Zorro, le musical : Laurent Ban et Liza Pastor officiellement présentés

Hier soir s'est tenue aux Folies Bergère le second rendez-vous organisé par Stage Entertainment autour du lancement de Zorro, le musical, après le showcase qui a eu lieu en mars dernier. Comme nous vous l'annoncions dans notre dernier JT, ce sont bien Laurent Bàn et Liza Pastor qui incarneront Diego/Zorro et la délicieuse Luisa. Retour sur une conférence de presse haute en couleurs... sous le signe du flamenco !

Le hall des Folies Bergères a donc été aménagé spécialement pour la conférence de presse, qui a attiré un grand nombre de journalistes, partenaires, et autre curieux. En effet, Stage Entertainment a choisi cette soirée pour lever officiellement le voile sur une partie de la troupe du spectacle, en particulier l'identité des artistes qui incarneront Diego/Zorro, Luisa et le mythique sergent Garcia.

Arnaud Cazet, responsable communication de Stage Entertainment, a ouvert la cérémonie. Il a tout d'abord présenté le futur décor, qui sera réalisé par Tom Piper (Royal Shakespeare Company), avant d'évoquer les ballets flamenco qui ont été créés par Raphaël Amargo. Eric Taraud, à qui l'on doit notamment l'adaptation réussie de Cabaret, signe l'adaptation française du spectacle. Pour accompagner le lancement du show parisien, le roman d'Isabel Allende à l'origine du musical est d'ailleurs réédité en kiosque cet été.

Pour illustrer son propos, Arnaud Cazet a appelé sur scène quatre musiciens qui composeront la future troupe de Zorro. Nous invitant dans un voyage coloré et envoutant, les musiciens ont entamé un air flamenco endiablé, qui a vu l'apparition sur scène de trois danseuses et un danseur, qui participeront également à l'aventure. Ce sont les Gipsy Kings qui signent l'intégralité des musiques du spectacle, réaménageant leurs tubes et y ajoutant de nouvelles chansons inédites. John Cameron, auteur notamment de toutes les orchestrations des Misérables, de Boublil et Schönberg, s'est occupé de l'orchestration de Zorro.

Après ce ballet très intense, le maître de cérémonie a introduit Christopher Renshaw, le metteur en scène du spectacle. Fort de son expérience sur la version anglaise du spectacle, mais également sur d'autres productions comme We Will Rock You, The King and I ou encore Taboo un peu partout dans le monde, Christopher Renshaw débarque à Paris dans cette salle mythique, qui tient une place particulière dans son cœur. "Quand j'ai eu 18 ans, je suis venu voir une revue [aux Folies Bergères]. C'était extraordinaire et j'ai du mal à imaginer aujourd'hui que c'est moi qui vais monter un spectacle dans ce lieu.", avoue-t-il, manifestement ravi et ému.

Christopher Renshaw a insisté sur la différence de culture entre la tradition anglo-saxonne et la tradition française du musical. "[En France], les artistes sont tellement pleins de personnalité et de passion que ça nous a donné beaucoup d'inspiration pour pouvoir remonter Zorro à Paris."

Les deux hommes ont ensuite présenté le sergent Garcia, un personnage décrit par le metteur en scène comme "drôle, adorable et maladroit, [...] qui a aussi un cœur et des sentiments puisqu'il tombe amoureux de la magnifique reine des gitans." C'est Benoit de Gaulejac qui a été choisi pour le rôle du sergent mythique. Du théâtre classique à la comédie musicale, il jouit d'une expérience théâtrale riche et de quelques expériences dans le spectacle musical, sous les ordres de Roger Louret.

Ils ont ensuite introduit le personnage de Luisa, une des égéries féminines du spectacle."Luisa tombe amoureuse de Diego. Quand celui-ci devient Zorro, il veut la protéger et prétend ne pas l'aimer. Mais bien sûr, elle va tomber amoureuse de Zorro. [...] Elle est prête à se sacrifier pour un homme dont elle n'a jamais vu le visage.", explique le metteur en scène. Insistant sur la difficulté de trouver une jeune fille très jolie, qui sache chanter et jouer la comédie, ils ont introduit Liza Pastor (Hair, Belles, Belles, Belles) qui est apparue sur scène pour interpréter l'émouvante chanson "L'homme derrière le masque" (adaptation de "The Man Behind The Mask").

Ce titre nous a donné un premier aperçu de l'adaptation française réalisée par Eric Taraud. Le texte est fluide, percutant, et on est agréablement surpris par l'excellente qualité de l'interprétation, après seulement quelques heures de répétition. Interrogé au sujet du physique de l'artiste, assez loin des standards méditerranéens, Christopher Renshaw nous a expliqué que Liza Pastor ne subirait pas de transformation physique majeure. En effet, il n'est pas rare de croiser aujourd'hui des personnalités au physique plus "nordique" en Espagne, et dans le monde du flamenco. A ce titre, il est persuadé que cela ne posera aucun problème au personnage.

