Critique : “Edith, Marilyn, Simone et Montand” au Théâtre du Petit Gymnase

Hélène Arden met en scène la vie d'Yves Montand vue par les femmes de sa vie. De Piaf à Marilyn sans oublier Simone Signoret, le voyage musical auquel nous sommes invités révèle un parcours atypique qui nous conduit de Marseille à Paris, jusqu'à Hollywood...

Sous la voûte du Petit Gymnase, un salon de coiffure aux allures de cartoon sert d'écrin à Hélène Arden. Cette native de Marseille a même vu le jour dans la fameuse Cité Radieuse dessinée par Le Corbusier et a grandi dans un village voisin de celui de la famille Livi. C'est ainsi qu'Ivo Livi, qui se fera appeler plus tard Yves Montand, est devenu l'inspiration du spectacle d'Hélène Arden. Choisissant de présenter la biographie musicale du chanteur comédien du point de vue original de sa sœur Lydia, Hélène Arden surprend le spectateur et l'embarque dans un voyage autant temporel que géographique sur une mise en scène de Valéry Rodriguez.

Avec un charisme incroyable, Hélène Arden, que l'on a pu voir dans Les Enfants du Soleil et Brel ou l'impossible rêve incarne Lydia et raconte la vie de son frère. Ses rencontres avec les femmes forment la trame servant de prétexte pour raconter la carrière de Montand. A travers les chansons interprétées ou réinterprétées avec talent par la comédienne chanteuse, entourée d'un pianiste et d'un guitariste, le fil de la vie de Montand se déroule sous nos yeux. Pour les amateurs comme pour les novices, cet aperçu permet d'apprécier la diversité de l'exceptionnelle carrière de l'artiste disparu en 1991. "Les Feuilles Mortes", "C'est Si Bon", "A Bicyclette"... Les standards sont accompagnés de chansons moins connues. Hélène Arden en profite également pour ajouter les chansons signatures des conquêtes féminines du crooner franco-italien.

On ne peut que saluer le travail et le talent d'Hélène Arden qui a su nous conter l'histoire de Montand sous un angle aussi pertinent que divertissant. Un spectacle chaleureux et plein de vie qui rend sûrement un des plus beaux hommages qui soit à un artiste un peu effacé de la mémoire collective.


Edith, Simone, Marilyn et Montand, de Hélène Arden

Mise en scène : Valéry Rodriguez
Avec Hélène Arden
Piano : Laurent Attali ou Stéphane Lébé
Guitare : Christrophe Danvin ou Clément Garcin

Studio Marie Bell, Théâtre du Petit Gymnase
38 avenue Bonne Nouvelle 75010 Paris

Le samedi à 16h
De 12 à 20 €

Locations dans les points de vente habituels

Site Internet : edithmarilynsimoneetyvesmontand.blogspot.fr

1 réponse

  1. SJN
    Spectacle exceptionnel. Hélène Arden en meneuse de revue est fabuleuse entourée de ses musiciens. Ce spectacle mériterait une tournée en province.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.