Critique : “Airnadette – La Comédie Musiculte” au Divan du Monde

Critique "Airnadette – La Comédie Musiculte" au Divan du MondeAlerte O.V.N.I ! Les Airnadette (ainsi nommés en hommage à Airnadette Chirac), le premier Airband au monde, présentent leur délirante Comédie Musiculte au Divan du Monde jusqu'à la fin de la semaine. Une grosse blague en forme de playback géant qui rend hommage à la culture pop.

Commençons par une définition : Airnadette, c'est la rencontre de six comédiens amateurs de rock et de air guitar, discipline qui consiste à mimer en playback la gestuelle des plus grands guitar heroes, sans le moindre instrument en main.
Mais ces six zozos là ne brassent pas du vent pour autant : quatre titres de champion de France de air guitar, deux vice champions du monde et un double champion du monde (le fameux Gunther Love), ces allumés sont passés maîtres dans l'art de nous faire prendre leurs vessies pour des Fender Stratocaster.

Les bouffonneries télévisées des Airnadette (apparus pour la première fois lors des castings de La Nouvelle Star et vus à maintes reprises sur Canal +), potaches et brouillonnes, peuvent laisser de marbre. Rien de bien grave donc à aborder avec la plus grande perspicacité cette Comédie Musiculte qui (on le craint) pourrait n'en avoir que le nom…

Mais sur scène tout est possible.
Pierre-François Martin-Laval (metteur en scène) donne le ton en accueillant le public, déguisé en ouvreuse sexy qui vend aspirines et boules Quiès. Puis c'est parti pour 1h10 de délire hilarant à rythme effréné.
Montage des meilleurs extraits que le rock, le métal, et la chanson française kitsch nous aient donnés, le spectacle compose à toute allure les medleys les plus improbables. Un assemblage de répliques de films et de dessins-animés cultes donne vie, toujours en playback, à des scènes théâtrales désopilantes qui narrent le destin de ce groupe né dans le caniveau et porté au firmament.
En maître de cérémonie empli de rêves de gloire et fier de ses poulains, Philippe Risotto, impresario de la troupe et seul personnage parlant du spectacle, se fait narrateur de l'ascension et de la déchéance des Airnadette.

Portée par la mise en scène de Pierre-François Martin-Laval (Spamalot), ex-Robin des Bois depuis revenu au théâtre, la pièce (car cette performance mérite bien une telle appellation) jouit d'une écriture et d'une conception sans faille autour d'une trame cousue de fil de blanc qui autorise toutes les digressions et tous les délires.

Airnadette — La Comédie Musiculte est un hommage vibrant à la culture régressive de la génération 80 : avec ses citations allant de Queen à Lara Fabian, d'Ultra Vomit à Britney Spears, et de Cats Eyes aux répliques cultes de Chuck Norris, le spectacle est clairement destiné aux trentenaires d'aujourd'hui qui devraient rapidement l'élever au rang de culte auquel il aspire.

Les comédies musicales ne sont pas en reste et les Airnadette n'hésitent pas à parodier Roméo et Juliette tout en rendant hommage à West Side Story ou Moulin Rouge.

La troupe des Airnadette

Les six énergumènes aux noms chantants (Gunther Love, Jean-Françoise, Scotch Brit, Château Brutal, M-Rodz, Moche Pitt) démontrent sur scène une énergie hallucinante. Leur performance sans temps mort éblouit d'exubérance et de précision : les dialogues en playbacks sont plus vrais que nature, le jeu est outrancier sans verser dans le ridicule, les chorégraphies crétines sont calées au millimètre près, les lumières sont dignes des plus grands shows… Et surtout, lorsqu'ils se mettent à jouer de leurs instruments invisibles, l'illusion est totale : sans baguettes ni grosse caisse, sans mediator ni micro (comme tout le monde, ils chantent dans des brosses à cheveux), les Airnadette réussissent l'exploit de nous faire croire qu'ils jouent vraiment de la batterie, de la guitare, ou donnent de la voix. On en verrait presque leurs instruments !

Le temps vous est compté et il faudra vous dépêcher si vous voulez espérer voir les Airnadette au Divan du Monde et leur lancer vos strings à l'instar du public de cette première ébouriffante !


Airnadette  – La Comédie Musiculte, des Airnadette et Pierre-François Martin-Laval

Du 11 au 15 octobre 2011 au Divan du Monde à 20h30
Reprise du 19 au 27 janvier 2012 au Divan du Monde à 20h30

Le Divan du Monde
75 rue des Martyrs
75018 Paris

Le 30 mars 2012 à la Roche sur Yon (Fuzz'yon), le 6 avril 2012 à Neuilly St Front (Espace Louvroy), le 4 mai 2012 à St Sébastien/Loire (L'Embarcadère) et le 3 août 2012 à l'Ile de Ré (La Maline).

Mise en scène : Pierre-François Martin-Laval ; chorégraphie : Lydia Dejugniac.

Avec : Château Brutal, Gunther Love, Jean-Françoise, M-Rodz, Moche Pitt, Philippe Risotto, Scotch Brit.

0 réponses

  1. […] avait adoré leur Comédie Musiculte, spectacle pas-du-tout live dans lequel le plus célèbre des airbands (du nom de la discipline qui […]

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.