Roger Louret revient avec “Au Bonheur des Tubes”

Roger Louret revient avec "Au Bonheur des Tubes"Roger Louret, qui avait délaissé la mise en scène de grands spectacles musicaux depuis la fin des années 90 pour se mettre au service de Muriel Robin ou encore Pierre Palmade, nous revient avec Au bonheur des Tubes, un immense jukebox consacré aux hits des années yéyés aux '90s.

Alors que les spectacles musicaux de variété se font appeler "Opéra-Rock", jouent les drames historiques, ou bâclent leur histoire pour se donner une contenance, Roger Louret choisit, pour sa toute nouvelle création, la simplicité et la sincérité d'un grand spectacle piochant allègrement dans les tubes préférés des Français.

Bien connu pour ses chorégraphies qui rythmaient l'émission "Les Années Tubes" sur TF1 dans les années 90, le metteur en scène revient avec une compagnie jeune et pleine de pep's. Parmi eux, on retrouvera des garçons et des filles qui ont fait leur classe sur la tournée internationale de la comédie musicale Roméo & Juliette, et de nombreux autres petits nouveaux.

Les amateurs de vraie comédie musicale n'y trouveront sans doute pas leur compte (même si l'on nous promet des extraits de West Side Story ou… Roméo & Juliette justement), mais le public appréciera de pouvoir retrouver, le temps d'une soirée, plus d'une centaine de tubes à même de raviver les souvenirs de toutes les générations.

Une fois de plus, le concept du spectacle est on ne peut plus simple : 13 chanteurs, des costumes chatoyants, et des medleys des chansons les plus connues de la variété française et internationale.
Enchaîner 20 tubes à la minute est parfois épuisant… mais si on a beau jouer les snobs et ne pas adhérer au côté gentiment kitsch de ce genre de production, on ne peut pas s'empêcher de taper du pied et fredonner en réécoutant tous ces refrains enfouis dans un coin de notre mémoire.

Au Stadium d'Agen du 17 au 21 février, et au Grand Rex à Paris du 11 au 28 mars 2010.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.