“Ados”, le spectacle musical au Grand Point Virgule jusqu’au 1er novembre

 Selon l'affiche promotionnelle du spectacle, Ados, le musical a déjà conquis 200 000 adolescents. Un spectacle à découvrir jusqu'au 1er novembre au Grand Point Virgule à Paris !

Un contexte surprenant

Ados : avec ce titre là, on s’imagine d’emblée un salon ou une chambre parsemée de boîte de pizzas et de paquets de chips vides, un lieu infesté de jeunes qui jouent à la console ou combattent vaillamment à Candy Crush tels des guerriers en slip face à une armée d’Orcs visqueux. Pourtant non, ce n’est pas le cas ! Outre le fait qu’aucun de nos héros ne se trimballe à moitié nu au milieu de sa crasse de paresseux pubère, l’action se déroule au grand air.

Le rideau s’ouvre sur un décor de forêt où les trois têtes d’affiche : Gwendal Marimoutou de "The Voice" 3, Jason Rolland, un tout jeune humoriste étudiant dans une école parisienne formant au "One Man Show" et Pascal Buil, qui, arrivé de Suisse il y a un an pour intégrer l’Académie International de Comédie Musicale (Aicom), décroche ici son premier rôle dans la capitale avec ce spectacle écrit par Olivier Soliveres.

Place à une nouvelle génération d’artiste !

L’intrigue est simple : ces trois là se sont perdus et voudraient retrouver leur chemin. Guidés par « la Voix », un genre maitre de cérémonie qu’on ne fait qu’entendre et qui semble faire d’eux ce qu’il veut, les trois ados nous proposent un spectacle comique et pluridisciplinaire. C’est en chanson, changeant les paroles de divers succès musicaux, qu’ils nous font part de leurs émotions et la danse n’est pas en reste ! Bourré d’énergie, le trio donne une furieuse envie de danser à la salle comble qui frappe des mains. Nous retiendront particulièrement l’instant d’émotion burlesque où, pensant avoir perdu Jason - alias Nouf-Nouf - , Gwendal chante sa peine tandis que Jason, splendide dans son costume de séraphin, interprète un duo contemporain avec la mort dansée par un Pascal Buil imaginatif et aventureux.

Dédramatiser en famille les tracas des futurs adultes

A mille lieux des clichés du teenager à la "High School Musical", ces adolescents ne sont pas idéalisés et heureusement ! Si le premier est en surpoids et compense son manque affectif en mangeant, le second s’inquiète de son système pileux qui ne se développe pas contrairement à son acné, et le troisième souffrant d’un problème de mauvaise haleine, se sent pris au piège de son appareil dentaire et est l’objet de boutades concernant son accent québécois.

Les problématiques et questionnements de leur âge sont évoqués toujours avec humour et ce spectacle est susceptible d’aider les parents à relativiser les frasques de leur progéniture. A noter au passage qu'Ados est adapté aux jeunes à partir de douze ans environ car malgré ses allures de conte, celui-ci contient par moment du vocabulaire inadapté aux enfants, mais somme toute rien de bien méchant.

Un univers entre le conte et la fresque contemporaine

Le parallèle effectué entre nos protagonistes et l’histoire des trois petits cochons est appréciable. Les angoisses de l’enfance : peur du noir, des sorcières…sont mêlés aux nouvelles technologies et préoccupations – usage du portable, quête du réseau…-. Avec ce mélange là, nous sommes en plein dans le thème de l’adolescence où les frontières entre l’enfance et l’indépendance peuvent paraître troubles. Entre deux évocations de la maison en pain d’épice d’Hansel et Gretel, la question de la diversité culturelle est évoquée avec finesse. Avec les diverses participations du public : notamment spectateurs "utilisés" comme antenne de téléphone et « premier rôle féminin » choisi dans la salle, on casse le quatrième mur avec brio. En résumé, les trois jeunes d’Ados nous font profiter d’un moment de détente plein de complicité et de chorégraphies chantées entraînantes. Comme quoi, l’univers des problèmes de peaux et du dérèglement d’hormones peut devenir sympathique avec un peu d’imagination !


Ados, un spectacle musical d’Olivier Soliveres

Au Grand Point Virgule jusqu’au 1 novembre 2014.
8 bis rue de l'arrivée, 75015 Paris

Avec Gwendal Marimoutou, Jason Rolland, Pascal Buil 

1 réponse

  1. Mel
    C'était superbe !!! Je kiffff ados !!

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.