La sensation “The Book of Mormon” à Londres début 2013 ?

La sensation "The Book of Mormon" à Londres début 2013 ?En tête des ventes de tickets à Broadway, lauréat de 9 Tony Awards (dont celui du Meilleur Musical), une tournée américaine qui s'annonce à guichets fermés… et maintenant un transfert à Londres quasiment confirmé pour début 2013. Le raz-de-marée The Book of Mormon, une comédie musicale hilarante créée par les auteurs de South Park (Trey Parker et Matt Stone) et Avenue Q (Robert Lopez), devrait s'installer à la place de Mamma Mia! au Prince of Wales Theatre, dans le West End.

À la conquête de l'Europe

Au préalable annoncé pour 2012, le transfert de The Book of Mormon a finalement été retardé. La première raison évoquée de ce décalage était de laisser Trey Parker et Matt Stone terminer la saison 15 de South Park. Logistiquement parlant, c'était surtout et avant tout pour entamer les négociations avec les propriétaires de théâtres, aucune salle suffisamment grande n'étant disponible dès 2012 pour accueillir le spectacle.

Heureusement pour les producteurs, le Prince of Wales Theatre qui accueille actuellement Mamma Mia! et se situe en plein centre de Londres (entre Leicester Square et Piccadilly Circus) sera libre à partir de septembre 2012. Mamma Mia! sera déplacé au Novello Theatre, ce qui laissera le champ libre à un autre spectacle en attendant l'arrivée de The Book of Mormon au premier trimestre 2013.
Et maintenant, si seulement nos prières de faire venir le spectacle en France pouvaient être entendues par un producteur…

The Book of Mormon raconte l'histoire de deux jeunes mormons qui partent en Ouganda avec l'intention de convertir les locaux à leur religion. Cette comédie musicale satirique a nécessité 7 ans de travail acharné pour pouvoir être mise sur pied à Broadway en mars 2011. D'emblée, les critiques ont été très positives et le spectacle a provoqué un raz-de-marée à la cérémonie des Tony Awards, où Andrew Rannells (nominé dans la catégorie "Meilleur Acteur Principal dans un Musical") a chanté "I Believe", un extrait de The Book of Mormon que l'on vous exhorte à découvrir en urgence en vidéo :  

Source : The Daily Mail

4 réponses

  1. Lewis
    J'ai vu Book of Mormon juste avant Noël à NYC, j'ai dû lutter! Je suis arrivé à 11h devant le théâtre et une queue commençait à se former, je me suis dit que c'était pour la loterie, hé bien pas vraiment. Certes tous ceux qui faisaient la queue participaient à la loterie MAIS attendaient pour avoir un ticket en Standing Room. Mon nom n'ayant pas été pioché, j'ai gentiement patienté 2h30 sous un vent à -1° mais j'ai eu mon billet pour aller voir ce musical dont tout le monde parle mais dont les places sont hors de prix (minimum 150 USD pour les places les plus excentrées au balcon!). A première vue, la partition est vraiment superbe! Robert Lopez, génial compositeur d'Avenue Q, est un géni! Bon, c'est sûr, c'est pas du Sondheim (heureusement!), mais il n'y a presque rien à redire! On rajoute par dessus la folie (proche de l'internement) de Trey Parker et Matt Stone, on obtient un produit de qualité, prêt à être dévorer sur place. On connait aussi la passion des créateurs pour Les Misérables, et la fin de l'acte 1 ressemble curieusement à "One Day More." Les comédiens sont excellents, il n'y a rien à dire, le personnage de Nikkie M. James, mérite amplement le Tony dans sa catégorie. On rit, on pleure, on est à Broadway. Il n'y a pas à dire, ce show est ingénieux et plein d'esprit mais beaucoup moins irréverencieux que prévu. Amateur invétéré de South Park, j'ai trouvé ça un peu gentillet, ils auraient pû aller beaucoup plus loin. A part "Hasa Diga Eebowai" qui semblait particulièrement géner mes voisins, le reste est assez mignon. Tout est fait pour accentuer les travers des mormons sans pour autant les blesser. Si ils avaient été moins prudents, il y aurait eu de quoi se moquer, Dieu sait que la foi mormonne à de quoi faire rire! Ici, on se moque beaucoup plus des habitants d'Ouganda que des péripéties des deux héros. Tout le comique repose sur la crédulité des villageois et ponctuellement sur la religion. J'ai aimé, sans pour autant être emballé plus que de raison, c'est comme du Milka, on suce, ça fait du bien, on aime, mais une fois fini, on oublie.
  2. Lewis
    La Standing Room sont les places debout, derrière la barrière de la dernière rangé de l'orchestre.
  3. Philippe
    Ne rêvons pas, ce chef d'oeuvre ne sera jamais monté en France... Le sujet est bien trop américain pour avoir un quelconque succès. Et puis, si c'est pour avoir une adaptation de PEF comme les textes affligeants et plus du tout drôles et politiquement corrects de "Spamalot", je préfère aller le voir à Londres ! La supression de toutes les connotations dans "You won't succeed on Broadway" me fait encore vomir !
  4. Jo
    Salle comble en matinée hier pour voir the book of mormon ...Dès les premières notes, tout le public est conquis : il en sera ainsi pendant deux heures trente. L interprétation est impeccable ( mention TB pour Gavin Creel qui a assuré la tournee americaine et pour david O.really très drôle ) , les numéros musicaux très enlevés s'enchainent et les mélodies fusent ... Le public est hilare : c'est cocasse, parfois trash, gentiment déjanté , plein de clins d'oeil à des numeros musicaux ... Un pur bonheur !

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.