Liza Minnelli à Paris : remise de la légion d’honneur et Olympia comblé

Paris se souviendra longtemps du passage de Liza Minnelli à Paris le 11 juillet 2011. Alors que Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, lui remettait le matin la légion d'honneur, Mme Minnelli s'apprêtait le soir même à remonter sur la scène mythique de la plus belle salle parisienne, L'Olympia, pour un concert inoubliable.

Entourée de Line Renaud et de Michou, Liza Minnelli a été élevée au rang d'officier dans l'ordre de la légion d'honneur par le ministre de la Culture qui l'a également sacrée "prêtresse du music-hall et incarnation contemporaine de la polyvalence talentueuse à l’américaine". Frédéric Mitterand a rendu un bel hommage à la fille de Judy Garland et Vincente Minnelli en soulignant autant sa carrière exceptionnelle (de son parcours à Broadway à son Oscar pour le film de 1972 Cabaret) que son engagement pour de nobles causes contre la discrimination ou pour la lutte contre le SIDA. Le ministre résume simplement "Nous vous aimons car vous rendez nos vies meilleures".

Visiblement émue, la chanteuse et comédienne américaine n'a cessé de professer son amour pour la France et pour Paris. Rappelant le souvenir de ses illustres parents, elle a évoqué son premier passage sur une scène parisienne il y a plus de quarante ans sous l'aile de Charles Aznavour...

L'Olympia justement, où dans la soirée, l'étincellante chanteuse a livré un récital poignant. Quelques jours après le Royal Opera de Londres et juste avant de poursuivre sa tournée au festival de jazz de Montreux en Suisse, Liza Minnelli comble son public français pour ce concert unique. De "Maybe This Time", "Say Liza (Liza with a Z)" à "New York New York" en passant par des reprises innattendues ("He's a Tramp" chanté par Peggy Lee dans La Belle et le Clochard ou "What Makes a Man", la version anglaise de "Comme ils disent" d'Aznavour), Liza était à la fois touchante et admirable. Entre deux anecdotes croustillantes et avant de conclure sur "J'ai deux amours" de Joséphine Baker, Mme Minnelli montre quelques signes de fatigue mais semble portée par la magie de l'instant. L'émotion de cette performance hors pair, autant palpable sur scène que dans le public, restera sûrement gravée dans de nombreuses mémoires.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.