Critique : “Bharati – il était une fois l’Inde” au Grand Rex à Paris

Critique : "Bharati - Il était une fois l'Inde" au Grand Rex à ParisLe spectacle indien effectue sa dernière tournée, après être déjà passé en France en 2009, 2010 et 2012. Pour son passage à Paris, le spectacle Bharati change ses habitudes du Palais des Congrès, et a élu domicile au Grand Rex jusqu’au 9 février, avant de continuer la tournée dans les grandes villes de France.

Un narrateur sympathique explique quelques coutumes indiennes, et transporte le public au bord du fleuve sacré, le Gange, où l’histoire commence ; une histoire d’amour, comme dans tout Bollywood. La narration est utile au début pour mettre en place le décor, elle est intéressante pour plonger le public dans les coutumes indiennes bien souvent méconnues. Mais elle devient vite un inconvénient et casse le rythme entre chaque chanson et situation. Surtout que le livret, plutôt simple, est facilement compréhensible grâce au jeu des comédiens.

Le personnage principal, Bharati (Bhavna Pani), charme le public et Siddharta (Sara Muthu Saravanan) jeune ingénieur américain. Si la première réussit à transmettre ses émotions et emmener le spectateur avec elle, le second semble manquer de charisme pour endosser un tel rôle.

La production mise tout sur les mille costumes plus que flamboyants, avec toutes les couleurs du spectre de la lumière, et des paillettes et dorures à en être ébloui. La troupe est constituée d'un bon nombre de danseurs, lesquels sont accompagnés par quatre chanteurs et un orchestre live. Et c’est juste assez pour éclipser le peu de décors, sûrement pour des raisons pratiques de tournée. En effet, en plus de quatre tentures immobiles, il n’y a qu’un écran sur lequel sont affichées de temps en temps des photos ou vidéos.

Le public ressort revigoré par l’énergie communicative de la troupe et des danses aux rythmes  enflammés. C'est la dernière fois que vous pourrez apprécier ce spectacle nous transportant dans la chaleur de l'Inde en plein hiver !


Bharati – Il était une fois l’Inde, de Kamlesh Pandey et Gashash Deshe


Jusqu’au 09 février au Grand Rex
Le 13 février au Dôme de Marseille
Le 14 février au Zenith de Toulouse
Le 15 février à la Halle Tony Garnier de Lyon
Le 16 février au Zenith de Lille

Réservations dans les points de vente habituels.


Avec : Rahul Vohra, Bhavna Pani, Mangesh Nikam, Sara Muthu Saravanan et Vetrithendral Thangasamy.


Mise en scène : Shirili Deshe et Roni Sinai ; Livret : Kamlesh Pandey ; Direction artistique et chorégraphique: Jojo Khan; Chorégraphies : Pravin Shelar, Reshma Shaikh (Munni), Remo D'Souza, Raju Sundaram et Ganesh Acharya ; Direction musicale : Prakash Kirit Patel et Sajjad Ali Chandwani.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.