Critique : “Carolina, naissance d’une étoile” au Théâtre Trévise

Il y a les stars dont on parle et celles qui méritent qu'on en parle. Musical Avenue est allé découvrir Carolina, la naissance d'une star au Théâtre Trévise à Paris et vous le recommande très chaleureusement.

Une star à l'état pur

Dans une ambiance chaleureuse et intimiste aux douces lumières de cabaret, Carolina vous raconte ses histoires d'amour, les douloureuses comme les plus faciles, les plus secrètes comme les plus futiles. A sa façon. Très particulière. Avec humour, sarcasme et spiritualité. Et bien sûr en musique. Entre d'enchanteurs arrangements mixés sur bande et en live, elle revisite diverses reprises de variétés françaises et internationales, On se laisse agréablement surprendre par d'étonnants "Voyage, voyage", une reprise lounge bossa nova de "You're the one that I want" de Grease ou encore du tendre "Au fur et à mesure" à l'entraînant "Tous les mêmes" de Stromae entre autres. Carolina vous dévoilera elle-même le reste de son histoire et de son répertoire. Laissez-la vous surprendre.

Carolina, naissance d'une star

Un "One/Two (Wo)man" show réussi

Coquine, drôle, vilaine, fatale et un peu délurée, Carolina, la blonde à la frange rouge à l'accent hispanique, ne laisse ni homme ni femme indifférent. Personnage bien trempée, femme libre, qui n'a pas la langue dans sa poche et partage de manière interactive avec son public oh tant aimé et tant adoré,  son cœur brisé, son besoin des hommes, sa lassitude d'eux et sa "période existentielle de la crise". On rit, on s'adoucit, on tape dans les mains et on est séduit par la prestation. L'exercice du one-man show musical avec des musiques existantes peut être périlleux si on choisit de faire dans la facilité, mais Carolina n'est véritablement pas une femme facile !

Et chapeau bas à Manolo, son partenaire multi-instrumentaliste (clavier, flûte, xylophone, trombone et on en oublie sûrement) mais aussi choriste et esclave transis/homme à tout faire à ses heures perdues. 

Musical Avenue vous invite à découvrir le spectacle, à découvrir un personnage qui mérite de faire parler d'elle/lui, son histoire, ses états d'âme et ses secrets d'alcôves (secrets d'état parfois). Mais gare à celui parmi vous sur lequel elle jettera son dévolu... Petit conseil : éteignez bien vos téléphones.


Carolina, Naissance d'une étoile

Théâtre Trévise, Paris
14 rue de Trévise
75009   Paris 

Tous les lundis entre le 24 octobre 2016 et le 2 janvier 2017
Séance à 21h30 

Artistes : Carolina, Manolo
Metteur en scène : Rémi Cotta 

0 réponses

  1. […] compagnie 27 Saville) ; Frigo – Le Musical (présenté par Musidrama) ; Les Manhattan Sisters ;  Carolina – Naissance d'une étoile ; Gilles Ramade – Piano Furioso Opus 2… autant dire qu'il faudra se rendre disponible et être […]

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.