Critique : “La Belle Hélène” au Théâtre du Châtelet

L’opérette de Jacques Offenbach La Belle Hélène est sur la scène du Théâtre du Châtelet en ce moment jusqu’au 22 juin, dans une mise en scène utilisant la technique de l’incrustation vidéo.

Un opéra-bouffe avec vidéos

Sur un livret de Henri Meilhac et Jacques Halevy (les maîtres de l’opérette avec entre autres La Vie Parisienne ; La Chauve-Souris ; La Grande Duchesse de Gerolstein), cette œuvre nous offre une vision comique de la Grèce Antique où Paris, le fils du roi Priam abandonné et devenu berger, reçoit grâce à l’intermédiaire de Venus l’amour de la reine Hélène, alors déjà mariée au roi Ménélas.

L’ironie sur les valeurs morales est relevée par plusieurs arias et chœurs aux rythmes dynamiques et aux mélodies que chacun fredonnera en sortant de la représentation, dans la tradition de l’opérette légère.
Le couple du metteur en scène Girogio Barberio Corsetti et du vidéaste Pierrick Sorrin s’est attelé à la mise en scène, dans la même lignée que l’opéra-bouffe La pietra del Paragone présenté au Théâtre du Châtelet en 2007 et en 2014. Malheureusement, à recette identique, le résultat n’est pas la même réussite que pour l’œuvre de Rossini. Les gags vidéos présentés sont quasiment identiques mais moins bien intégrés dans l’œuvre, donnant ainsi une certaine lourdeur à un humour souvent trop potache. 


Côté voix, hormis la soprano Gaelle Arquez qui interprète magnifiquement le rôle de la Reine Hélène, les rôles masculins sont plutôt décevants. Le contre-ténor Kangmin Justin Kim remarqué l’hiver dernier dans La Chauve-souris à l’Opéra Comique, interprète ici un fils d’Agamemnon à la limite de la vulgarité. Enfin, la multiplicité des origines des chanteurs donne un melting-pot d’accents qu’on ne remarque pas pour le chant, mais assez gênant pour toutes les parties parlées où il est impossible de comprendre le français sans lire les surtitres.

Si vous avez donc eu l’opportunité de voir La pietra del paragone au Théâtre du Châtelet, il est fort probable que ce mauvais duplicata vous décevra. Si vous ne l’avez pas vu, il n’est pas certain que les originalités du montage vidéo parviennent à palier les autres défauts de cette production. 

>> Découvrez en vidéo, la bande-annonce du spectacle : 

La Belle Hélène par theatreduchatelet

 


La Belle Hélène, de Jacques Offenbach
Au Théâtre du Châtelet jusqu’au 22 juin 2015
Diffusion sur Arte le 21 juin à 15h et sur France Musique le 27 juin à 19h
 
Direction musicale : Lorenzo Viotti ; Mise en scène et vidéo : Giorgio Barberio Corsetti et Pierrick Sorin ; Orchestre : Prométhée et Chœur du Châtelet
 
Avec : Gaêlle Arquez (Hélène), Merto Sungu (Paris), Gilles Ragon (Ménélas), Marc Barrard (Agamemnon), Jean-Philippe Lafont (Calchas), Kangmin Justin Kim (Oreste).  

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.