Compte-rendu : "Naturellement belle" (lecture dans le cadre des Découvertes Diva)

Compte-rendu : "Naturellement belle" (lecture dans le cadre des Découvertes Diva)Les jours passent et le cycle de lectures organisé par le réseau Diva pour ce mois de juin touche à sa fin. Avant Libre-Échange, le Théâtre du Petit Saint Martin accueillait ce mardi la lecture de Naturellement Belle, de et avec Rachel Pignot et Raphaël Callandreau. Ou la rencontre entre Blanche Neige, tout droit sortie des studios Disney, et l'univers déjanté du Raphou show...

C'est fou ce qu'on peut faire avec deux pianos, quelques accessoires, un peu d'imagination et beaucoup de talent... Rachel Pignot et Raphaël Callandreau incarnent deux personnages qui travaillent dans une agence pour célébrités, dans une monde où l'apparence est seul maîtresse et dans lequel les rapports humains atteignent leur summum de superficialité. (Sur)contrôlés par une voix de synthèse moralisatrice, ils se voient confier la mission de rendre La Star encore plus belle, avec pour enjeu leur avenir professionnel. Deux conceptions de la beauté s'affrontent alors sous nos yeux, dans une ambiance légère, joyeuse et bien plus subtile que le synopsis pourrait le laisser croire.

Commençons par dire que les deux artistes signent ici une pièce de théâtre musical, dans laquelle le mot "théâtre" est loin d'être galvaudé. Le texte et les chansons sont parfaits, fins, bien écrits, souvent drôles et parfois profonds. Peut-être pourra-t-on reprocher un début de pièce quelque peu abscons, qui explique sans doute que nous ayions mis un peu de temps - mais vraiment un tout petit peu - à rentrer dans la pièce. La musique de Raphaël Callandreau est très agréable, très "Broadway" et plutôt sophistiquée, témoin d'un univers musical orginal et personnel. Le piano a évidemment une place prépondérante, et incarne presque à lui seul un personnage, en l'occurrence le bureau de ces deux employés : un air correspond à chaque action récurrente, formant une sorte de code musical très ingénieux.

Pour ne rien gâcher, les deux protagonistes forment un couple de comédiens formidables, que l'on suit volontiers dans leur univers. Rachel Pignot est - comme à son habitude - tout simplement exceptionnelle, rayonnante dans ce rôle qui lui va à merveille. Raphaël Callandreau n'est pas en reste, même s'il est moins puissant vocalement, mais il incarne idéalement ce personnage froid et rigide qui va peu à peu se réchauffer. Le duo fonctionne totalement, et il faut souligner leur performance - très aboutie pour une lecture - qui consiste à s'accompagner au piano tout en chantant une partition parfois difficile. Quelques chorégraphies signées Cathy Arondel et numéros de claquettes viennent rythmer agréablement la pièce.

Vous l'aurez compris, Naturellement belle constitue un nouveau coup de cœur pour la rédaction de Musical Avenue. Avec finalement peu de moyens, Rachel Pignot et Raphaël Callandreau ont produit sous nos yeux un spectacle de très bonne qualité, qui aura manifestement ravi une salle aux trois quarts pleine. Espérons que ce joli moment de poésie et de tendresse saura convaincre un producteur et permette aux spectateurs de trouver à leur tour la vie "naturellement belle" !

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous êtes un lecteur afin d'empêcher l'envoi de messages indésirables automatiques (spams).
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image ci-dessus, sans espace.