Un musical, une chanson – Made in France (1/5) : “Blanche Neige et la Reine Maléfique”

Un musical, une chanson - Made in France (1/5) : "Blanche Neige et la Reine Maléfique"

Loin des superproductions de Broadway et des moyens des grandes productions parisiennes, le théâtre musical français abonde de créations plus confidentielles mais néanmoins portées par des artistes de talent.
Pour cette nouvelle série, nous avons décidé de nous intéresser à des spectacles 100% fabriqués en France en cours de création. Nous débutons aujourd'hui avec Blanche Neige et la Reine Maléfique.

Partie immergée de l'iceberg du théâtre musical français, les spectacles pour enfants forment une fourmilière insoupçonnée qui anime tous les après-midi la vie des petits bouts de choux. À Paris, ce sont des dizaines de mini-comédies musicales qui se jouent pour le jeune public quotidiennement, avant et après l'heure de la sieste. Produits pour la plupart avec une grande économie de moyens, ces spectacles permettent notamment à de nombreux jeunes comédiens-chanteurs de gagner en expérience en attendant de décrocher le rôle qui lancera leur carrière.

"Blanche Neige et la Reine Maléfique" de Cindy Feroc, Sophie Kaufmann, Sébastien Valter et Sébastien Ménard

Si Blanche Neige et la Reine Maléfique prend pour point de départ un conte célèbre, comme la majorité des spectacles musicaux pour enfants, le projet se montre néanmoins plus ambitieux.
Inspiré par le conte de Grimm, Sébastien Valter (Robin des Bois – La Justice des Hors la Loi ; Sauna – Le Musical) a eu l'idée d'en moderniser les personnages tout en incorporant au récit des thèmes absents de la version originale.

Pour donner vie à cette envie, il a constitué un quatuor créatif prometteur avec trois amis habitués du théâtre musical : Cindy Feroc (Symphonia) en signe les paroles et co-signe le livret avec Sophie Kaufmann (La Belle au Bois Dormant ; Les Malheurs de Sophie). Sébastien Valter partage quant à lui l'écriture de la partition avec Sébastien Ménard (Coups de Foudre ; Le Peet Musical Show).

"Blanche Neige et la Reine Maléfique" de Cindy Feroc, Sophie Kaufmann, Sébastien Valter et Sébastien Ménard

Ensemble, ils imaginent une nouvelle manière de raconter l'histoire de la jolie princesse persécutée par une belle-mère démoniaque qui en veut à sa beauté. En réinventant certains personnages sans les trahir, ils enrichissent la pièce de valeurs de compassion, de tolérance, et d'affirmation de soi : Wilfried le chasseur est un froussard féru de botanique, Elwin est un nain schizophrène doté de sept personnalités, Blanche Neige n'est plus la gamine soumise qui joue les femmes au foyer dociles, Kazar le narrateur laisse tomber sa carapace, et Démona, la Reine Maléfique, se laisse empoisonner par sa vanité et son orgueil.

Certains codes sont en revanche immuables et la pièce atteint évidemment son apogée lors de la confrontation qui oppose Blanche Neige (Cindy Feroc) à sa méchante belle-mère (Sophie Kaufmann), venue l'envoûter pour l'inciter à croquer la pomme empoisonnée. La chanson qui en découle joue la carte du drame sombre en exploitant le thème musical récurrent de Démona, "Place à la magie noire". L'équipe du spectacle en a enregistré une démo sur un arrangement musical de Maxime Richelme.

Écoutez "La Confrontation", extrait de Blanche Neige et la Reine Maléfique :

Soutenus par le Vingtième Théâtre, les artistes ont pu y présenter le 9 novembre 2012 une lecture publique de leur création : Sébastien Valter y tenait le rôle de Kazar aux côtés de ses deux co-auteures, en compagnie de Benoît Valliccioni (Wilfried / Le Prince – Symphonia), Adrien Biry (Le Roi / Elwin – La Vie Parisienne ; Cabaret), et Sébastien Ménard au piano. La mise en scène, discrète mais élégante et pleine de sens pour ce qui n'était qu'une mise en lecture, en a été signée Nicolas Guilleminot (Bent ; Fairy Tale Heart), assisté de Stefanie Robert (Jonas ; La Belle au Bois Dormant).

Le public d'amis et de curieux a pu constater le travail accompli par l'équipe créative qui offre une adaptation réussie du conte. Les dialogues sont souvent drôles et charmants, l'ironie et le cynisme de certains personnages plaît aux adultes, et les très belles musiques qui rythment la pièce donnent envie de la voir arriver au plus vite sur scène.

Vous pouvez soutenir le projet en suivant la page Facebook de Blanche Neige et la Reine Maléfique : https://www.facebook.com/BlancheNeigeEtLaReineMalefique

Rendez-vous la semaine prochaine un nouveau musical et une nouvelle chanson.


Lire ou relire nos autres articles de la série "Made in France" :


Regardez la vidéo teaser du spectacle réalisée lors de la lecture de Blanche Neige et la Reine Maléfique au Vingtième Théâtre :

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.