Critique : “Bodyguard – Le Musical” au Palais des Sports de Paris

Installée au Palais des Sports depuis le mois dernier, Bodyguard - Le Musical est l'un des incontournables de la saison. On vous dit pourquoi.

Sorti en 1992, Bodyguard fait fureur. Porté par deux figures charismatiques, la diva Whitney Houston et Kevin Costner, le film devient un succès planétaire grâce, notamment, à sa bande originale. "I Will Always Love You", "I Have Nothing"ou encore "Run to you", des titres désormais cultes qui font toujours vibrer le public. Séduits une première fois à Londres par la production emmenée par la talentueuse Beverley Knight, il nous tardait de découvrir le show à Paris.  Si l'on est toujours un peu sceptique sur la réussite d'adaptations de films à succès, il faut bien le dire, la production française tire habilement son épingle du jeu.

Vocalement irréprochable

Le casting est réussi et nous offre de vraies performances vocales. A commencer par le rôle titre Rachel Marron, célèbre chanteuse menacée par un fan psychologiquement instable. Il est interprété ce soir là par Sofia Mountassir (Disco ; Priscilla Folle du désert) qui s'approprie brillamment les chansons de Whitney Houston.

Benoît Maréchal qui interprète Franck Farmer est charmant et juste dans son rôle de "bodyguard" à la personnalité aussi dure que romantique. Cylia (Adam et Eve - La Seconde chance) est quant à elle touchante en Nicki Marron, sœur talentueuse de Rachel qui à pourtant choisi de rester dans l'ombre. Chacune de ses apparitions est chaudement applaudie et le public en redemande. Sans oublier le petit Fletcher, fils de Rachel Marron, interprété en alternance par huit jeunes garçons qui apportent encore une autre énergie, entre tendresse et espièglerie.

Crédits: unitedstatesofparis.com

Une mise en scène bien huilée

Bien rythmée, la mise en scène est fluide, les chorégraphies et les changements de décors s'enchaînent sans temps mort, on ne s'ennuie pas ! On passe d'une scène à l'autre de manière simple mais efficace grâce à une scénographie intelligemment pensée. Les effets scéniques sont également bien utilisés, jeux de lumière et clins d’œil cinématographiques sur rideaux de scène offrent plus d'ampleur aux tableaux.

Image texte_The Bodyguard2

Enfin, toute la troupe danse et chante sur des orchestrations live, chose encore trop rare sur les scènes françaises pour ne pas être souligné. L'orchestre donne au spectacle toute sa dimension, celle d'un show à l'anglo-saxonne qu'il aurait été dommage de manquer !

Crédits photos : unitedstatesofparis.com


Bodyguard - Le Musical, d'Alexander Dinelaris Junior

Depuis février 2018 au Palais des Sports de Paris
Porte de Versailles
75015 PARIS

Du mardi au vendredi à 20h00
samedi : 15h et 20h30 et dimanche : 14h30

Adaptation du livret : Nicolas Nebot et Ludovic Alexandre Vidal ; Mise en scène : David Eguren ; Directeur musical : David Aubaile

Avec : Valérie Daure, Benoît Maréchal, Cylia, Sofia Mountassir, Alain Azérot, Enzo Ambrosini, Rémi Creissels, Matyas Simon, Aliocha Itovich.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.