Festival Les Musicals 2009 : “Mademoiselle souris”

Mademoiselle souris

Au Trianon du 14 au 18 juillet à 16h30 et le 19 juillet à 15h30
Tarif : 19 €, 25 € carré or, Tarif réduit 10 € (enfants -12 ans, abonnés Musicals Magazine, Adhérents Fédération des Musicals)
Pour réserver : 0 892 430 440 (0,34 €/mn) et sur www.fnacspectacles.com, dans les théâtres partenaires et les points de ventes habituels.


Livret : Aude Biren (d'après un conte populaire birman)
Musiques : Stéphane Barrière
Mise en scène : Laurent Prévot
Assistant à la mise en scène : Emmanuel Broche
Lumières : Jean-Pierre Michel
Costumes : Marie Charlotte Hardouin assistée de Juliette Pégaz-Toquet

Avec :
Aude Biren, Stéphane Barrière, Laurent Prévot

Historique du spectacle

En 2008, Mademoiselle souris a remporté, dans le cadre du festival Les Musicals, le prix SACD qui récompense une œuvre en cours d'écriture. Ce conte musical, qui touche les petits et les grands en chantant la vie avec humour et poésie, est présenté pour la première fois dans sa version finale du 14 au 19 juillet au Trianon, dans le cadre du festival Les Musicals.

Synopsis

Zélie la souris aime Victor le souriceau, qui l'aime en retour. Monsieur Rongetout réalise que sa fille Zélie, "la plus mignonne des petites souris", est en âge de se marier et décide qu'elle n'épousera que "le plus puissant personnage du monde". Mais qui est-il ? Ils enfourchent des chansons pour aller à sa recherche. Au fil des rencontres et du voyage, au cours duquel Zélie s'est révoltée, a douté, a un peu pleuré, M. Rongetout a compris que le plus puissant est finalement l'amour... Ce conte initiatique, qui traite de la complexité des choix face au paraître, aux conventions est une quête d'amour et d'épanouissement en accord avec sa propre identité.

La rédaction de Musical Avenue vous propose de découvrir les spectacles présentés au festival les Musicals jusqu’à son inauguration le 6 juillet prochain.

Toutes les actus et les comptes-rendus sur notre page dédiée aux Musicals et aux Marius 2009.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.