“Fame” en version cabaret au Casino de Paris, à partir du 21 juillet 2010

"Fame", au Casino de Paris en version cabaretFame, le musical poursuit son chemin à Paris. Après le Théâtre Comédia et le Théâtre Trianon, c'est au tour du Casino de Paris d'accueillir Fame à partir du 21 juillet 2010. Adapté en français par Stéphane Laporte (Le Roi Lion; Grease) et mis en scène par Ned Grujic (Hair), ce spectacle sera spécialement présenté en version cabaret.

Fame, en version cabaret avec sous-titres

Initiative intéressante à souligner : cette production de Fame, le musical en version cabaret sera jouée avec des sous-titres en anglais. Voilà une démarche qui constitue un argument de poids à un moment où l'afflux d'étrangers pour la saison touristique sera conséquent à Paris.

Fame, le musical met en scène de jeunes talents suivant des cours de chant, de danse et de comédie dans un lycée new-yorkais spécialisé. Inspiré du célèbre film datant de 1980 d'Alan Parker, le spectacle a d'abord été créé en 1988 en Floride avant d'arriver dans le West End en 1995, à Off-Broadway en 2003 et enfin à Paris en 2008.

Après l'énorme déception de la production présentée au Théâtre Trianon en début d'année, espérons que cette version cabaret sera assez innovative et engageante pour nous réconcilier avec Fame, le musical...


Fame, le musical, en version cabaret
Au Casino de Paris, (16 rue de Clichy, Paris IXe)
Du mercredi au samedi à 20h
Renseignements / réservations : Site officiel du Casino de Paris
Tarifs  23€ à 34,80€

4 réponses

  1. Alberto
    150 dates ! Il est vrai que ce spectacle a quand même été joué plus de 150 fois et la plupart du temps devant des salles combles! Et voici la seconde reprise parisienne. Pas mal pour un spectacle apparemment si décevant...!! ;-)
  2. Baptiste Delval
    <p>Le tout est de savoir ce que la production entend par version "cabaret" ? Serait-ce pour justifier une réduction drastique des moyens et de l'orchestre, ou bien s'agira-t-il d'une véritable nouvelle approche artistique ? Pire : sera-ce purement et simplement un argument marketing pour vendre des places à un tarif supérieur en orchestre, avec une configuration de tables façon cabaret ? (NB : Le Casino de Paris a inauguré ce type de configuration il y a quelques temps avec le spectacle <i>À la recherche de Joséphine</i>). L'argument semble en tout cas peu mis en avant si on en juge par le peu de place qui lui est accordé sur l'affiche, et le visuel de celle-ci qui n'a pas évolué d'un chouïa pour traduire cette nouvelle direction artistique. Espérons avoir plus de précisions prochainement.</p>
  3. Guillaume Couture
    <p> Je pense Baptiste connaissant la politique du Casino de Paris qu'il s'agit de la même version du spectacle que présenté au Trianon, mais avec une disposition des tables et des chaises en copie de ce qui avait été fait au Folies Bergères pour "Cabaret" de Sam Mendes". Ce principe avait été largement critiqué par les spectateurs de "A la recherche de Joséphine" qui avait caractérisé le systeme comme "moyen pour rendre le prix des places plus élevés". Les spectateurs en fauteuil de catégorie 1 avait également une vu réduite à cause des tables devant la scène.</p><p>Nous pouvons aussi mentionner que Fame ne justifie en rien l'utilisation d'une salle de spectacle cabaret, donc pour moi, le but est économique et non artistique</p>
  4. Han Ho NHYM NGUYEN
    Attention , les experts ont parlé , de plus en plus fort , rien n'est fait , ils n'ont encore rien vu mais ils faut deja qu'ils critiquent . Avec une légère , partialité , ils voudrait vous faire comprendre que FAME ne leur plait pas , malgré le succès de ce spectacle populaire .

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.