Un musical, une chanson – Interdit aux -18 ans (1/4) : “Les Feebles”

Un musical, une chanson - Interdit aux -18 ans (1/4) : "Les Feebles"

Genre bien souvent caricaturé en France pour sa prétendue légèreté et son obsession pour les chansons d'amour, la comédie musicale ne se limite pourtant pas à la mièvrerie kitsch ou au romantisme pré-pubère. Bien que le genre soit majoritairement destiné à un public familial, il existe un micro-répertoire construit autour d'œuvres strictement interdites aux mineurs : sexe, violence, horreur et vulgarité, bienvenue dans le monde des comédies musicales pour adultes ! Cette semaine, nous débutons cette série avec le film Les Feebles (Meet the Feebles) de Peter Jackson.

Avant de devenir le réalisateur star des trilogies cinématographies du Seigneur des Anneaux et The Hobbit (dont le premier épisode est actuellement dans les salles obscures), Peter Jackson débute sa carrière dans les années 80 avec une série de comédies gores devenues cultes parmi les amateurs de films d'horreurs et de mauvais goût.
Son premier long-métrage, Bad Taste (une histoire d'extra-terrestres qui envahissent un village néo-zélandais pour y élever les humains comme du bétail afin d'approvisionner une chaîne de restauration rapide intergalactique), met quatre ans avant de voir le jour et connaît l'honneur d'être présenté au Festival de Cannes en 1987. S'il travaille déjà à Braindead, qui s'imposera rapidement comme un chef d'œuvre du genre, c'est finalement Les Feebles (Meet the Feebles) qui sera son deuxième film en 1989.

"Les Feebles" (Meet the Feebles) de Peter Jackson

Co-écrit avec Fran Walsh (devenue depuis sa co-scénariste et productrice fidèle), Stephen Sinclair et Danny Mulheron, le film parodie avec force satire le célèbre Muppet Show (qui a depuis également inspiré Avenue Q, une autre comédie musicale à marionnettes irrévérencieuse).
Comme les légendaires personnages créés par Jim Henson, les Feebles forment une troupe de marionnettes animales anthropomorphiques qui vivent et travaillent dans le show business (ici, dans l'espoir de se voir offrir l'animation d'une émission de variétés à la télévision).

À l'optimisme et à la bonne humeur contagieux de Kermit et ses amis, les Feebles opposent un cynisme ravageur et un humour noir crado qui ne manqueront pas de fasciner les amateurs de potacheries et de choquer les âmes sensibles. Pornographie, drogues, scatologie, viol, trahison, suicide, fusillade meurtrière… le film ne renonce à aucun effet de mauvais goût et le design des marionnettes, mélange habile entre les codes innocents du Muppet Show et la crasse de leur univers singulier, n'atténue en rien la violence de ces thèmes, pour le plus grand plaisir des amateurs de gore.

"Les Feebles" (Meet the Feebles) de Peter Jackson

À l'instar de leurs alter-egos gentillets, les Feebles chantent eux aussi copieusement, sur des musiques de Peter Dasent (compositeur des premiers films de Peter Jackson). Ils ont leur propre générique ("Meet the Feebles", un hymne joyeux), des chansons d'amour ("Garden of Love"), mais abordent également des thèmes moins communs qui donnent toute sa saveur à l'impertinence du film (comme par exemple "One Leg Missing", littéralement "Il me manque une jambe").

Le film atteint son apogée lorsque le renard homosexuel Sebastian se lance dans un superbe numéro de cabaret vantant les plaisirs de la sodomie, dans un décor évocateur : "Sodomie ! / Vous devez trouver ça étrange venant de moi, mais j'aime m'adonner à la sodomie / Vous pourriez vouloir que la colère de Dieu s'abatte sur moi / Mais si vous essayiez alors vous pourriez bien admettre / Que vous aimez vous adonner à la sodomie".

La scène alterne des images de sa prestation avec celles du drame qui se joue en coulisses : l'hippopotame bipolaire Heidi, star de The Fabulous Feebles Variety Hour (titre de l'émission télévisée de la troupe), abat dans une folie meurtrière la quasi-totalité des Feebles.

Écoutez et regarez "The Sodomy Song", extrait du film "Les Feebles" :

Film culte pour de nombreux fans de comédies gores et de Peter Jackson, cet OVNI trash n'est pas à mettre entre toutes les mains. Les plus téméraires d'entre vous pourront néanmoins se procurer à un prix raisonnable l'édition allemande (non sous-titrée mais avec bande-son alternative en anglais original) du DVD. La bande-originale sur CD est quasiment introuvable, et certaines versions alternatives du DVD ou du 33 tours original s'échangent à des tarifs que seuls les collectionneurs les plus acharnés pourront se permettre.

Rendez-vous dans une semaine pour un nouveau musical et une nouvelle chanson.


Lire ou relire nos autres articles de la série "Interdit aux -18 ans" :


Regardez la bande-annonce du film "Les Feebles" :

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.