Les Caramels Fous prennent place au Théâtre Déjazet pour leur nouveau spectacle

La célèbre compagnie des Caramels fous revient sur scène, après un an et demi, pour présenter leur nouveau spectacle Il était une fois complètement à l’ouest. Après une avant-première lors du concert des Voix contre le SIDA, le spectacle écrit par Anthony Puiraveaud ravira Paris à partir du 22 janvier pour douze représentations.

Flash back à la fin du XIXème siècle au fin fond des USA… Un saloon perdu au fin fond des prairies…. Une tenancière indienne mariée au croque-mort du village voyant leur enfant unique évoluer parmi les filles de danse joyeuses (ou l’inverse) sous les ordres d’une meneuse de revue à fort caractère, des cow-boys dignes de l’Amérique profonde capables de la plus grande violence ou de la plus tendre sensibilité, une vieille dame délurée, un chercheur d’or sans le sou, un shérif manchot, une femme esseulée… ces personnages atypiques vont voir leur quotidien basculer à l’arrivée d’un jeune barbier voulant s’installer dans la vallée pour y gagner sa vie… mais ce jeune homme mystérieux va révéler bien d’autres mystères… des mystères de l’Ouest sur fond d’intrigue et de meurtre. Saurez-vous les déceler ?

Cette année, ce n’est plus le Théâtre du Gymnase Marie- Bell qui accueillera la comédie musicale décalée, mais un peu plus à l’est, le Théâtre Déjazet. Le thème du Western vous fera découvrir des Cowboys et des danseuses de Saloon comme vous n’en avez jamais vus ! Le tout joué et chanté par des hommes, sur des airs, ou des chansons, issus de la variété française ou internationale.

Voici la bande-annonce pour vous mettre l’eau à la bouche.


Il était une fois complètement à l’ouest, d'Anthony Puireveaud

Du 22 janvier au 14 février 2015, les jeudis, vendredis et samedis
Au Théâtre Déjazet, Paris IIIe

Réservations au théâtre et dans les points de vente habituels.

Mise en scène : Alma De Villalobos, Nicolas Kern ; Direction musicale : Nicolas Kern ; Chorégraphie : Alma De Villalobos

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.