Critique : le nouveau spectacle de “Masha et Michka” au Palace à Paris

Après les émotions fortes de La petite fille aux allumettes, place à la magie de Noël pour Adam et Célia (respectivement 6 ans et demi et 4 ans) qui découvraient dimanche 9 décembre 2018 le nouveau spectacle de Masha et Michka intitulé Les aventures de Masha détective au Palace à Paris. Inconditionnels du dessin animé, l'attente était très forte, et l'excitation à son comble.

Arrivés une dizaine de minute avant 11 heures, horaire prévu de la première représentation de la journée, nous avons dû patienter de longues minutes avant de pouvoir pénétrer dans le théâtre. Le dispositif de sécurité à l’entrée générait en effet une file d’attente interminable, ce qui a provoqué un retard de 25 minutes au démarrage. Cela fait beaucoup pour des enfants pas bien grands, et a provoqué la colère de quelques parents qui avaient des enfants en très bas âge. Pour ces derniers, l’heure du déjeuner n’est pas vraiment négociable…

Un livret brouillon mais intéressant, mal servi par les chansons en playback

Cette frustration est rapidement oubliée dès que le rideau s’ouvre sur les personnages de Masha et Michka qui s’apprêtent à fêter Noël avec leurs amis, un cochon et un panda. Alors qu’ils sont en plein préparatifs, le sapin et les gâteaux préparés pour l’occasion disparaissent subitement. Nos quatre compères mènent l’enquêtent et rencontrent un étrange personnage très poilu. On croise également un méchant professeur, et même le Père Noël…

"Masha et Michka" : Masha (Andréa Truffault) entourée de ses amis

"Masha et Michka" : Masha (Andréa Truffault) entourée de ses amis

Alors que l’on pourrait s’attendre à une histoire simpliste, le livret propose une histoire originale et intéressante pour un spectacle de cette catégorie. On pourra lui reprocher d’être un peu brouillon et de partir tous azimuts, mais dans l'ensemble, cela fonctionne. Peut-être un peu trop grand, Adam a manifesté des signes d’ennui au bout d’une vingtaine de minutes, avant que le rythme ne regagne un peu en intensité. Quant aux adultes, ils sont réduits au rang d’accompagnateurs et ne trouveront pas d’autre source de plaisir que de voir leurs enfants heureux… Ce qui est déjà très bien !

Les chansons sont rythmées et entraînantes, à défaut d’être réellement intéressantes. Ni Adam ni Célia n’étaient capables de se souvenir de l’une d’entre elles, même par association à une scène précise. Elles sont d’autant plus fades qu’elles sont interprétées en playback, parfois de façon grossière. Les enfants n’y voient que du feu, mais on regrettera qu’elles ne soient pas chantées en direct par les artistes sur bande son, comme c’est le cas sur Petit Ours Brun et Peppa Pig. C’est une grande déception, d’autant que les artistes ont des micros. Autant les utiliser aussi pour chanter…

Masha et Michka mènent l'enquête

Masha et Michka mènent l'enquête

Décors, costumes et mise en scène : une réussite

La grosse réussite de ce spectacle réside dans la création visuelle, qui propose certaines idées plutôt innovantes. Les décors sont jolis, voire féeriques comme cette grotte de glace dans laquelle les quatre complices font la connaissance de Snowie. Fait rare dans ce genre de spectacles, la projection vidéo se fait toujours à bon escient, et se fond bien dans le décor. Elle est également utilisée pour la scène de poursuite à la fin du spectacle sous la forme d’un court-métrage d’animation, le théâtre devenant un cinéma pour quelques minutes.

Au diapason, la création costumes est soignée, et réussie. Sans grande originalité, les animaux se retrouvent dans des costumes intégraux. A l’instar de Guillaume Bras qui interprète du professeur, Andréa Truffault (Le Royaume des chansons) alias Masha est bel et bien apparente, le contraste de taille avec les animaux étant astucieusement rendu sur scène. Enfin, impossible de ne pas souligner le très beau costume lumineux de Snowie qui a émerveillé Adam, Célia et tous les autres enfants.

La mise en scène est bien construite et favorise les interactions avec la salle. Les personnages se promènent régulièrement dans l’orchestre, tapant dans la main des enfants (Célia était ravie). L’envoi de gros ballons transparents dans la salle a été un autre moment très sympathique, Adam était d’ailleurs très fier d’avoir réussi à taper dans l’un d’entre eux.

"Masha et Michka" : Snowie et Michka en costumes

"Masha et Michka" : Snowie et Michka en costumes

Porté à bout de bras par une Andréa Truffault pétillante qui ne ménage pas son énergie, Masha et Michka est un spectacle qui plaira à coup sûr aux enfants. Alors qu’Adam et Célia rient à gorge déployée devant les dessins animés, on peine à retrouver la même finesse et le même rythme dans le spectacle, malgré quelques bonnes idées et une jolie création visuelle. Nos deux chroniqueurs en culotte courte ont apprécié et applaudi, mais ne sont pas ressortis avec le même enthousiasme que pour Le Royaume des chansons ou Petit Ours Brun. Sans être un grand moment de théâtre, Les Aventures de Masha détective sera un divertissement agréable à proposer cet hiver aux enfants jusqu’à 5 ans.

Crédits photos : Svetlana Melnikova


"Masha et Michka"Masha et Michka : Les aventures de Masha détective

jusqu'au 6 janvier 2019,
A 11h et à 14h les samedis et dimanches, et tous les jours pendant les vacances scolaires

Au Palace
8 rue du Faubourg Montmartre
75009 Paris

En tournée en 2019 entre autres le 20 janvier à Marseille, le 2 février à Bordeaux, le 10 février à Nantes, le 17 février à Clermont-Ferrand, le 24 février à Toulouse, le 10 mars à Lyon, le 17 mars à Rennes, le 24 mars à Thionville, le 31 mars 2019 à Saint-Etienne, le 7 avril à Lille, ...

Avec Andréa Truffault, Guillaume Bras et des mascottes...

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.