Reprise de “Coups de foudre” au Vingtième Théâtre du 5 mai au 25 juillet 2010

Lundi dernier, une soirée spéciale autour des artistes de Coups de foudre s'est déroulée dans le XIVème arrondissement de Paris. C'est dans un cadre très intimiste et devant un public nombreux, bienveillant et chaleureux que les comédiens ont fêté de façon originale la reprise du spectacle au Vingtième Théâtre au printemps prochain pour une soixantaine de dates.

Une partie des comédiens de la troupe se sont donc retrouvés autour d'un piano pour interpréter avec talent une grande variété de titres. Se sont ainsi succédés un trio aérien sur "Que je t'aime", une révision cocasse de "J'ai encore rêvé d'elle", une reprise de Wicked en Français à la sauce Peep Musical Show, un clin d'oeil aux Misérables (une partie significative de la troupe a participé à l'aventure de Lausanne), un hommage au "Dentiste", de La petite boutique des horreurs, un medley réjouissant du Prince et le Pauvre, des compositions inédites des artistes... Et bien sûr des extraits de Coups de foudre, "En rouge et noir", et le final ("A quoi ça sert l'amour", d'Edith Piaf). Raphael Callandreau, directeur musical du spectacle, a même créé un rap dédié au spectacle mixé avec "Vois sur ton chemin", le célèbre tube du film Les choristes !

A l'issue de cette revue parfaitement huilée, les spectateurs ont pu prolonger la soirée autour d'un buffet au champagne, partager leurs impressions avec les comédiens et clôturér une belle soirée qu'on aurait voulu sans fin.

Voici quelques photos de l'évènement :


Emmanuel Vacarisas est le dentiste de La petite boutique des horreurs


Rachel Pignot chante Le prince et le pauvre avec toute la troupe


Julien Salvia et Matthieu d'Aurey dans un duo magique


"En rouge et noir", dress code de la soirée, mais pas seulement


"A quoi ça sert l'amour", pour finir la soirée en beauté


Les saluts

Le site du spectacle : http://www.coupsdefoudre.fr/

2 réponses

  1. Mary
    Joli compte rendu de "Samuel SEBA", de la soirée du 26.10, mais ce serait encore plus sympa, de noter que Raphael s'appelle CALLANDREAU, et que le final est une adaptation de "A quoi ça sert l'Amour" d'Edith PIAF, et non "l'Amour ne sert à rien" de Mireille MATTHIEU. Pensées cordiales à Samuel SEBBAN Mary
  2. Samuel Sebban
    <p>Les corrections ont été effectuées, merci.</p><p>J'espère que Raphaël ne me tiendra pas rigueur de cette coquille dans mon copier/coller qui fait que le "u" a été sauvagement dévoré. Quand à la chanson, mea culpa, je me disais bien que c'était pas trop le style de Mireille...</p><p>Cordialement,</p><p>Samuel Seb(b)a(n)</p>

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.