Critique : “West Side Story” à la Seine Musicale jusqu’au 12 novembre 2017

C'est sur le décor lunaire de l'île Seguin que nous avons redécouvert West Side Story , la première grande comédie musicale de la nouvelle salle "La Seine Musicale" dont la programmation est assurée par l'ancien directeur du Théâtre du Châtelet Jean-Luc Choplin.

Jamais deux sans trois

Après 2007 et 2012, ce sera donc la troisième fois en 2017 que cette version de West Side Story  est présentée dans la capitale pour le plus grand plaisir du public qui répond toujours présent. Ce retour semble à point nommé pour célébrer le 60ème anniversaire de la comédie musicale qui a débuté le 26 septembre 1957 au Winter Garden Theatre de New York mais également le 100ème anniversaire de la naissance de son compositeur Leonard Bernstein qui aurait été centenaire le 25 août 2018 et celui de son chorégraphe et metteur en scène Jerome Robbins le 11 octobre 1918. Jean-Luc Choplin expliquait récemment dans une interview qu'il était nécessaire de présenter West Side Story à une nouvelle génération tous les 5 ans et ce dernier semble tenir sa promesse grâce à "La Seine Musicale". Retour sur une soirée avec ce grand classique indémodable de Broadway.

"West Side Story" à la Seine Musicale

Cette production de West Side Story a été jouée plus de 1500 fois à travers le monde et c'est au cours d'une tournée mondiale qu'elle fait halte une nouvelle fois à Paris. C'est actuellement la seule version au monde qui présente encore la chorégraphie originale de Jerome Robbins réalisée par son élève et assistant Joey McKneely aujourd'hui metteur en scène et chorégraphe. Contrairement à la majorité des spectacles parisiens de nos jours, le spectacle nous offre le luxe d'entendre un orchestre de 21 musiciens dirigé par Donald Chan, directeur musical et chef d'orchestre emblématique de West Side Story. Un rideau de scène de 28 mètres de large a même été commandé par Jean-Luc Choplin à l'artiste Nicolas Buffe pour habiller la gigantesque scène de la grande salle pouvant accueillir de 2500 à 6000 spectateurs selon les configurations pour donner une âme particulière à ce "lieu à la fois sophistiqué et populaire" comme l'explique monsieur Choplin.

West Side Story

60 ans et pas une ride

L'histoire et l'émotion de West Side Story n'ont rien perdu de leur superbe plus d'un demi-siècle après leur création. Ce drame musical opposant les Jets au Sharks sur fond d'une histoire d'amour impossible met en scène 32 artistes sur scène qui donnent de leur personne pendant plus de deux heures en nous transportant dans le New York des années 50. Nous avions déjà été séduits en 2012 par la mise en scène sobre et efficace qui mettait en valeur les sublimes chorégraphies originales de Jerome Robbins grâce à un travail admirable sur les jeux de lumières. Il est incroyable de noter à quel point chaque mouvement de bras ou de jambes est associé à un bruit de l'orchestre, on sent que le travail sur la partition de Leonard Bernstein s'est fait en totale alchimie avec le chorégraphe et le résultat est toujours aussi bluffant notamment grâce à une distribution de qualité.

Kevin Hack (Next to Normal ; Les Miserables) campe un Tony séduisant et sensible à la voix puissante particulièrement touchante et tout en nuance sur "Tonight" et sa reprise. Nathalie Ballenger (My Fair Lady)  quant à elle le complète parfaitement et rend le personnage de Maria attachant. La sulfureuse Anita, interprétée par Keely Beirne (After Midnight ; Memphis), nous offre un "America" toujours aussi éclatant mais sait se montrer déchirante particulièrement dans l'acte 2 avec son solo "A Boy Like That". Le reste de la troupe n'est pas en reste et l'on ne peut que saluer la qualité générale de l'ensemble de danseurs qui interprètent avec fougue et passion chacun des tableaux de ce classique indémodable. Les moments forts du spectacle ne changent pas avec le mythique "Mambo" du premier acte, la reprise de "Tonight" avec toutes ces mélodies mélangées ne faisant qu'unes et "Somewhere" dans le second acte qui, encore aujourd'hui, résonne de façon particulière.

Nous pourrons peut-être regretter la grandeur et relative froideur de la salle de la Seine Musicale qui n'apporte peut-être pas la même chaleur et confort que le Théâtre du Châtelet mais ne boudons pas notre plaisir car il est indispensable de nos jours de présenter à toutes générations ce genre de comédie musicale avec un orchestre "live" pour que le genre perdure et s'épanouisse dans la région parisienne et au-delà.

Retrouvez la bande-annonce de "West Side Story" à la Seine musicale

Crédit photos : Johan Persson

Réserver


West Side StoryWest Side Story de Jerome Robbins

A La Seine Musicale en région parisienne jusqu'au 12 novembre 2017

Musique : Leonard Bernstein ; Livret : Arthur Laurents ; Paroles : Stephen Sondheim; Mise en scène : Joey McKneely ; Décors : Paul Gallis ; Lumières : Peter Halbsgut

Avec : Kevin Hack, Nathalie Ballenger, Keely Beirne, Waldemar Quinones-Villanueva, Lances Hayes, Michael Scott, Eric Rolland, Dennis Holland et Kenn Christopher.

0 réponses

  1. […] que le spectacle séduit public et critiques comme c'était déjà le cas il y a 5 ans, West Side Story rajoute des représentations à sa résidence à la Seine […]
  2. […] le somptueux West Side Story et la reprise des Dix Commandements, c'est au tour d'un spectacle musical radicalement différent […]
  3. […] à peine plus de six mois à l'île Seguin, où il aura tout de même eu le temps de programmer West Side Story en octobre et novembre dernier. La raison principale de son départ est à chercher du côté de la […]
  4. […] dernière pièce de théâtre ou comédie musicale qui vous a fait vibrer. Pour moi, cela a été West Side Story à la Seine Musicale. Tout simplement […]
  5. […] tout petit peu aux comédies musicales, impossible de passer à côté du célèbre compositeur de West Side Story, par ailleurs chef d'orchestre de l'Orchestre Philarmonique de New York pendant de longues années. […]
  6. […] visuel complètement déjanté invitant les airs des opéras les plus célèbres en passant de West Side Story, à Carmen au Barbier de Séville au service de l'humour. Cinq acteurs jouent plus de 100 […]

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.