Critique : “Taj Express – The Bollywood Musical Revue” au Théâtre Maisonneuve de Montréal

Après avoir parcouru le monde pour répandre les sons et les couleurs de l'Inde, Taj Express s'est installé pour deux soirs sur les planches du Théâtre Maisonneuve de Montréal. Un spectacle pluridisciplinaire créé à Mumbai à cheval entre le cinéma, la danse et la musique pour nous faire découvrir la culture indienne contemporaine de manière ludique.

De Bollywood à la scène

Bollywood n'a rien à envier aux États-Unis. Avec plus de 1600 films produits chaque année, l'industrie du cinéma musical indien dépasse largement les 500 productions annuelles tournées à Hollywood. C'est cet univers flamboyant et ses coulisses qui sont au cœur de Taj Express : un divertissement musical amusant et visuellement saisissant.

On y suit le jeune Shankar, un compositeur en devenir qui décroche son premier gros contrat : écrire la musique d'un film bollywoodien. Obsédé par le prolifique A.R. Rahman à qui l'on doit la trame sonore de Slumdog Millionaire, Shankar peine à trouver les bonnes notes jusqu'à ce qu'il suive les traces de son idole. Au fil de ses compositions, son univers musical bollywoodien prend vie sur scène et donne lieu à diverses performances mêlant tradition et modernité.

Des numéros flamboyants

Peu importe si les parties parlées qui entrecoupent les numéros traînent parfois en longueur et cassent un peu le rythme malgré des pointes d'humour bien appréciées. La danse et la musique nous font oublier ces quelques écarts. Les musiciens sur la scène accompagnent une troupe à l'énergie débordante et à la bonne humeur communicative. Les danseurs se donnent à fond dans chaque scène à travers des chorégraphies extrêmement bien rodées et exécutées avec beaucoup de naturel.

Pas étonnant puisque celles-ci sont le fruit du travail conjoint des sœurs Shruti Merchant (metteuse en scène et productrice) et Vaibhavi Merchant (directrice des chorégraphies) bien connues pour leurs nombreux succès bollywoodiens. Certains numéros frôlent d'ailleurs l'acrobatie. Les éclairages et les images animées projetées sur le grand écran ajoutent au pétillant du spectacle. L'effet de pluie est à ce sujet l'un des plus réussis.

Costumes, couleurs et traditions

Entre les danses enjouées et celles plus poétiques, Taj Express est un véritable condensé de la culture bollywoodienne et de ses traditions. C'est d'ailleurs lorsque les danseurs revêtent leurs costumes traditionnels colorés - œuvres du designer Bipin Tann - qu'ils se démarquent le plus. Les performances plus modernes, quoi qu'également très bien exécutées, évoquent davantage celles de "boys band" et de chanteuses pop américaines avec leurs poses suggestives et tenues déshabillées. Certaines tombent même littéralement dans le kitsch, mais n'est-ce pas aussi cela le charme de Bollywood ?

Un spectacle pour s'évader à coup sûr, rempli de numéros enjoués et rythmés fidèles aux codes de Bollywood. Belle immersion également dans la culture de l'Inde et de ses films musicaux qui ne cessent de fasciner.

Crédit photo : Taj Express

Découvrez la bande annonce du spectacle :

Crédit photo : Taj Express


Taj Express - The Bollywood Musical Revue de Toby Gough (livret)

Le 20 et 21 novembre au Théâtre Maisonneuve de Montréal
260 Boulevard de Maisonneuve O, Montréal, QC H2X 1Y9, Canada

En anglais avec divers dialectes indiens

Mise en scène et production: Shruti Merchant ; Chorégraphies : Vaibhavi Merchant ; Direction musicale : Abhijit Vaghani ; Son : Riccardo Dondi ; Éclairages : Miguel Angel Fernandez ; Costumes : Bipin Tanna.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.