Critique : “Sax” par les Désaxés, en tournée

Quatre saxophonistes aux styles bien marqués nous offrent un spectacle d'humour musical de haut vol : le sax dans toute sa splendeur !

Recalés à une énième audition, quatre musiciens amoureux du saxophone décident de s'unir face à l'infortune. Aussi virtuoses que poètes, ils nous embarquent dans un voyage musical drôle et touchant, à la redécouverte de leur instrument fétiche.

Les Désaxés dans

Les Désaxés dans "Sax"

Morceaux mis en scène alternent avec sketches et medleys humoristiques au fil de quatre actes introduits par chacun des personnages : Street Sax (Guy Rebreyend), Studio Sax (Samuel Maingaud), Classical Sax (Michel Oberli) et Big Band Sax (Frédéric Saumagne). Ces quatre archétypes nous entraînent là où on ne s'y attend pas.
Loin de décliner une recette facile, ils se réinventent à chaque scène et repoussent systématiquement les limites du saxophone. Les harmonies mélodieuses des grands tubes jazz se laissent bousculer par un jeu inventif sur le souffle des musiciens. Cela se traduit par des bruitages surprenants qui transforment le "Smile" de Nat King Cole en complainte pleureuse, par la convocation sur scène de toute une basse-cour d'animaux déjantés, ou par l'improvisation d'un étonnant match de tennis…

Un répertoire éclectique au service de l'instrument à vent le plus sexy

Le répertoire des Désaxés ose toutes les rencontres : les balades sirupeuses le disputent aux grands airs du jazz et de la musique classique, côtoient les rythmes de l'"Uptown Funk" de Bruno Mars, les extraits de West Side Story, ou encore les musiques dance et tsiganes. Grâce à ces reprises variées et parfois incongrues, on tombe littéralement amoureux du saxophone, un instrument tout aussi ravageur dans un registre tendre, énergique, glamour ou humoristique.
Leurs arrangements sont en outre parfois soutenus par une bande-son rythmique, un parti pris risqué mais réussi avec une intelligence qu'on retrouve rarement dans le spectacle musical vivant.

Les Désaxés dans

Les Désaxés dans "Sax"

La performance n'est pas uniquement musicale : les quatre clowns musiciens sont aussi des comédiens, des chanteurs, et même des "acrobates" du sax qui parviennent à enchevêtrer leurs instruments sans jamais s'emmêler les pinceaux.
La mise en scène de Gil Galliot (Fills Monkey) recèle d'ailleurs d'images inventives : c'est bon à écouter, mais c'est également très beau à regarder, servi par une mise en lumière splendide.

Vous l'aurez compris : si la star du spectacle est le sax, les Désaxés sont les artisans de cet éblouissant tour de magie musical qui donne une pêche d'enfer. Un spectacle à ne pas rater !

Crédit photos : Evelyne Desaux - evelynedesaux.com

Réserver


Les Désaxés – SaxSax, par les Désaxés

En tournée à travers la France et à Taïwan du 25 au 29 novembre. 

Mise en scène : Gil Galliot ; création lumière : Stéphane Vélard ; costumes : Claire Djemah ; chorégraphie  : Aurore Stauder ; décors : Pierre Lenczner et Denis Breault ; collaboration artistique : Olivier Pierre-Noël Sit Production Ltd (UK).

Avec : Samuel Maingaud, Michel Orbeli, Guy Rebreyend et Frédéric Saumagne.

Participation création musicale, arrangements et bande son Alexis Maingaud, Christophe Violland, Frank Herrgott.
Participation musiciens bande son Baptiste Herbin, Guillaume Farley, Yoann Schmidt, Bertrand Luzignant, Claude Egea, François Constantin.
Voix off Eric Kailey et Margot Mclaughlin.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.