Pas de théâtre musical au Palmarès du Théâtre ?

Pas de théâtre musical au Palmarès du Théâtre ?Le dimanche 28 avril 2013, France 2 proposera la retransmission du premier Palmarès du Théâtre, une nouvelle cérémonie de remise de prix professionnels du théâtre qui tentera de combler le manque provoqué par l'explosion en plein vol des Molières l'année dernière.
Si la mission de promotion du théâtre à la télévision promise par cette manifestation est des plus engageantes, l'organisation dans l'urgence de sa première édition se fait au détriment d'une représentation exhaustive du théâtre en France, dont le théâtre musical est le grand absent.

On se souvient du scandale qui avait agité le milieu théâtral l'année dernière lorsqu'un groupe de directeurs de théâtre privés avait provoqué l'annulation de la cérémonie 2012 des Molières en faisant invalider pour vice de forme les votes désignant les vainqueurs de l'année.

Depuis, l'association Les Molières est en redressement judiciaire et s'attache à trouver les moyens de renaître de ses cendres. En parallèle, une initiative pleine de promesse a été lancée pour promouvoir les petits théâtres à travers les P'tit Molières dont la première cérémonie se tiendra en novembre 2013.
Pour combler le vide laissé par les "grands" Molières, France Télévisions a conclu un partenariat renforcé avec la société DITHEA (Les Directeurs de Théâtres Associés), dont Pierre Lescure – ex-président des Molières et directeur du Théâtre Marigny – est président, pour créer le premier Palmarès du Théâtre.

L'initiative se fait malheureusement dans la précipitation et 2013 ne devrait être qu'une année de transition, marquée par des décisions qui ne manqueront pas de faire débat.
Tout d'abord, le nombre de prix décernés a été limité à 12 catégories, communes aux secteurs public et privé à l'exception du "prix du meilleur spectacle". Seront récompensés les meilleurs :

  • Comédien
  • Comédienne
  • Auteur
  • Metteur en scène
  • Spectacle privé
  • Spectacle public
  • Seul en scène
  • Révélation (homme et femme)
  • Prix d'honneur
  • Coup de cœur
  • Comédie

On est loin des 18 catégories primées aux derniers Molières. Si les spectacles "seul en scène" sont la grande nouveauté de ce Palmarès, on ne peut que s'étonner et s'indigner de l'absence des spectacles musicaux de cette liste. C'est évidemment parce que le genre nous est particulièrement cher que nous nous en émouvons, mais il paraît impossible qu'un registre théâtral prolifique, populaire et difficilement contournable (l'équipe de Musical Avenue a relevé plus de 300 spectacles musicaux à l'affiche sur la saison 2012-2013 rien qu'à Paris, des plus confidentiels aux grandes productions) soit de la sorte ignoré par une cérémonie dont l'exigence affirmée est de "renforcer et renouveler la visibilité du théâtre à la télévision".
Une fois n'est pas coutume, nous constatons avec une immense déception que le théâtre musical sous toutes ses formes est le grand parent pauvre du théâtre en France, et n'est que rarement pris au sérieux par les amateurs de "théâtre pur", tout comme les spectacles jeune public qui n'auront pas droit à leur catégorie.

On remarquera également que les compagnies, adaptateurs, créateurs de costumes et créateurs lumière, décorateurs et scénographes, autant de personnes qui font le théâtre, n'auront pas non plus droit à la reconnaissance dans cette première édition du Palmarès du Théâtre.
La raison invoquée par DITHEA est de "limiter le nombre de prix [pour répondre] à la nécessité de ne pas casser le rythme de l'émission". Un choix d'autant plus discutable que l'annonce du palmarès se fera le dimanche 28 avril à 19h avant la diffusion à 20h30 d'une Grande Fête du Théâtre en direct avec de nombreuses personnalités : à l'instar des Tony Awards aux États-Unis, les prix les moins propices à susciter l'intérêt du grand public auraient au moins pu être remis hors antenne afin de saluer le travail de tous ceux qui œuvrent dans l'ombre.

Autre choix étonnant (mais vraisemblablement conditionné par les délais très courts dans lesquels le Palmarès du Théâtre se met en place), c'est un jury de 11 personnalités (Patrice Leconte, Régis Warnier, Philippe Meyer, Anne Loiret, Josée Dayan, Dominique Besnehard... ) qui décernera les prix des 12 catégories.

Au-delà de ces réserves, on ne peut que saluer l'initiative dont on souhaite qu'elle devienne un nouveau rendez-vous télévisuel régulier, en espérant que les prochaines éditions se montrent plus exhaustives dans les récompenses qu'elles remettront. L'annonce des 20 spectacles retenus pour le Meilleur spectacle du théâtre public et le Meilleur spectacle du théâtre privé aura lieu le vendredi 8 mars 2013, avec la désignation du Président du Jury et la présentation du Trophée. Pour les autres prix, le Jury pourra décider de récompenser un spectacle ou un artiste de son choix.
Et sans vraiment y croire, on peut toujours espérer que le palmarès nous réservera une belle surprise en récompensant, dans l'une de ses catégories, une pièce de théâtre musicale.

1 réponse

  1. Anonyme
    Rien d'étonnant à l'absence de comédie musicale dans ce Palmarès. Nous sommes en France n'est-pas, pays où les pseudo intellectuels du théâtre, tout comme les cirtiques, méprisent le "musical". En fait, dans notre pays on méprise tout ce qu'on ne sait pas faire, c'est si facile.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.