Critique : “Schmigadoon !” une série musicale délicieuse et déjantée

Elle est arrivée cet été sur Apple TV+, presque inaperçue entre la déconnexion des vacances et la précipitation de la rentrée. Maintenant que les jours se font plus courts, Schmigadoon ! est ce qu’il vous faut pour occuper vos soirées tranquilles : une série musicale originale et intelligente.

Bienvenue à Schmigadoon !, le village où l’on vit dans une comédie musicale

Cécily Strong (Saturday Night Live) et Keegan-Michael Key (le film The Prom) incarnent les rôle de deux amoureux Mélissa et Josh. Pourtant, la relation des deux personnages est moins passionnelle qu’aux premiers jours. Surpris par un orage à l’occasion d’une thérapie de couple dans les bois, ils trouvent refuge dans un étonnant village : Schmigadoon. Ils ne tardent pas à comprendre qu’ils viennent de rentrer dans une véritable comédie musicale, digne de l’âge d’or de Broadway.

Alors qu’ils tentent de retourner à New York, ils réalisent qu’ils sont prisonniers du village musical tant qu’ils n’auront pas trouvé le véritable amour. Ils se lancent alors dans une quête assez classique pour une comédie musicale : celle du bonheur et de l’amour. Mais celle-ci se révèle compliquée par la rencontre avec les habitants hauts en couleur de Schmigadoon, chacun ayant ses propres projets pour ces deux étrangers fraîchement arrivés…

Depuis Oklahoma ! à The Music Man : un condensé de références et des acteurs de talent

Chaque villageois qui croise la route de Josh et Mélissa est inspiré d’un personnage d’une comédie musicale interprété par un grand nom de Broadway. Cette distribution en or se révèle largement à la hauteur de sa réputation !

Il est difficile de ne pas tous les citer ici : retenons Aaron Tveit (Next to Normal, Moulin Rouge) qui joue avec détermination un voyou célibataire directement tiré de Carousel, la glaçante Kristin Chenoweth (Wicked, You’re a good man, Charlie Brown) qui tient le village à la baguette, et une Ariana DeBose (Summer : the Donna Summer Musical, le prochain film West Side Story) étincelante dans le rôle de l’institutrice inspirée de The Music Man. Son numéro de claquettes dynamique et enjoué était d’ailleurs le choix de Philémon pour la playlist de rentrée.

Remettre la comédie musicale des années 1940 et 1950 au goût du jour

On aime tous les comédies musicales (sinon, vous ne liriez pas cet article…) mais, malgré cet amour incommensurable, nous avons tous, un jour, esquissé cette grimace devant le comportement misogyne d’un héros de Rodgers et Hammerstein.

Il y a quelques années, Broadway était secouée par des débats autour du choix de remonter Kiss me Kate à Broadway à l’heure de #MeToo. Schmigadoon ! prend à bras le corps ces contradictions et visions désuètes pour les confronter au regard du spectateur du XXIe siècle.

Et ça marche ! Pourtant, le risque était élevé de tomber dans la caricature et de tourner en ridicule le genre entier de la comédie musicale. Les réalisateurs s’en sortent avec brio en jouant sur les deux réactions possibles du spectateur :

  • Le sceptique partagera les remarques à la fois distantes, captivées et ironiques de Melissa et Josh face à cette éruption de chansons et de musique de nulle part ;
  •  Le passionné de comédie musicale se mettra à chanter et se trémousser sans hésiter avec les villageois tout en s’amusant à retrouver les références innombrables ;

Les clins d’œil sont plus ou moins subtils : une onomatopée dans « Enjoy the ride » évoque le « Steam Heat » de Pique-nique en pyjama, alors que la mélodie de la chanson « Do ré mi » de la Mélodie du bonheur est audacieusement reprise presque in extenso pour un cours d’éducation sexuelle et non plus musicale.

Schmigadoon ! est une comédie musicale qui ne se prend pas au sérieux… mais elle est bien plus qu’une parodie ! C’est une série qui prend le meilleur de la comédie musicale des années 1940 et 1950, et le rend acceptable pour le spectateur d’aujourd’hui sans pour autant lui enlever sa magie, sa bonne humeur et son enchantement caractéristique.

Cinco Paul et Ken Daurio (qui sont également les scénaristes de Moi, moche et méchant) nous offrent un divertissement intelligent et drôle (mais vraiment drôle ! jusqu’aux éclats de rire seul derrière son ordinateur !) qui peut être une belle porte d’entrée pour découvrir le répertoire de la moitié du XXème siècle. Ils se projettent déjà vers une potentielle saison 2 qui explorerait un autre pan du répertoire de la comédie musicale. Bref, en matière de séries musicales, Schmigadoon ! est LA bonne surprise de la rentrée : six épisodes de vingt minutes délicieux qu’il est difficile de ne pas dévorer !


Schmigadoon!

Six épisodes disponibles en ligne sur la plateforme AppleTV+.

Créée par Cinco Paul et Ken Daurio et réalisée par Barry Sonnenfeld sur une musique de Christopher Willis et Cinco Paul.

Avec : Cecily Strong, Keegan-Michael Key, Alan Cumming, Fred Armisen, Kristin Chenoweth, Aaron Tveit, Dove Cameron, Ariana DeBose, Jaime Camil, Jane Krakowski, Ann Harada.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.