Les “Barrés de Broadway” annoncent déjà leur retour pour juin 2012

Après une date triomphale en décembre à Paris au Théâtre de La Reine Blanche, la troupe des Barrés de Broadway rempile pour 2012. Au programme, un nouveau spectacle sur un thème complètement différent, et déjà une date annoncée.

Sous une petite pluie fine dominicale, ça se bousculait à l'entrée du Théâtre de La Reine Blanche, dans le XVIIIème arrondissement, le dimanche 18 décembre au soir. Après les succès des représentations au Gymnase puis au Ranelagh, certains tentaient même d'acheter des places alors que la soirée affichait complet.
À l'intérieur, avec quelques minutes de retard, le temps que chacun trouve une place, le metteur en scène François Borand annonçait le spectacle mais fut interrompu par… la femme d'entretien (Julia Boudinet, assistante à la mise en scène qui reprend brillamment le rôle).

Thierry Montéan, Jérôme Borteaud, Maïka Cordier, Arnaud Fusade, Eléonore Chaban-Delmas, Nathalie Kanoui et Damien Chaumont

S'en est suivi une multitude de saynètes.
Sans détourner le texte, nos Barrés s'amusent à redessiner le contexte de chaque morceau musical présenté. En fil rouge, un producteur anglais mythique à la carrière légendaire : Cameron Mackintosh. De Cats à Miss Saigon, des Misérables aux Witches of Eastwick (musical adapté du film Les Sorcières d'Eastick), tout y passe, sans oublier The Phantom of the Opera ou Side by Side by Sondheim. La revue sur le compositeur américain est d'ailleurs l'occasion de donner quelques uns des plus beaux moments du spectacle. On saluera également les numéros collectifs qui témoignent d'une énergie communicative et d'une synchronisation des plus efficaces pour une troupe semi-professionnelle.

Anne-Claire Couderc, Sandrine Olivier et Nathalie Kanoui

En bonus, les Barrès nous gratifient d'un extrait en avant-première de leur création en cours. Changement de cap ! On lorgne désormais vers le cinéma. Des extraits de Chicago, Sister Act, Priscilla Queen of the Desert ou encore Mamma Mia! devraient être mis en scène sous forme de medleys avec des textes traduits dans la langue de Molière. Il faudra néanmoins patienter jusqu'au 17 juin pour découvrir ce nouveau cocktail explosif, toujours au Théâtre de La Reine Blanche.

Site Internet : www.lesbarresdebroadway.net

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.