“From Paris to New York” au 54 Below à New-York : Rencontre avec Colton Pometta

"From Paris to Broadway" au 54 Below à New-York : Rencontre avec Colton PomettaA seulement 24 ans, Colton Pometta a déjà de très nombreux talents : comédien, metteur en scène, chorégraphe, mais aussi producteur. A l’origine du projet de ce concert au 54 Below avec Lisandro Nesis, il en est un des producteurs. Lors de sa rencontre avec Musical Avenue, il nous livre son parcours qui l’a mené jusqu’à produire cette soirée exceptionnelle. 

Musical Avenue : Quel a été votre parcours avant d’arriver à NYC ?

Colton Pometta : Je viens de Californie, d’une petite ville à côté de Los Angeles. J’ai toujours voulu faire du théâtre, et après mes débuts à l’université j’ai compris que Los Angeles était vraiment la ville du cinéma. Il me paraissait tellement évident que New York était la ville pour le théâtre. Je suis donc arrivé à New York à l’âge de 21 ans.

 
MA : Quel était votre but en arrivant à New York ?

CP : Etant comédien, j’ai commencé à passer des auditions. Mais je suis aussi danseur et chorégraphe, et j’ai utilisé toutes ces casquettes pour faire de la mise en scène et de la chorégraphie. En réalité, ce qui m’intéressait surtout c’était la création. Ce que je souhaitais vraiment faire en arrivant à New York, c’était créer et produire des spectacles.

MA : Comment devient-on producteur de théâtre quand on arrive à New York à l’âge de 21 ans ?

CP : Le premier spectacle que j’ai voulu produire était une pièce que j’avais écrite et dont le sujet central était l’épilepsie. Pour pouvoir produire cette pièce, je me suis mis en contact avec des associations concernant l’épilepsie et celles-ci ont montré un grand soutien par rapport à ce projet et m’ont aidé financièrement. J’ai pu ainsi monter mon premier spectacle, et cela m’a aidé à me faire connaître. Grâce à cela j’ai pu ensuite créer ma propre compagnie de production et réaliser un showcase pour ma deuxième création qui était un musical, avec lequel j’ai ensuite fait une tournée dans les écoles de la côte Est. Rapidement j’ai arrêté mes activités de comédien pour me consacrer exclusivement au travail de producteur.

MA : Comment avez-vous créé votre réseau ?

CP : J’ai créé un événement à New York pour la comédie musicale contemporaine qui s’appelait le Songwriter’s Salon. Cet événement mensuel regroupait des nouveaux compositeurs pour présenter leur travail, et aussi leurs projets futurs. Grâce à cela j’ai rencontré énormément de personnes intéressantes et pleines d’idées. Malheureusement j’ai du arrêter temporairement le Songwriter’s Salon car le lieu où je le produisais a fermé mais je cherche actuellement un nouveau lieu pour reprendre cet événement l’année prochaine.

MA : Comment avez vous rencontré Lisandro Nesis ?

CP : Lisandro est venu au Songwriter’s Salon et c’est comme cela que je l’ai rencontré, par l’intermédiaire de Drew Fornarola. J’ai tout de suite apprécié Lisandro pour l’extraordinaire volonté et énergie qu’il déploie à Paris et pour son amour de la comédie musicale. Nous avons réalisé ensemble Island Song et Ordinary Days à Paris, maintenant ce concert au 54 below. Nous allons continuer notre collaboration et les échanges entre Paris et New York. C’est une très belle aventure !

MA : Quels sont vos derniers projets ?

CP : Je travaille actuellement sur un musical qui s’appelle He said / She said, inspiré de Cyrano de Bergerac qui est une de mes pièces préférées, que j’ai transposé dans le monde des adolescents de nos jours.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.