ont pas aimé Mozart opéra-rock. En revanche, moi j'ai adoré. Pour le prouver : je l'ai vu deux fois en spectacle, vu 20 fois environ en vidéo et vu une fois au cinéma. J'ai tout aimé dans ce spectacle, la musique, les chanteurs, les comédiens et danseurs. Je voudrais féliciter toute l'équipe technique qui a permis de regarder ce spectacle en 3D au cinéma. Le seul regret avec ce spectacle c'est qu'il ne passe plus dans des salles!!! bonne continuation à toute la troupe.

Je ne suis pas d'accord

Bonjour, je voulais mettre ce commentaire car je ne suis pas d'accord avec votre critique. Mozart L'Opéra Rock est pour plusieurs milliers de personnes la plus grande comédie musicale, qui a eu une très belle suite pour les commediens etle spectacle en lui même. Tellement un grand succès que les Russes demandaient a les voir, et les prod on accepter, pour moi MOR est une comédie musicale grandiose qui a une place au fond de mon coeur !

REPONSE

Je ne peux pas laisser dire sa : vous dites qu'il n'y pas de succès, veuillez m'exscuser mais cette comédie musicale est attendu en Russie, ils on deja faits un concert là-bas. Nous sommes plusieurs lilliers a attendre leur retour en france.

REPONSE AUX AVIS POSITIFS

Il me semble que vous n'ayez pas compris le propos de la critique ! Le probleme ne se situe pas dans les chansons mais dans la narration ! La France n'est pas un pays de comédie musicale et ne connait pas ni son but ni son format. Une comedie musicale devrait avoir des chansons qui soient reliées à l'histoire et non pas des chansons placées pour faire des singles. Le propos d'une chanson devrait être comme un texte ou dialogue c'est à dire faire avancer l'intrigue. Mais il est vrai que ce manque de culture de la comédie musicale en France fait que les spectateurs sont assez contents de voir des jolis costumes et d’écouter des chansons, même si celles ci n ont aucun rapport avec l'histoire . Il me semble que MusicalAvenue souhaite réhabiliter le genre de la comédie musicale comme il est pratiqué à Broadway ou à Londres.. Voyez Un Violon sur le toit ou autre; vous comprendrez mieux mes proposes entre une chanson qui fait avancer l'histoire et un single . Ceci dit, je suis content que Mozart fonctionne, c'est un spectacle divertissant mais d'aucune maniere, une comedie musicale!

Pas du tout d'accord

Non je ne suis pas d'accord, vous avez sans doute pu voir la première, et les premieres de spectacles c'est toujours tres compliquées.. Mikelangelo Loconte a un accent, mais il ne lui empeche en aucun cas de chanter au contraire ! Mais sinon la mise en scene, le cast, les danseurs sont tous tres bien mis et disposé dans le spectacle. Et si Mozart ne triompherait pas je ne pense pas qu'il aurait fait une tournée en Russie en Urkaine et qu'ils reviennent en France, et peut etre prochainement la Turquie.. Et egalement en 3D..

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous êtes un lecteur afin d'empêcher l'envoi de messages indésirables automatiques (spams).
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image ci-dessus, sans espace.