Critique: Mtatiana dans “Femme(s)” au Théâtre Trévise à Paris

Dans son spectacle, Mtatiana (Le Voyage Extraordinaire de Jules Verne ; Mistinguett - Reine des années folles) nous emmène à la rencontre de plusieurs femmes aux vies bien différentes. Nous sommes confrontés à leur destin et nous découvrons leur histoire racontée par l'artiste, touchante et surprenante...

C'est dans un univers rockabilly pin-up bien affirmé que les portraits de femmes se succèdent comme de vrais petits tableaux retraçant une histoire. Drôle, délirant parfois plus tourmenté, chaque personnage se dévoile dans une mise en scène simple et efficace aux accents burlesques orchestrée par Julien Aluguette. Le spectacle est très rythmé et les tableaux s'enchaînent rapidement, Mtatiana change de costumes (Sylvain Rigault) aussi vite que de jeu !
Elle passe d'une émotion à une autre avec une grande facilité affirmant ainsi ses talents d'actrice. On croise parmi toutes ces femmes une working girl, une mère ou encore une bonne sœur qui prennent vie sur des textes et des musiques de Mtatiana. On retrouve par exemple parmi les chansons du spectacle son titre "La Garce" aux mélodies swing, sorti en 2016.

Les chansons sont interprétées avec beaucoup de grâce et d'aplomb par Mtatiana qui nous transmet toujours un message, qu'il soit engagé ou poétique. Les tableaux sont ponctués de chorégraphies réalisées par Yohann Têté, un atout supplémentaire qui termine de nous convaincre que Mtatiana est bel et bien une artiste accomplie avec une vraie présence scénique, à la fois pleine de charme et de caractère !

© Anthony Passant

© Anthony Passant


Femme(s), écrit et composé par Mtatiana

Les mercredis 14 et 28 novembre 2018
Au Théâtre Trévise
14 rue de Trévise - 75009 Paris

Mise en scène : Julien Alluguette  ; Chorégraphies : Yohann Têté ; Coiffures et costumes : Audrey Borca, Sylvain Rigault ; Accessoires : Camille Chouquet & GZ ; Décors : Le Turk

Avec Mtatiana, Camille Rossi, John Dada

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.