Critique : “Les Demoiselles du K-barré” aux Feux de la Rampe à Paris

Le cabaret, ses plumes, ses paillettes, ses cache-tétons, vous attendent tous les dimanches soirs au théâtre des Feux de la Rampe avec Les Demoiselles du K-barré.

Mis à part qu'il y a un homme et pas uniquement des demoiselles, il n'y a pas d'arnaques ici : attendez-vous a un cabaret complétement déjanté dans lequel, les demoiselles, le demoiseau et les numéros sont barrés. La maîtresse de cérémonie prévient "on n'enlève pas de vêtements tant que le public n'est pas chaud", alors il faut encourager les artistes à se dévoiler dans les numéros.

Les Demoiselles du K-barré (162) (R)
Les Demoiselles du K-barré (29) (R)

Les numéros s'enchainent mais ne se ressemblent pas, tout en gardant l'effeuillage sexy bien sûr !  Sur fond de NTM, ou plutôt la sensuelle reprise par les Brigitte, Beyonce et même Disney, Pauline Uzan, Sidonie Gaumy, Vanessa Ghersinick et Yvon Lesieur se déhanchent et se déshabillent. C'est avec énormément d'humour que les quatre artistes se mettent à nu, mais toujours avec beaucoup de pudeur, devant le public qui peu à peu se lâche et crie afin d'en voir toujours plus. 

Une seule chanson est interprétée dans le spectacle, et la tâche revient à Yvon Lesieur lorsque son personnage en marre d'être l'homme à tout faire de ces demoiselles et commence lui aussi à se lâcher. Il arrive ensuite à s'insérer dans des numéros ou les voler, ce qui donne des moment d'autant plus drôles et il a même le numéro inspiré de l'âge d'or de Broadway.

Les Demoiselles du K-barré (627) (R)

Vanessa Ghersinick et Pauline Uzan sont rayonnantes, et pas seulement grâce aux paillettes qui parsèment leurs tenues. Malheureusement, le rôle de la maîtresse de cérémonie ne permet pas à Sidonie Gaumy de briller autant. Pas besoin de décors, les quatre artistes et leurs costumes flamboyants suffisent à enflammer le public.

Les Demoiselles du K-barré nous montre qu'assurance et confiance en soi sont les principes même d'être sexy. Préparez-vous à "wouwouter, hurler à la lune ou grogner parce l'envie d'en avoir plus vous prendra à coup sûr !

Réserver


Les Demoiselles du K-barré, de Pauline Uzan

Jusqu'au 25 mars 2018
Les dimanches à 20h
Au Théâtre des Feux de la Rampe
2 rue Saulnier - 75009 PARIS

Avec, en alternance : Sidonie Gaumy, Vanessa Ghersinick, Yvon Lesieur, Roxanne Merlin, Harold Simon, Pauline Uzan

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.