Critique : “A Little Night Music” à Broadway, au Walter Kerr Theatre

Critique : "A Little Night Music" à Broadway, au Walter Kerr TheatreA Little Night Music
Billets en vente jusqu'au 29 août 2010 au Walter Kerr Theatre, New York.
De 52$ à 137$

A Little Night Music a été créé en 1973 à Broadway. Fin 2009, cette pièce a fait son retour tant attendu avec deux grandes têtes d’affiche, issues du théâtre et du cinéma, et des rôles secondaires très forts (NDLR : alors que le Théâtre du Châtelet en a offert à Paris une production tout autant prestigieuse).
Les amateurs de musical en général, et de Sondheim en particulier, ont attendu avec impatience ce grand moment de théâtre.

En même temps, les remaniements d’orchestre ont soulevé quelques doutes quant à l’authenticité de l’émotion et de l’esprit original de cette œuvre majeure.

Après Sunday in the Park with George qui a fait son retour en 2008 avec une réinterprétation radicale, qualifiée par certains de trop moderne, Trevor Nunn a mis en scène la nouvelle version de A Little Night Music comme un grand hommage à la vision originale de Sondheim. Avec musique et lyrics de Stephen Sondheim et un livret de Hugh Wheeler, cette pièce est basée sur le film suédois d’Ingmar Bergman, Sourires d’une Nuit d’Eté (en 1955). Ce chassé-croisé de trois générations et ces intrigues romantiques et sentimentales culminent lors d'un week-end à la campagne.

Angela Lansbury (Blithe SpiritArabesque) joue Madame Armfeldt, un rôle de femme âgée, obstinée et à l’esprit vif interprété à la perfection : Lansbury éclipse tout le monde quand elle entre une scène.
Peut-être est-ce grâce à sa relation de plus de 40 ans avec Sondheim et le théâtre (Gypsy; Sweeney Todd; Deuce) qu’elle peut adopter si superbement les émotions et manies de ce personnage.

Après plusieurs années sur le grand écran (Traffic; The Mask of Zorro; Chicago), Catherine Zeta-Jones fait ses débuts à Broadway dans le rôle d’une actrice vieillissante (et fille de Madame Armfeldt), Désirée Armfeldt. Retournant aux sources de ses premiers pas comme actrice dans le West-End, Zeta-Jones est très crédible dans son rôle, surtout quand elle chante "Send in the Clowns", chanson appréciée et très connue, également interprétée par d’extraordinaires chanteurs et chanteuses comme Judy Collins, Frank Sinatra, Barbra Streisand, et Shirley Bassey. Zeta-Jones n’a pas une voix aussi distincte et forte que ces artistes, c’est vrai, mais elle parvient à tirer son épingle du jeu.

Alors que l’interprétation est un superbe hommage à l’original, la partition si forte de Sondheim n’a malheureusement pas le soutien d’un grand orchestre, mais plutôt d’un ensemble réduit à seulement huit instruments. On comprend qu’il s’agisse sûrement d’un effort d’économie après les frais énormes générés par une distribution si prestigieuse, et un effet de l’instabilité des recettes de Broadway. On pourrait dire que cette superbe musique ("Liaisons", "The Miller’s Son", "A Weekend in the Country") n’a pas besoin d’un grand orchestre – elle se suffit à elle-même. Mais un orchestre aurait parfaitement contribué à rendre un vrai hommage à l’une des premières œuvres de Sondheim.

Au final, A Little Night Music reste une belle production qui évoque la nostalgie du vieux Broadway.


A Little Night Music
Au Walter Kerr Theatre, 219 West 48th Street, New York City.
Renseignements / réservations sur
http://www.nightmusiconbroadway.com
Billetterie ouverte jusqu'au 29 août 2010

Musique et lyrics : Stephen Sondheim
Livret : Hugh Wheeler

Direction musicale : Tom Murray, Caroline Humphris
Mise en scène : Trevor Nunn
Décors et costumes : David Farley
Chorégraphie : Lynne Page
Lumières : Hartley T.A. Kemp

Avec Catherine Zeta-Jones, Angela Lansbury, Alexander Hanson, Aaron Lazar, Erin Davie, Leigh Ann Larkin, Hunter Ryan Herdlicka, Ramona Mallory, Stephen R. Buntrock, Bradley Dean, Katherine McNamara, Marissa McGowan, Betsy Morgan, Jayne Paterson, Kevin David Thomas, Keaton Whittaker, Karen Murphy, Erin Stewart, Kevin Vortmann.

Découvrez tous les articles sur A Little Night Music au Théâtre du Châtelet sur Musical Avenue

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.