Julien Husser, de “Sauna”, répond aux questions de Musical Avenue

En toute simplicité, Julien Husser (Un Violon sur le Toit, Anne le Musical), à l'affiche de Sauna dans le rôle de David depuis sa création parisienne, se met (presque) à nu et répond à nos questions. Evoquant son parcours, Julien nous parle de ses motivations et de son travail pour entrer dans le rôle. Dans la vapeur du sauna, Julien se livre en exclusivité pour Musical Avenue.

Musical Avenue : Qu'est-ce qui t'a amené à postuler pour le spectacle ?

Julien Husser : Vincent Baillet est venu me voir jouer quand on était au festival d'Avignon et il m'avait parlé de son désir de faire adapter Sauna. Aimant les défis, j'ai voulu connaître ce spectacle et quand l'audition est arrivée, j'ai tenté ma chance et je l'ai pas regretté !

Musical Avenue : Parle-nous un peu de ton personnage. Est-ce que dans une certaine mesure tu parviens à t'identifier à lui ou est-ce un rôle de composition ? Représente-t-il un défi particulier pour toi ? (Notamment sur le fait de jouer à moitié, voire entièrement nu)

Julien Husser : Au début, cela devait être un rôle de composition, et puis Nicolas Guilleminot, notre metteur en scène, a construit autour du nom de nos personnages, une histoire, avec nos traits de caractères, nos personnalités etc. Donc je dirai que David, comme moi, a souffert de son image, il était gros et a fait du sport pour changer, moi j'étais vraiment mince et n'arrivais pas à prendre de poids, le sport m'y a aidé. Pour le reste, je prête ma personnalité et mon caractère à ce personnage dont la vie est quand même très éloignée de la mienne...
La nudité, quant à elle, reste un véritable défi, car jouer en serviette sur un plateau n'est pas quelque chose de facile, l'étreinte et la sensualité, qu'on soit hétérosexuel ou homo, n'est pas facile non plus. Après, c'est tellement génial de construire un personnage avec nos peurs, nos doutes, parce qu'on peut les utiliser sur le plateau, et on apprend à les gérer.

Musical Avenue : Évoquons maintenant la création de la pièce. Peux-tu emmener les lecteurs de Musical Avenue dans les coulisses et nous raconter comment on parvient à monter un tel spectacle et les difficultés que le comédien peut rencontrer ?

Julien Husser : Humm ! Pour rentrer dans les coulisses il faut faire partie du cast ! (rire). Sinon pour monter ce type de spectacle, il faut beaucoup de chose, déjà un travail sur soi, pour être à l'aise avec nos corps et ce qu'on nous demande de faire sur scène, ensuite un travail sur les relations entre les comédiens, on doit réussir à créer une relation de confiance pour jouer ensemble en serviette et parfois nu ; et enfin le travail artistique, le chant (avec le travail d'arrangements vocaux réalisé par François Borand) la danse et notre tango acrobatique (réalisé par Johan Nus) et le théâtre (construit de main de maître par Nicolas Guilleminot). La difficulté majeure je pense est d' « assumer », c'est la première chose auquel le comédien est confronté, mais comme je l'ai dit ; avec notre metteur en scène, les choses ont été amenées de manière très intelligente, ce qui ne nous a pas mis de pression.

Musical Avenue : Tu viens d'être choisi pour incarner le premier rôle masculin dans la prochaine production française de Hairspray. Peux-tu nous raconter brièvement ton parcours et nous donner ton sentiment ?

Julien Husser : Mon parcours est plutôt simple, Académie Internationale de Comédies Musicale (AICOM), de 2007 à 2009. Avant ça j'ai fait de la musique (du piano) pendant 7 ans et de la danse (Hip Hop) pendant 5 ans, j'ai aussi une formation de gymnaste. Voilà pour le parcours !

Le MySpace officiel de Julien Husser : http://www.myspace.com/julian_day

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.