"Dans notre histoire il y a deux frères, le bon et le mauvais. [...] Au début de l'histoire, [Diego] n'est pas très bon. Partant à Barcelone, il va rencontrer les femmes et le vin. Diego décide de se déguiser en Zorro et de sauver son peuple". Tels sont les mots choisis par le charismatique metteur en scène pour introduire la présentation du célèbre justicier masqué. La difficulté pour la production était de trouver un artiste qui sache "chanter, danser, jouer la comédie, et se battre à l'épée". Sans parler de la nécessité pour le personnage d'avoir naturellement le sens de l'humour et un certain charme...

Stage Entertainment a choisi un mode de mise en scène très original pour présenter Laurent Bàn, l'artiste choisi par Stage Entertainment. Un premier comédien déguisé en Zorro, suivi par plusieurs autres portant le même costume. Au final, ce sont près de 20 comédiens affublés du costume du justicier masqué qui ont fait la haie d'honneur à l'artiste français. Laurent Bàn interprète alors la chanson "Un nouvel espoir", adaptation de "Hope", qu'on avait pu découvrir lors du showcase au mois de mars.

L'artiste français revient sur la période assez éprouvante des auditions, qui aura duré trois mois, puis nous offre un aperçu de sa carrière très riche, avec au départ Les Peines de Cœur d'une Chatte Française, puis Notre-Dame de Paris, Le Petit Prince, le doublage français du Fantôme de l'Opéra dans le film de Joël Schumacher, et enfin Hair, dans lequel il partageait l'affiche avec une certaine... Liza Pastor !

Un gros travail va être effectué durant l'été sur la réécriture du livret. Christopher Renshaw, conscient des possibilités des Folies Bergère, désire créer une nouvelle version du spectacle spécialement pour Paris. "Je suis un réalisateur qui aime changer, et adapter pour chaque pays, pour chaque artiste, pour chaque troupe.", explique-t-il, remerciant au passage la production de le laisser faire.

Arnaud Cazet passe ensuite la parole à Sandrine Mouras, directrice de Stage Entertainment, pour le mot de la fin. Remerciant chacun des partenaires majeurs et les directeurs de la salle parisienne, elle nous a expliqués que sur 2000 candidats, ce sont près de 700 candidats qui ont été auditionnés pour composer la future troupe de Zorro, soit 24 chanteurs, comédiens, danseurs et 10 musiciens. Sandrine Mouras affirme également que l'intégralité du cast a été trouvée, mais que sa composition, outre les quelques artistes que nous avons découverts, sera dévoilée à partir du 11 septembre, date du début des répétions à l'Académie Fratellini.

Après nous avoir invités à participer à la grande première le 5 novembre prochain, Sandrine Mouras et Arnaud Cazet ont levé le voile sur une nouvelle chanson inédite écrite spécialement pour la production française, "Souviens-toi", interprétée en guise de final par Liza Pastor et Laurent Bàn. Dans ce duo émouvant, Luisa tâche de convaincre Diego de retourner aux Etats-Unis pour sauver son peuple.

A ce stade, il est difficile de juger du potentiel du spectacle, d'autant que les artistes présents nous ont prévenu qu'au moins un tiers du livret de Stephen Clark allait être réécrit. Cependant, l'ensemble est prometteur et Stage Entertainment a vu les choses en grand, en faisant appel à une équipe créative internationale de grand talent.

Nous tenons à saluer l'audace de Stage Entertainment, qui nous propose un spectacle, qui, s'il a bien fonctionné pendant une saison à Londres, n'offre aucune garantie sur la durée. Le risque pris pour nous proposer, disons une "demi-création", est remarquable, et l'on espère que le public saura répondre présent durant toute la saison, et au-delà. Il incombe désormais à Christopher Renshaw et toute son équipe de travailler d'arrache-pied pour être fin prêts le 5 novembre, pour la première.

L'équipe de rédaction vous tiendra informé de toutes les informations sur Zorro jusqu'à la première du spectacle le 5 novembre prochain. Nous serons particulièrement attentifs sur l'identité de l'artiste qui reprendra le rôle d'Inès. Lesli Margherita, créatrice du rôle à Londres, avait marqué les esprits lors du showcase, et a d'ailleurs remporté un Laurence Olivier Award pour sa performance. C'est assurément un personnage clé du spectacle.

Vous retrouverez en outre très prochainement le résumé vidéo de la conférence de presse et des interviews exclusives de Laurent Bàn, Liza Pastor, Christopher Renshaw et Benoit de Gaulejac.

Crédits photos : Samuel Sebban

Le site du spectacle : http://www.zorro-lemusical.fr/

2 réponses

  1. Anonyme
    slt je m appel celia jai 28 ans jai vue le show c est top !!!! zorro es tres beaux mais le guitariste chanteur ai !! ai !!ai!! rien que pour le voir les fille faite moi confiance il es vraimen beaux j aurai aimer etre sa guitare ce soir la je croi qu il joue le role de juaquin tres gipsy
  2. Anonyme
    Je conseille à tous de le voir, on y retrouve l'esprit à la fois des romans d'origine, de la série Disney ou bien du film avec Antonio Banderas, bref, un bel hommage au héros masqué et un pirate avec une voix chaleureuse. Et un toucher de guitare unique et quel beauté de pirate
  3. […] artistes que l'on a l'habitude de voir dans les théâtres parisiens. En tête Laurent Ban (Hair ; Zorro) qui va se glisser dans le rôle de l'attachant Dick/Mitzi, qui est à l'origine du voyage. On […]

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.