Fermeture du rideau pour “Billy Elliot” à Londres le 9 avril

Plus de 10 millions de spectateurs dans le monde, 11 ans de représentation au Victoria Palace Theatre à Londres, 42 interprètes de Billy lui-même mais J-3 avant la dernière…

Billy Elliot, the musical, c’est un peu comme un retour dans le temps : Margaret Thatcher, la grève des mineurs, l’Angleterre des années 80. C’est aussi l’histoire d’un destin hors du commun, celui d’un petit garçon que rien ne prédestinait à intégrer the Royal Ballet School of London mais qui grâce à une belle rencontre a pu réaliser son rêve.

Billy est entouré de sa famille : une grand-mère taquine, un père marqué par la perte précoce de son épouse, un frère engagé dans la lutte contre le gouvernement. Il croise par hasard (mais peut être pas tant que ça…) la route de Mrs Wilkinson, une prof de danse au look déjanté, qui vient colorer ce spectacle qu’on ne voudrait couleur charbon. Accompagnée de ses petits rats, uniques dans leur genre, elle amène un peu de gaieté dans cette période sombre et difficile dont dépend le destin de milliers de familles.

« L’union fait la force » et c’est l’un des messages clé de ce musical adapté du film de Stephen Daldy qui date (déjà) de 2000 : mineurs, danseuses, forces de l’ordre. Chacun représente son histoire, son futur, mais tous s’unissent pour un show où même les passages les plus durs sont festifs et porteurs d’espoir.
Les costumes sont typiques, les décors s’enchaînent avec une fluidité et une ingéniosité surprenantes, et la musique est bien sûr à la hauteur de nos attentes… Elton John étant passé par là !

J-3 avant la dernière, on le regrette car Billy Elliot est une leçon d’histoire, une de ces œuvres que l’on ne se lasserait pas de voir et revoir… Si vous passez par Londres cette semaines, courrez-y ! Et, dans le cas contraire, il y a toujours le DVD et Bluray de la magnifique captation réalisée "en live" fin 2014...


Billy Elliot The Musical de Lee Hall (livret et paroles) et Elton John (musique)

Au Victoria Palace Theater, à Londres
Jusqu'au 9 avril 2016

Mise en scène : Stephen Daldry ; Chorégraphies : Peter Darling ; Décors : Ian McNeil ; Costumes : Nicky Gillibrand ; Éclairages : Nick Fisher ; Son : Paul Arditti

1 réponse

  1. Anonyme
    On le sait depuis plusieurs mois ! Mais c'est une nouvelle très triste. Ce musical était vraiment une réussite.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.