Compte-Rendu : Présentation presse de “La Poupée sanglante”

Le Théâtre de La Huchette vient d'accueillir un nouveau directeur Franck Desmedt.  À cette occasion, une conférence de presse a été organisée pour qu'il présente la nouvelle saison du théâtre et ses projets. Nous y étions, bien sûr surtout pour la nouvelle case comédie musicale de l'été : La Poupée sanglante !
Le premier changement visible dans ce petit théâtre, ce sont les fauteuils flambant neufs. Avant d'aborder la programmation de la prochaine saison sur théâtre de la Huchette, Franck Desmedt présente en premier lieu la nouvelle charte graphique des affiches qui seront toutes composées des trois mêmes cercles. Ces derniers seront remplis avec imagination par les créatifs des pièces. 
 
 
Pour cette première session de musicals de l'été, le théâtre de la Huchette accueillera une création, de Didier Bailly et Éric Chantelauze. Ces derniers étaient présents en personne pour parler de leur œuvre, une adaptation de deux romans de Gaston Leroux, auteur d'un autre ouvrage déjà adapté en comédie musicale : Le Fantôme de l'opéra
 
L'histoire et la création de La Poupée sanglante
Pour le spectacle de La Poupée sanglante, ce sont les romans "La Poupée sanglante" et " La Machine à assassiner" qui ont inspiré l'équipe créative. Ces deux romans avaient déjà fait l'objet d'une adaptation en téléfilm de six épisodes de presque une heure avant d'être transformé ici, avec beaucoup de coupures et des chansons en plus, en un spectacle d'un peu moins d'une heure et demi.
 

Eric Chantelauze et Didier Bailly, les auteurs de "La Poupée sanglante"

Quinze personnages pour trois comédiens-chanteurs, à la fois interprètes et narrateurs de l'histoire : Charlotte Ruby ( #Hashtags! Le musical ; Le Trio d'amour), Alexandre Jérôme (Raiponce et le Prince aventurier ; Dirty Dancing - Le musical) et Édouard Thiébaut (Passion ; Spamalot) seront tour à tour accompagnés au piano par le co-auteur du spectacle Didier Bailly. 
 
Charlotte Ruby

Charlotte Ruby

Didier Bailly et Éric Chantelauze promettent des chansons qui font avancer l'histoire, beaucoup de péripéties, de mystère, de fantaisie et surtout une histoire d'amour. Tout ceci au cœur de Paris, sur l'Ile Saint Louis, où des femmes disparaissent. Mais ne vous méprenez pas, Eric Chantelauze le dit bien : La poupée sanglante est également drôle !
pouP-alexandre-fili

Alexandre Jérôme sous l’œil de Charlotte Ruby et Édouard Thiébaut

Julia Allègre, Laurent Béal et Erwan Creff ont fait le choix de costumes et scénographie épurés. En effet, c'est avec quelques accessoires et des jeux de lumières qu'ils espèrent transporter le public dans des lieux différents avec l'un des quinze personnages. 
 
Édouard Thiébaut

Édouard Thiébaut

Pour clôturer cette présentation, les comédiens chanteurs ont été appelés sur scène pour effectuer une bande-annonce en direct : un petit solo chacun et un extrait en groupe, qui mettent l'eau à la bouche même si c'était au final bien trop court !
 
Didier Bailly, Alexandre Jérôme, Charlotte Ruby et Edouard Thiébaut saluent

Didier Bailly, Alexandre Jérôme, Charlotte Ruby et Edouard Thiébaut saluent le public

Avec des promesses comme celles-là, La poupée sanglante attise notre curiosité, et peut être la vôtre par la même occasion...
 

Affiche-La-Poupée-Sanglante-La Poupée sanglante, de Didier Bailly et Éric Chantelauze
 
Mise en scène : Éric Chantelauze ; Lumières : Laurent Béal ; Costumes : Julia Allègre ; Décor : Erwan Creff;  Chorégraphie : Cécile Bon ; Son : Fred Fresson ; Régie : Ider Amekhchoun 
 
Avec : Charlotte Ruby, Didier Bailly, Alexandre Jérôme et Édouard Thiébaut
Le Théâtre de La Huchette vient d'accueillir un nouveau directeur Franck Desmedt.  À cette occasion, une conférence de presse a été organisée pour qu'il présente la nouvelle saison du théâtre et ses projets. Nous y étions, bien sûr surtout pour la nouvelle case comédie musicale de l'été : La Poupée sanglante !

