Critique : "Shrek - The Musical" en tournée canadienne à la Salle Wilfrid-Pelletier de Montréal

Critique : "Shrek – The Musical" en tournée canadienne à la Salle Wilfrid-Pelletier de MontréalMontréal avait des airs de Broadway mardi soir quand le célèbre ogre s’est emparé de la Salle Wilfrid-Pelletier en grande première canadienne, nous livrant un spectacle des plus divertissants où les moyens déployés étaient à la hauteur des meilleurs shows de New York ou de Londres.

Quelle chance que Montréal fasse partie des villes où s’arrêtent les célèbres comédies musicales en tournée. La métropole a ainsi le plaisir d’accueillir, quelques fois par an, des spectacles en version originale anglaise, pour le plus grand plaisir des Québécois qui peuvent les découvrir sans avoir à se déplacer bien loin.

Un spectacle rassembleur

On aurait tort de croire que Shrek The Musical s’adresse surtout aux enfants. S’ils étaient tout de même présents dans la salle, de nombreux adultes s’y trouvaient également, dont plusieurs âgés de plus de cinquante ans. La force de ce spectacle est justement de réunir les générations avec des numéros qui peuvent plaire autant aux tout petits qu’aux plus âgés. À l’image du film produit par les studios DreamWorks, Shrek The Musical est en effet un divertissement pour toute la famille. Mais pour jouir entièrement de ce spectacle dans sa version originale anglaise, il est préférable de maîtriser parfaitement la langue de Shakespeare puisque l’une de ses grandes forces réside dans le texte humoristique.

Des interprètes charismatiques et hilarants

Si certaines balades de la bande-son peuvent s’écouter dans d’autres contextes et la musique entraînante ne laisse pas le public indifférent, cette comédie musicale se démarque avant tout pour son histoire amusante et ses personnages hilarants. On se laisse ainsi entraîner dans l’univers de ce conte de fées déjanté, sans jamais s’ennuyer, porté par des interprètes de talent. Lukas Poost (The Crucible) est excellent dans le rôle de l’ogre vert et rustre. Il campe à merveille ce personnage à la fois irrévérencieux et attachant.

Andre' Jordan (Legally Blonde) parvient à nous agacer juste assez pour apprécier dans sa pleine mesure l’âne verbomoteur qu’il incarne. Liz Shivener (Beauty and the Beast) se donne à fond dans le rôle de Princesse Fiona avec sa voix puissante et sa performance qui rendent justice à un personnage à la fois romantique, mystérieux et espiègle. S’ajoute à ce trio complice Merritt David Janes (Sweeney Todd) qui vole la vedette dès qu’il entre en scène, désopilant dans le rôle du vilain Lord Farquaad. Énergique du début à la fin, il est particulièrement drôle lors des chorégraphies inusitées auxquelles il participe.

Un divertissement visuel réussi

Shrek – The Musical tire également sa force de son aspect visuel. Autant à travers les éclairages, les décors et les costumes, il se dégage de ce spectacle une ambiance survoltée qui est un pur régal pour les yeux. En plus des nombreuses chorégraphies colorées, dont celles avec les héros de contes de fées bannis du royaume, soulignons la très belle réussite de la marionnette de la dragonne romantique et l’ingéniosité du numéro de claquettes entre la princesse Fiona et les rats.

En somme, cette production de Shrek – The Musical a conquis le public qui répondait aux sollicitations des personnages et qui a ri de bon cœur tout au long de la représentation. Un spectacle surprenant et de qualité qui poursuivra ensuite sa tournée canadienne à Toronto à compter du 20 mars prochain !


Shrek The Musical de David Lindsay-Abaire (livret et paroles) et Jeanine Tesori (musique)

Du 13 au 18 mars 2012 à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts à Montréal

Mise en scène (tournée) : Stephen Sposito ; Chorégraphies : Chris Bailey ; Décor et costumes : Tim Hatley ; Direction artistique (tournée) : James Kronzer ; Éclairages : Paul Miller ; Son : Shannon Slaton 

Avec: Lukas Poost, Liz Shivener, Andre’ Jordan, Merritt David Janes, Kelly Teal Goyette, Nadia Jewel , Maggie Tompkins, Schuyler Midgett, Lyonel Reneau, Adam Steiner, Erin Sullivan, Chase Todd, Sarah Tranchina, Nadia Vynnytsky, Ryan Everett Wood, Chris Woods, Luke Yellin

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous êtes un lecteur afin d'empêcher l'envoi de messages indésirables automatiques (spams).
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image ci-dessus, sans espace.