Rachel Pignot et Pierre Babolat brillent dans le récital “De l’Opéra au Musical”

Le Théâtre Le Passage vers les étoiles accueillait ce weekend Rachel Pignot, Pierre Babolat et 12 choristes à l'occasion du concert "De l'Opéra au Musical". Au programme : des chansons des musicals Les Misérables, West Side Story et Le Fantôme de l'Opéra. 

Fruit de la rencontre entre Pierre Babolat (baryton) et Rachel Pignot (soprano), deux artistes aux affinités musicales semblables, le concert De l'Opéra au Musical se donne pour objectif d'inviter le public à découvrir ou redécouvrir des œuvres musicales à la limite entre le répertoire classique et la musique populaire.

Mis en scène par Frank Vincent (Chance !, Le Violon sur le toit), ce récital rassemblait chanteurs professionnels et amateurs sur la scène du Passage vers les Etoiles (Paris, XIe). Ces artistes, au nombre de 12, sont accompagnés au piano par Karin Kiwus tout au long du spectacle.

De l'Opéra au Musical se divise en trois tableaux, à travers une sélection de chansons tirées de West Side Story, Le Fantôme de l'Opéra et Les Misérables. C'est Pierre Babolat (La Périchole) qui a débuté le spectacle seul sur scène, avec beaucoup de charisme, en interprétant le magnifique solo Maria. Dès la fin de la dernière note, changement immédiat de rythme et de style : les choristes féminines envahissent la scène accompagnées de Rachel Pignot (Coups de foudre, Chance et Les Frangines chantent les Sœurs Etienne) qui entonne joyeusement I Feel Pretty avec un délicieux accent portoricain.

Nos deux compères ont ensuite interprété le duo One Hand, One Heart, intelligemment précédé de la scène du mariage jouée en anglais, suivi du grand classique Somewhere et du quintet final qui clôture normalement le 1er acte de West Side Story.

Sans transition particulière, les artistes ont enchainé avec des chansons du musical Le Fantôme de l'Opéra, intégralement interprétées en anglais. Pour l'anecdote, Rachel Pignot avait d'ailleurs doublé le personnage de Meg dans l'adaptation cinématographique de Joel Schumacher sortie sur les écrans en 2004.

Les plus belles chansons du musical d'Andrew Lloyd Webber se sont succédées sans que nous voyions le temps passer : Think of me, The Phantom of the Opera (que de frissons particulièrement pendant les dernières notes chantées admirablement par Rachel Pignot !), The Music of the NightMasquerade, All I Ask of You, Wishing You Were Somehow Here Again et The Point of No return.

Le meilleur restait toutefois à venir avec la section consacrée aux Misérables. Les chansons étaient toutes interprétées en français, inspirées de la version enregistrée au Théâtre Mogador en 1991. C'est donc avec un plaisir immense que nous avons pu écouter Quand un jour est passé, Comme un homme (solo poignant de Jean Valjean chanté avec émotion par Pierre Babolat), Mon histoire (les mots manquent pour décrire la beauté et la tristesse de cette interprétation bouleversante de Rachel Pignot qui s'est totalement appropriée la chanson et le personnage d'Eponine), Maître Thénardier et, pour terminer, le splendide final Le Grand Jour chanté avec brio par tous les choristes.

L'ensemble des chanteurs a ensuite de nouveau repris Le Grand Jour sous les applaudissements nourris du public, ravi de s'être déplacé un dimanche après-midi et d'avoir eu le privilège d'écouter ces fabuleux artistes. Pour les fans de Pierre Babolat et Rachel Pignot, sachez par ailleurs qu'ils seront tous les deux à l'affiche de la production suisse des Misérables qui se jouera à Lausanne à partir du 11 septembre. Le rendez-vous est déjà pris ! 

Crédit photos : Sophie Dussaussoy

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.