Critique: “Don Juan symphonique” à la Maison Symphonique de Montréal

Quelle meilleure façon de souligner la Saint-Valentin qu'avec un spectacle célébrant l'amour ? Et s'il y en a un qui a marqué les esprits autant au Québec qu'en France, c'est bien Don Juan. Pour ses 15 ans, la comédie musicale culte de Félix Gray a revêtu un tout nouvel habit, se laissant redécouvrir en version symphonique.

Sans costumes ni mise en scène, les sept interprètes de la distribution originale ont entonné les chansons les plus emblématiques du spectacle, accompagnés de dizaines de musiciens de l'Orchestre symphonique de Montréal. Dès les premières minutes, le chef et orchestrateur Simon Leclerc a invité les spectateurs à retrouver cette œuvre bien aimée sous un nouveau jour, leur faisant même cadeau d'une ouverture originale d'après les airs célèbres de la pièce.

Don Juan symphonique

Devant un public conquis d'avance, Marie-Ève Janvier (Maria), Jean-François Breau (Don Juan), Mario Pelchat (Don Carlos), Cassiopée (Isabelle), Robert Marien (Don Luis), Cindy Daniel (Elvira) et Philippe Berghella (Raphaël) ont tour à tour chanté les chansons cultes de Don Juan. Des voix et de la musique, sans artifices, des émotions palpables également avec une frénésie dans l'air. Tellement que les artistes ont eu maintes fois droit à des ovations, particulièrement lors du morceau "Changer". Le numéro chorale "Seul" a quant à lui été l'un des points culminants du spectacle, devenant encore plus puissant avec un tel orchestre pour soutenir sa force déjà intrinsèque.

Don Juan symphonique

Si les décors, costumes et chorégraphies ont été retirés pour cette version symphonique, Cassiopée s'est abandonnée à quelques pas de danse très appréciés par l'audience dans son duo "Les Amoureux de Séville" avec Mario Pelchat. Couple dans la vie, Marie-Ève Janvier et Jean-François Breau ont campé avec toujours autant de passion leurs rôles respectifs, livrant des performances émouvantes et bien senties. Cindy Daniel a de son côté une fois de plus bercé le public de sa voix unique et suave, toujours aussi poignante dans le rôle d'Elvira, l'épouse trompée de Don Juan. 

Don Juan symphonique Cassiopée

Présenté seulement pour quelques dates en cette période de l'année où l'on fête l'amour, Don Juan symphonique apporte une tout autre couleur à ce spectacle déjà acclamé par plus de 600 000 spectateurs. Si vous avez manqué les représentations de Montréal, bonne nouvelle : le concert sera également présenté au Grand Théâtre de Québec les 8 et 9 mars prochain. Un retour à l'essentiel des plus réussis !

Crédits photos : Antoine, Saito, OSM


 

Don Juan symphoniqueDon Juan symphonique, de Félix Gray et Simon Leclerc

Du 12 au 16 février 2019 à la Maison Symphonique de Montréal

Avec : Marie-Ève Janvier, Jean-François Breau, Mario Pelchat, Robert Marien, Philippe Berghella, Cindy Daniel et Cassiopée.

Choristes: Rita Tabbakh, Nancy Fortin, Martin Lacasse et David Latulippe.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.