Compte-rendu : “Broadway Melody : Cole Porter” à l’Auguste Théâtre

En plein week-end de Pâques, les concerts Broadway Melody ont repris pour une deuxième saison. Ces concerts ayant pour but de rendre hommage à des auteurs et compositeurs emblématiques de "l'âge d'or" ont mis cette fois-ci à l'honneur Cole Porter. Si vous l'avez raté, un autre concert est prévu ce dimanche 3 avril.

 
Cole Porter est l'un des compositeurs et paroliers les plus prolifiques de Broadway. Tout le monde a au moins entendu plusieurs de ses chansons. Même si les titres marqués sur le programme peuvent sembler inconnus, la mélodie est facilement reconnaissable et on se surprend à les chantonner en sortant.
 
Il est impossible de résumer l'oeuvre de Cole Porter en un seul concert, tant celle ci est importante, mais le programme proposé ici permet de dresser un beau tour d'horizon. De ses comédies musicales au chansons écrites pour le cinéma, tubes ou chansons plus méconnues, succès et échecs. Comme le disait Jean-Luc Jelery, qui assurait la présentation de la soirée, en introduction, si la plupart des spectacles ont été oubliés, les chansons de Cole Porter sont restées. Si Jubilee reste une œuvre assez méconnue, ''Begin the beguine'', qui ouvrait le concert, est devenue un standard du répertoire.
 
La distribution rassemblée ici reprend le même quatuor que pour la dernière édition consacré à Leonard Bernstein. Christine Buffle (Kiss Me Kate), Lauren Van Kempen (Kiss Me Kate), Scott Emerson (Sweeney Todd) et Maxime de Toledo (Passion) se succèdent à tour de rôle en solo, duo ou quatuor interprétant entre autre des extraits de Nymph Errant, Kiss Me Kate, Can Can ou Anything Goes, la comédie musicale la plus représentée de la soirée avec 5 extraits. Le tout accompagné au piano par Mathieu Serradell.
 
Si vous aimez Cole Porter, ou que vous voulez le découvrir, une deuxième représentation se tiendra le 3 avril, en attendant une prochaine édition de Broadway Melody. 

Broadway Melody : Cole Porter

Le 27 mars et 3 avril 2016 à 20h

A l'Auguste Théâtre
6 impasse Lamier
75011 Paris

Direction artistique : Lauren Van Kempen ; Direction musicale : Mathieu Serradell

Avec : Christine Buffle, Scott Emerson, Maxime de Toledo et Lauren Van Kempen

Présentation : Jean-Luc Jelery  

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.