Rumeur : “My Fair Lady” au Théâtre du Châtelet pour Noël ?

Keira Knightley et Scarlett Johansson au coude à coude pour le remake de "My Fair Lady"Alors que la venue de Mary Poppins à Paris a quasiment été confirmée par Thomas Schönberg (fils de Claude-Michel et Béatrice, producteur délégué de la société de Cameron MacKintosh), des bruits de couloir circulent désormais sur le reste de la programmation de la saison 2010/2011 du Théâtre du Châtelet. Nous apprenons que c'est My Fair Lady, un autre grand classique des comédies musicales américaines, qui pourrait être à l'affiche parisienne à la rentrée prochaine.

Au-delà du film musical de 1964 qui a propulsé Audrey Hepburn au rang de star légendaire, My Fair Lady est avant tout une comédie musicale d'Alan Jay Lerner et de Frederick Loewe, créée au Mark Hellinger Theatre de Broadway le 15 mars 1956. A l'époque, Rex Harrison tenait déjà le rôle du Professeur Higgins, aux côtés d'une certaine Julie Andrews.

En France, il existe déjà une adaptation scénique de cette comédie musicale. En 2008, Jean-Marc Biskp a en effet créé et mis en scène une version française avec la soprano Nelly Vila dans le rôle titre. La dernière du spectacle avait eu lieu à Deauville le 22 mai 2009.

La production de MacKintosh au Théâtre du Châtelet ?

Si la rumeur de la venue de My Fair Lady au Théâtre du Châtelet venait à se confirmer, il y a de fortes chances que cette nouvelle production soit de toute façon présentée dans la langue de Shakespeare, le Théâtre du Châtelet étant réputé pour préférer les versions originales des œuvres qu'il propose.
L'interrogation principale est plutôt de savoir s'il s'agira d'une nouvelle création française ou d'une importation d'une production déjà existante, sachant que les droits du musical et du remake du film à venir sont détenus par Sir Cameron MacKintosh.

Dans une interview accordée au Figaro, Thomas Schönberg - producteur délégué de la société de MacKintosh - annonçait déjà l'intention de nos voisins anglais d'envahir le marché français : "Je crois que depuis le succès du Roi Lion et de West Side Story, le public français est plus mûr aujourd'hui pour apprécier les comédies musicales anglo-saxonnes. On a trouvé la salle idéale, le Châtelet, mais cela reste pour nous un défi de séduire le public français, réputé difficile, dans une ville où il y a le plus de spectacles au monde."

Patience, seule l'annonce officielle de la programmation 2010/2011 du Théâtre du Châtelet pourra nous confirmer, ou au contraire démentir, l'ensemble de ces éléments...

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.