Une nouvelle version de “Porgy and Bess” pour Broadway ouvre fin août à Boston

Le chef-d'œuvre de George et Ira Gershwin revient à l'affiche dans une nouvelle production. Présentée à Cambridge, dans le Massachussetts (en face de Boston), cette reprise de l'opéra de 1935 sur fond de ségregation a pour vocation d'être transférée dans un futur proche à Broadway.

Le roman de DuBose Hayward dont est issu l'opéra de Gershwin dépeint la vie d'une communauté noire dans la rue de Catfish Row (à Charleston, en Caroline du Sud) dans les années 1920. Porgy, un mendiant handicapé, tente d'arracher Bess des griffes de Crown, un amant violent, et de l'emprise de Sporting Life, un trafiquant de drogue… Lors de la première, à New York en 1935, George Gershwin avait choisi une distribution entièrement africaine-américaine, une décision controversée pour l'époque. Ce n'est que dans les années 1970 que l'œuvre acquiert ses lettres de noblesses et est enfin incluse dans le répertoire classique américain malgré les accusations de traitement raciste du sujet de la part de certains observateurs.

Entre blues et jazz, Porgy and Bess est aujourd'hui profondément ancré dans l'inconscient collectif, et a posé les bases du musical moderne, en amont de l'âge d'or de la comédie musicale à Broadway. Si "Summertime" est l'extrait certainement le plus connu de Porgy and Bess, "It ain't necessarily so" et "I got plenty 'o nuttin'" ont également atteint le statut de classiques notamment grâce aux réinterprétations d'Ella Fitzgerald et Louis Armstrong.

Le Loeb Drama Center de l'American Repertory Theatre (A.R.T.) de Cambridge accueille pour l'ouverture de sa saison 2011-2012 une nouvelle production de ce classique. Sous la direction artistique de Diane Paulus, cette adaptation est signée par Suzan-Lorie Parks et Diedre L. Murray (qui ont déjà travaillé ensemble sur Best of Both Worlds et Running Man).

On retrouvera à la distribution des pointures de Broadway. Audra McDonald sera à l'affiche dans le rôle de Bess. McDonald a notamment participé aux enregistrements originaux de Ragtime et Wonderful Town, a remporté quatre Tony Awards au cours de sa carrière, et figure au générique des quatre premières saisons de la série télévisée Private Practice. Elle donnera la réplique à Norm Lewis. Ce dernier a pu être vu dans la reprise à Broadway des Misérables, dans la revue Sondheim on Sondheim et est aux crédits des albums originaux pour A New Brain et Elegies for Angels, Punks and Raging Queens.

Attendu au Richard Rodgers Theatre de New York à l'horizon 2012 (les premières sont prévues à partir du 12 janvier), Porgy and Bess inaugurera sa septième reprise à Broadway. Un beau retour en perspective pour une œuvre qui n'y avait pas été donnée depuis 1983.

Un extrait des répétitions de Porgy and Bess :


Porgy and Bess, de George Gershwin, Ira Gershwin et DuBose Hayward

Du 17 août au 2 octobre 2011 :

Loeb Drama Center, American Repertory Theatre,
64 Brattle Street, Harvard Square, Cambridge, Massachussetts, Etats-Unis

Puis à partir du 12 janvier 2012 :

Richard Rodgers Theatre,
226 West 46th Street, New York, New York, Etats-Unis

Musique : George Gershwin, Paroles : Ira Gershwin, Livret : DuBose et Dorothy Hayward

Adaptation de Suzan-Lori Parks et Diedre L. Murray.
Mise en scène : Diane Paulus

Chorégraphie : Ronald K. Brown, Décors : Riccardo Hernandez, Costumes : ESosa, Lumières : Christopher Akerlind, Son : Acme Sound Partners, Casting : Telsey + Company, Orchestrations : William David Brohn et Christopher Jahnke, Supervision musicale : David Loud, Chef d'orchestre : Sheilah Walker

Audra McDonald (Bess), Norm Lewis (Porgy), David Alan Grier (Sporting Life), Joshua Henry (Jake), Phillip Boykin (Crown), Nikki Renée Daniels (Clara), Bryonha Marie Parham (Serena), NaTasha Yvette Williams (Maria), Cedric Neal (Frazier), J.D. Webster (Mingo), Heather Hill (Lily), Phumzile Sojola (Peter), Nathaniel Stampley (Robbins), Joseph Dellger (Coroner), et Christopher Innvar (Detective). Avec également : Allison Blackwell, Roosevelt André Credit, Trevon Davis, Joseph Dellger, Wilkie Ferguson, Alicia Hall Moran, Andrea Jones-Sojola, et Lisa Nicole Wilkerson.

Site Internet : www.americanrepertorytheater.org

2 réponses

  1. Il s'agit d'une "adaptation" assez poussée puisque Suzanne Lori-Parks et Diane Paulus changent la fin et rajoutent de nombreux dialogues à l’œuvre des Gerswhin + Heyward. Sondheim a d'ailleurs pris sa plume la plus acérée pour écrire au New York Times et critiquer l'arrogance de l'équipe créative (ainsi que celle d'Audra). Sa lettre est un modèle du genre: http://artsbeat.blogs.nytimes.com/2011/08/10/stephen-sondheim-takes-issue-with-plan-for-revamped-porgy-and-bess/
  2. Pierre Stril
    Merci pour ta précision Xavier. En outre, je n'avais effectivement pas pris connaissance de la prise de position assez radicale de Stephen Sondheim sur ce projet.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.