Critique : “SpongeBob SquarePants – The Broadway Musical”

C’est au coeur du Palace Theatre complètement décoré aux couleurs de Bikini Bottom que nous avons découvert une des dernières avant-premières de la nouvelle comédie musicale SpongeBob SquarePants qui ouvrira officiellement le 4 décembre. Autant vous le dire tout de suite, ce spectacle est un concentré de talents, de bonne humeur et d’ingéniosité !

La genèse de l'éponge la plus célèbre de la télévision

Personnage d'une série télévisée américaine de Nickelodéon, Bob l'éponge carrée (SpongeBob SquarePants en VO) a été créé par l'animateur et ex-biologiste Stephen Hillenburg dans les années 1990. C'est lors d'une étude sur la biologie marine en 1984 en Californie que lui viendra l'idée de ce farfelu personnage vivant sous l'eau, mais il faudra attendre le mois de mai 1999 pour que le premier épisode soit diffusé. Après plus de dix saisons (et plus à venir) soit environ 200 épisodes diffusés, deux films au cinéma (plus un troisième en production) et des produits dérivés par milliers, SpongeBob SquarePants s'apprête à envahir Broadway avec une comédie musicale complètement déjantée.

Dès que vous mettez le pied à l’intérieur du Palace théâtre, vous découvrez que tous les murs sont recouverts de lambeaux bleu pailletés représentant l’océan, d’étranges objets s’amoncellent de chaque côté de la scène à la manière de Cats. Le metteur en scène a voulu mettre en avant tout ce qui peut arriver dans la mer par inadvertance ou pas et en jouer pour créer un décor impressionnant entourant le spectateur. Coloré, pétillant et original, le ton est donné et la soirée ne fait que commencer.

La distribution de

La distribution de "SpongeBob SquarePants The Broadway Musical"

Une histoire simple compensée par une distribution épatante

Nous ne nous attarderons pas sur le livret qui n’est clairement pas le point fort du spectacle. Pour faire court, Bikini Bottom est menacée par un dangereux volcan dont l’éruption pourrait détruire la ville dans 24 heures. Cela fait les affaires du méchant Sheldon Plankton qui espère bien profiter de cette opportunité pour mettre les habitants à ses pieds. Bob l’éponge, Patrick et Sandy vont alors élaborer un plan pour sauver Bikini Bottom des griffes de ce vicieux personnage et arrêter l’éruption du volcan. 

La distribution de

La distribution de "SpongeBob SquarePants The Broadway Musical"

Même si le livret n’est pas forcément très original, la façon dont sont traités les personnages et comment ils gèrent la situation de crise est très interessante à de nombreux égards. Chaque interprète révèlera une partie de sa personnalité au fur et à mesure du spectacle et de nombreux messages éducatifs sur la tolérance entre autres seront bienvenus pour le jeune public découvrant Broadway. La comédie musicale trouve alors un juste milieu entre le show qui conviendra parfaitement aux touristes, au jeune public mais également aux habitués de Broadway cherchant une souffle frais au coeur d’une nouvelle saison encore un peu timide.

En parlant de distribution, celle ci est très éclectique en mélangeant des habitués de Broadway comme Gavin Lee (Mary Poppins), Lili Cooper (Spring Awakening) ou Wesley Taylor ("Smash") à de petits nouveaux comme Danny Skinner. Mais LA révélation du spectacle est sans nul doute Ethan Slater interprétant le personnage principal SpongeBob. 

Ethan Slater (SpongeBob)

Ethan Slater (SpongeBob)

Aussi bien dans son jeu, dans ses mimiques que vocalement il incarne à la perfection une version humaine de l’éponge la plus déjantée de l’océan. Son solo sur "(Just a) Simple Sponge" est sublime tant au niveau de la mise en scène que pour les frissons qu’il nous procure dans son interprétation. On retiendra également un splendide numéro de claquettes sur "I’m Not a Loser" de Squidward interprété par Gavin Lee et un gospel électrique absolument incroyable interprété par Patrick Star et ses sardines à la chorégraphie des plus originale. Dans l’ensemble on ne s’ennuie pas une seule seconde dans cette épopée improbable prévisible mais hilarante. Le numéro d’ouverture "Bikini Bottom Day" est d'ailleurs tout ce qu’il y a de plus Broadway en terme d’introduction de personnages et il est difficile de se sortir cette mélodie de la tête après avoir vu le spectacle. 

Gavin Lee (Squidward)

Gavin Lee (Squidward)

L’ensemble des chansons, bien qu’écrites par de différents compositeurs, nous avait séduit sur l’enregistrement studio mais dévoile encore plus sa cohérence et profondeur en live. Les mélodies sont percutantes, les arrangements efficaces et il n’est pas impossible que vous vous preniez à les réécouter en boucle. Le traitement du son est également particulièrement soigné car chaque personnage possède ses propres sons pour ses déplacements ou réactions. Ces derniers sont gérés en direct avec brio et donne un coté cartoon diablement réussi.

Ajoutez à cela des costumes flamboyants uniques, une mise en scène inventive et surprenante et vous obtenez ici la comédie musicale que l’on ne voyait pas venir mais qui a fini par être la bonne surprise de cette rentrée 2017/2018. Alors si vous passez par New York, allez vous baignez dans les eaux de Bikini Bottom pour une aventure musicale que vous n’êtes pas prêt d’oublier.

Retrouvez la performance de la troupe de "Spongebob Squarepants" pendant la Macy's Thanksgiving Day Parade

Crédit photos : Marc J.Franklin


SpongeBobSpongeBob SquarePants, de Tina Landau

Au Palace Theatre de New York

Mise en scène : Tina Landau ; Livret : Kyle Jarrow ; Supervision musicale : Tom Kitt ; Chorégraphie : Christopher Gatteli ; Décors et costumes : David Zinn ; Lumières : Kevin Adams ;

Musiques : Yolanda Adams, Steven Tyler & Joe Perry d'Aérosmith, Sara Bareilles, Jonathan Coulton, The Flaming Lips, Alex Ebert of Edward Sharpe & The Magnetic Zeros, Lady Antebellum, Cindy Lauper, John Legend, Panic! at the disco, Plain White T'S, They Might Be Giant, T.I, David Bowie, Tom Kenny et Andy Paley

Avec : Ethan Slater, Gavin Lee, Lilli Cooper, Danny Skinner, Brian Ray Norris, Wesley Taylor

0 réponses

  1. […] année c'est SpongeBob SquarePants et Mean Girls qui récoltent le plus grand nombre de nominations, douze chacun. Les deux spectacles […]
  2. […] si Spongebob Squarepants et Mean Girls le dépassaient d’une nomination, c’est The Band’s Visit, le plus intimiste des […]
  3. […] Dannheisser (Oslo), Jill Abramovitz (9 to 5), Danny Rutigliano (Holiday Inn) et Kelvin Moon Loh (SpongeBob SquarePants) complètent la distribution qui sera accompagné d'un ensemble de 14 […]
  4. […] The Musical et le “revival” de Hello, Dolly ! . Plus tôt dans le mois c’était au tour deSpongebob Squarepants, Carousel et Gettin’ The Band Back Together de tirer leur révérence. Ce dernier est […]

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.