Le premier changement visible dans ce petit théâtre, ce sont les fauteuils flambant neufs. Avant d'aborder la programmation de la prochaine saison sur théâtre de la Huchette, Franck Desmedt présente en premier lieu la nouvelle charte graphique des affiches qui seront toutes composées des trois mêmes cercles. Ces derniers seront remplis avec imagination par les créatifs des pièces.

Pour cette première session de musicals de l'été, le théâtre de la Huchette accueillera une création, de Didier Bailly et Éric Chantelauze. Ces derniers étaient présents en personne pour parler de leur œuvre, une adaptation de deux romans de Gaston Leroux, auteur d'un autre ouvrage déjà adapté en comédie musicale : Le Fantôme de l'opéra.

 

L'histoire et la création de La Poupée sanglante

 

Pour le spectacle de La Poupée sanglante, ce sont les romans "La Poupée sanglante" et " La Machine à assassiner" qui ont inspiré l'équipe créative. Ces deux romans avaient déjà fait l'objet d'une adaptation en téléfilm de six épisodes de presque une heure avant d'être transformé ici, avec beaucoup de coupures et des chansons en plus, en un spectacle d'un peu moins d'une heure et demi.

 

Eric Chantelauze et Didier Bailly, les auteurs de "La Poupée sanglante"

Quinze personnages pour trois comédiens-chanteurs, à la fois interprètes et narrateurs de l'histoire : Charlotte Ruby ( #Hashtags! Le musical ; Le Trio d'amour), Alexandre Jérôme (Raiponce et le Prince aventurier ; Dirty Dancing - Le musical) et Édouard Thiébaut (Passion ; Spamalot) seront tour à tour accompagnés au piano par le co-auteur du spectacle Didier Bailly.

Charlotte Ruby

Charlotte Ruby

Didier Bailly et Éric Chantelauze promettent des chansons qui font avancer l'histoire, beaucoup de péripéties, de mystère, de fantaisie et surtout une histoire d'amour. Tout ceci au cœur de Paris, sur l'Ile Saint Louis, où des femmes disparaissent. Mais ne vous méprenez pas, Eric Chantelauze le dit bien : La poupée sanglante est également drôle !

pouP-alexandre-fili

Alexandre Jérôme sous l’œil de Charlotte Ruby et Édouard Thiébaut

Julia Allègre, Laurent Béal et Erwan Creff ont fait le choix de costumes et scénographie épurés. En effet, c'est avec quelques accessoires et des jeux de lumières qu'ils espèrent transporter le public dans des lieux différents avec l'un des quinze personnages.

Édouard Thiébaut

Édouard Thiébaut

Pour clôturer cette présentation, les comédiens chanteurs ont été appelés sur scène pour effectuer une bande-annonce en direct : un petit solo chacun et un extrait en groupe, qui mettent l'eau à la bouche même si c'était au final bien trop court !

Didier Bailly, Alexandre Jérôme, Charlotte Ruby et Edouard Thiébaut saluent

Didier Bailly, Alexandre Jérôme, Charlotte Ruby et Edouard Thiébaut saluent le public

Avec des promesses comme celles-là, La poupée sanglante attise notre curiosité, et peut être la vôtre par la même occasion...

 


Affiche-La-Poupée-Sanglante-La Poupée sanglante, de Didier Bailly et Éric Chantelauze
Mise en scène : Éric Chantelauze ; Lumières : Laurent Béal ; Costumes : Julia Allègre ; Décor : Erwan Creff;  Chorégraphie : Cécile Bon ; Son : Fred Fresson ; Régie : Ider Amekhchoun 
Avec : Charlotte Ruby, Didier Bailly, Alexandre Jérôme et Édouard Thiébaut

0 réponses

  1. […] (Tutu),  Romain Fructuoso (Roméo et Juliette), Jonathan Kerr (Peau d’Âne) et Charlotte Ruby (La Poupée sanglante ; […]
  2. […] vous en parlions déjà au printemps dernier, et nous vous disions à quel point nous avions aimé cette originale et authentique création […]
  3. […] La Poupée Sanglante, Le Rouge et le Noir et Notre-Dame de Paris se dévoilent un peu plus aux cours de showcases, tandis qu'on apprend avec émerveillement que Sierra Boggess interprètera le rôle de Christine Daaé dans la production française du Fantôme de l'Opéra. Les Barrés de Broadway proposent une version française de The 25th Annual Putnam County Spelling Bee,  […]
  4. […] Avenue : Quel bilan tirez-vous depuis votre prise de fonction au Théâtre de la Huchette il y a un an […]

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.