Critique : Hugh Jackman “The Man. The Music. The Show.” à Anvers

Hugh Jackman parcourt les plus grandes salles du monde avec son spectacle exceptionnel. Quand Wolverine vient en Europe pour chanter des “show tunes” (chansons tirées de comédies musicales), impossible de manquer le rendez-vous ! On a encore des étoiles plein les yeux après ce concert incroyable à Anvers (Belgique) le 12 mai dernier. Rendez-vous le 22 mai prochain à l’AccorHotels Arena pour l’édition parisienne.

Hugh Jackman fête ses cinquante ans cette année. Pour marquer le coup, ce dernier s’est lancé un pari fou : une tournée mondiale d’envergure pour partager sa passion des comédies musicales. Rien que l’annonce avait déjà de quoi nous faire saliver. Le comédien a prouvé à plusieurs reprises qu’il maîtrisait le genre. Avant ses films de super héros, il avait débuté sur les planches dans des classiques comme La Belle et la Bête, Sunset Boulevard et Oklahoma!.

Dernièrement, c’est dans ce registre qu’on le retrouvait sur grand écran avec les succès du box office Les Misérables et The Greatest Showman. Qui mieux que Hugh Jackman pouvait remplir d’immenses salles, telles les icônes de la pop, en interprétant des airs de Broadway ?

Hugh Jackman et sa troupe pendant le numéro d'ouverture

Hugh Jackman et sa troupe pendant le numéro d'ouverture

L’artiste aux plusieurs talents

Pendant plus de deux heures de concert, l’acteur australien nous offre sa sélection de chansons qui ont marqué sa vie. Il reprend le modèle du récital à l’américaine, à savoir quelques titres, chacun étant précédé d’une anecdote personnelle. Ce format, habituel à Broadway, est régulièrement emprunté par les divas de la grande avenue. Là où ces concerts intimistes sont joués dans des salles plus modestes et sur des courtes durées, Hugh Jackman offre sa version à grande échelle.

Le spectacle commence fort. L'interprète s’entoure d’une dizaine de danseurs, de deux chanteuses et d’une quinzaine de musiciens. Après deux chansons du film The Greatest Showman, Hugh Jackman s’adresse à son public et confie avec humour : “Pour ceux qui me connaissent uniquement pour le rôle de Wolverine, la soirée va être longue”. Et pour cause, au programme : Dear Evan Hansen, Carousel, L'Opéra de quat’sous, Un américain à Paris, The Boy from Oz, Le magicien d’Oz, Guys and Dolls, Chantons sous la pluie...

Hugh Jackman interprète

Hugh Jackman interprète "A Million Dreams" de "The Greatest Showman"

Hugh Jackman fait le spectacle

La star hollywoodienne jongle entre des tableaux impressionnants, séquences d’émotions, chorégraphies complexes et moments drôles. Il va même jusqu'à danser des claquettes sur AC/DC et Van Halen. Entre deux chansons, l'artiste enchaîne les blagues et les confidences. Il parle de sa vie, de sa famille, de son pays, de sa carrière. Il ne perd pas une occasion d'amuser la galerie lorsque des retardataires arrivent. Il interrompt son monologue pour partir en improvisation tout en les guidant à leurs sièges.

Deux légères déceptions tout de même : aucune reprise d’Oklahoma!, qui avait marqué ses débuts en-dehors de l’Australie ;  ni de The Music Man, qu’il jouera à Broadway aux côtés de Sutton Foster (Thoroughly Modern Millie ; Anything Goes) une semaine après la fin de sa tournée. 

Hugh Jackman relève son pari haut la main et ravit son public. L’acteur a voulu se faire plaisir avec une programmation osée et personnelle. Les amoureux de comédies musicales seront aux anges. Même si les trois-quarts de la salle ne connaîtront probablement pas la moitié des chansons, cela n’arrête pas l'interprète. Grâce à son talent, il arrive tout de même à toucher les néophytes. ll n’y a pas à dire, Hugh Jackman est vraiment “The Greatest Showman”. On aimerait qu’il fête ses cinquante ans plus souvent !


The Man. The Music. The Show.

Tournée mondiale depuis le 7 mai 2019. Le 22 mai 2019 à l'AccorHotels Arena à Paris

Production : Robert Fox ; Directeur Créatif : Warren Carlyle ; Chorégraphies : Ashley Wallen ; Costumes : Tom Ford

Avec Hugh Jackman

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.